mardi 23 juin 2015

Le plafond et le plancher salarial maintenant connus | P.-A. Parenteau sera-t-il échangé? Surveillons les Prédateurs

http://www.danslescoulisses.com/fr/

Publié le 23 juin 2015 à 15:09 par

Nicolas Cloutier

La LNH a annoncé où se situeront le plafond et le plancher salarial en vue de la prochaine saison. Une équipe doit respecter la limite de 71.4 millions (cap ceiling), tout en consacrant un minimum de 52.8M$ (cap floor) à ses joueurs.
Le Canadien dispose donc de 4 925 000 pour manoeuvrer, mais il doit certes mettre Alex Galchenyuk sous contrat avant de pouvoir améliorer son équipe. Deux options s’offrent à Marc Bergevin:
– maintenir le statu quo. A-t-il la prétention de le faire avec le groupe d’avants qu’il a sous la main?
– Libérer un contrat imposant ou procéder à une hockey trade en bonne et due forme, comme on les appelle.
À noter qu’une équipe peut dépasser le plafond de 10% durant la saison morte, mais elle doit se conformer à temps pour le début des hostilités.
Outre Plekanec, Pierre-Alexandre Parenteau et Alexei Emelin commandent des salaires relativement lourds.
Naturellement, les clubs les plus enclins à absorber ce genre de contrats sont ceux se situant en dessous du plancher salarial. Les Coyotes, les Prédateurs, les Sabres, les Devils, les Jets, les Flames, les Capitals, les Ducks et les Panthers devront tous dépenser pour se conformer aux nouvelles normes.
Capture d’écran 2015-06-23 à 13.57.56
Aujourd’hui, l’excellent et réputé Stephen Whyno de la Presse Canadienne incluait Parenteau dans une liste des 10 joueurs les plus susceptibles de changer d’adresse avant le 1er juillet.  Le Québécois a connu une saison en deçà des attentes et son style de temporisation ne se marie pas bien aux tactiques bleu blanc rouge prônées par Michel Therrien.
Les Prédateurs de Nashville, sous leur nouvelle ère, ont montré qu’ils étaient prêts à prendre des risques avec des joueurs douteux, mais dotés d’un talent offensif indéniable. L’été dernier, ils ont embauché Derek Roy et Mike Ribeiro.  Dès le début de la saison, ils ont aussi donné carte blanche au jeune joueur Filip Forsberg, qui ne semblait pas prêt à fouler les patinoires de la LNH malgré sa palette offensive alléchante. On murmurait entre les branches que la direction n’avait pas aimé ce qu’elle avait vu de Forsberg durant de courts essais sous la férule de Barry Trotz.
On connaît la suite: le jeune Suédois a fracassé les attentes avec une saison de 26 buts et 63 points aux côtés de – tiens, tiens…- son acolyte Mike Ribeiro, lui aussi ressuscité par le brillant système incisif de Peter Laviolette.
Et si les Prédateurs reluquaient Pierre-Alexandre Parenteau, non seulement pour faire un pas de plus vers le plancher salarial, mais aussi pour faire bonne utilisation de sa vision du jeu et de ses habiletés en contrôle de rondelle?
PHOTO: Kevin Hoffman, USA Today Sports
PHOTO: Kevin Hoffman, USA Today Sports
Vous pouvez ranger cette idée dans la boîte des spéculations.
En rafale– Chris Chelios est un entraineur adjoint des Red Wings.
– Les Blackhawks ne diraient pas non à recevoir un joueur en retour de Patrick Sharp, mais celui-ci doit coûter beaucoup moins cher que Sharp et Bickell. LIEN
La Floride et Washington sont des destinations probables. 
– Des matchs de la ligue américaine se joueront en France, à Lyon! LIEN
– Seguin et 23 autres athlètes ont accepté de poser nu. LIEN
– Tout indique que Zach Hyman signera à Toronto. LIEN
– Glen Sather a refusé de céder Cam Talbot pour deux choix de 2e ronde. LIEN
– Est-ce que Joe Thornton et Patrick Marleau veulent toujours jouer à San Jose? LIEN
– Martin Lemay se demande (en retard) si Carey Price n’a pas connu la meilleure saison de l’histoire de la LNH chez les gardiens. LIEN
– Connor McDavid est comparé à Wayne Gretzky. LIEN
– Le profil de l’espoir Nicolas Roy: LIEN
– Misère! Price prend encore une partie du blâme pour la défaite des siens! LIEN