mardi 9 juin 2015

«Je n'aurais jamais pu prédire cela», - Paquette

http://www.985sports.ca/hockey/

Publié par Léandre Drolet pour 98,5fm Sports le lundi 08 juin 2015 à 23h36. Modifié le mardi 09 juin 2015
«Je n'aurais jamais pu prédire cela», - Paquette
Cédric Paquette vient de marquer le but victorieux./AP
(98,5 Sports) - Cédric Paquette a marqué son troisième but des séries éliminatoires, mais c'est de loin le plus important de sa carrière.
«Victor (Hedman) a transporté la rondelle dans la zone des Blackhawks et il m’a repéré dans l’enclave, a déclaré Paquette. Notre trio n’avait pas profité de ses chances depuis le début des séries éliminatoires. On a continué à travailler fort et on a pu en profiter ce soir.»

Paquette n'a pas réussi à se dénicher un poste régulier au camp d'entraînement, Il a été retranché, a joué dans la LAH avant d'être rappelé.

«Si quelqu'un m'avait dit cela, je l'aurais traité de fou», a déclaré Paquette à un journaliste qui lui demandait si au début de la saison, il aurait marqué le but victorieux dans un match de finale de la coupe Stanley.

«Quand je me suis retrouvé dans les mineures, j'ai tout donné. J'ai joué dans les deux sens de la patinoire et Jon (Cooper) l'a vu, il était content et il m'a rappelé», a mentionné le Gaspésien.

Avant la série, l’entraîneur-chef Jon Cooper a réconforté Paquette et ses compagnons de trio (Callahan et Brown) en leur mentionnant «qu’en continuant de travailler et d’avoir du plaisir», ils seraient récompensés.

Cooper ne s’était pas trompé.

Paquette a joué 12:26 dans le troisième match, a obtenu trois tirs, a appliqué six mises en échec et a remporté 42 pour cent de ses mises en jeu.

L’attaquant québécois a admis que le Lightning avait connu un mauvaise première période en accordant pas moins de 19 tirs aux Blackhawks en première période.

«Accorder 19 tirs, c’est beaucoup trop», a lancé le no 13 du Lightning.

Paquette a disputé 64 matchs à sa première saison dans la LNH, lui qui n’avait joué que deux rencontres en 2013-2014. Il a terminé la campagne avec 12 buts et sept aides.

Le Québécois avait joué les quatre matchs du Lightning dans les séries éliminatoires l’an dernier contre les Canadiens et avait amassé deux assistances.

Dans la présente série contre les puissants Blackhawks, Cooper lui a confié la tâche de surveiller l’excellent Jonathan Toews, travail qu’il a très bien accompli en limitant le capitane des Blackhawks à une seule aide dans les deux premières rencontres disputées à Tampa Bay.

Dans le troisième match, il a fait encore mieux...