jeudi 31 décembre 2015

D'Agostini permet au Canada de remporter la Coupe Spengler

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le jeudi 31 décembre 2015 à 09h27. Modifié par Léandre Drolet à 00h00.
D'Agostini permet au Canada de remporter la Coupe Spengler
Les Canadiens célèbrent après avoir marqué un but en troisième période./AP
DAVOS, Suisse - Matt D'Agostini a marqué le but victorieux à mi-chemin à la troisième période et le Canada a vaincu le HC Lugano 4-3 pour enlever le Coupe Spengler.
Tom Pyatt, Derek Roy et Keaton Ellerby ont également contribué à l'offensive du Canada qui a gagné ses quatre matchs du tournoi annuel.

Gregory Hofmann a enfilé deux buts pour l'équipe suisse et Alessandro Chiesa a inscrit l'autre but.

Le gardien canadien Jeff Glass a effectué 31 arrêts, tandis que Elvis Merzlikins a repoussé 40 tirs devant le filet du club de Lugano.

Il s'agit d'un 13e titre pour le Canada à la Coupe Spengler et de son premier depuis 2012.

mercredi 30 décembre 2015

Après avoir mis fin à sa série de six défaites hier, le Canadien s'incline 3-1 devant les Panthers

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

Canadiens 1 - Panthers 3


SUNRISE, Floride - Le Canadien a échappé un fameux « match de quatre points », mardi.
Malgré toute la bonne volonté du nouveau gardien Ben Scrivens, le Tricolore a conclu son dernier match de l'année sur une mauvaise note en s'inclinant 3-1 devant les Panthers de la Floride.
La rencontre avait une importance particulière pour le Canadien (21-15-3), qui tentait de protéger son premier rang dans la section Atlantique. Malheureusement, les hommes de Michel Therrien n'ont pas répondu à l'appel, et les Panthers (21-12-4) l'ont ravi au CH, qui a de surcroît disputé deux matchs de plus qu'eux.
« On jouait contre une grosse formation. C'est une équipe qui a beaucoup de talent, qui est très physique et qui arrive à maturité, a énuméré Therrien. Les Capitals (de Washington) et eux sont probablement les deux meilleurs clubs de notre association.
« Nous n'avions pas l'énergie nécessaire pour compétitionner avec eux, c'est aussi simple que ça. »
Aleksander Barkov, avec deux buts et une passe, et Jaromir Jagr ont marqué pour les Panthers. Max Pacioretty fut le seul à assurer la riposte.
Comme ce fut trop souvent le cas lors des dernières semaines, le CH a manqué d'opportunisme en attaque. Selon Therrien, c'est l'exécution qui a fait défaut.
« C'est un peu comme une course à relais, a-t-il imagé. Même si tu as les quatre meilleurs sprinters dans ton équipe, s'ils se remettent le témoin dans les chevilles, tu ne finiras jamais premier. Notre jeu de transition n'était pas bon ce soir. »
Il ne faut donc pas blâmer Scrivens pour la défaite. Loin d'être rouillé, il a paru très calme devant sa cage et s'est illustré en réalisant plusieurs arrêts de qualité. L'Albertain de 29 ans, dont le départ précédent dans la LNH remontait au 11 avril contre les Canucks de Vancouver, a repoussé un total de 26 tirs.
« Je ne l'ai pas trouvé bon, je l'ai trouvé très bon. Il a été excellent », a dit l'entraîneur-chef Michel Therrien à propos de Scrivens.
À l'autre bout de la patinoire, Roberto Luongo, qui a remporté ses six derniers départs, a effectué 27 arrêts pour les Panthers.
Pacioretty, encore lui
Le match avait pourtant bien commencé pour le Canadien.
Moins de 24 heures après avoir donné la victoire au Tricolore en tirs de barrage contre le Lightning de Tampa Bay, Pacioretty a ouvert la marque en avantage numérique, à 12:39 de la première période.
Barkov a cependant ramené les deux équipes à la case départ en avantage numérique à 16:28 du premier tiers. Jagr, qui domine la colonne des pointeurs du club floridien avec 11 buts et 15 aides en 34 parties, a donné les devants aux siens en y allant d'une belle pièce de jeu individuelle, après 1:16 en période médiane.
Ce filet a semblé ébranler le CH, qui a été dominé pendant une bonne partie de la deuxième période. Therrien a d'ailleurs cru bon d'appeler un temps d'arrêt afin d'apporter certains ajustements dans le dernier tiers de l'engagement. Avant l'entracte, Daniel Carr aurait pu créer l'égalité, mais son tir des poignets s'est écrasé contre la barre transversale.
Barkov a scellé l'issue de la rencontre en déjouant de nouveau Scrivens, à quatre contre quatre, à 8:53 du dernier tiers.
Subban jette les gants
Fait inhabituel, P.K. Subban a jeté les gants devant Derek MacKenzie en fin de première période, après que le joueur des Panthers lui eut asséné une mise en échec discutable. Ce combat n'a pas fait de vainqueur, et ressemblait davantage à un match de lutte.
Loin de blâmer Subban, Therrien a indiqué qu'il considérait que MacKenzie méritait une punition.
D'autre part, Devante Smith-Pelly, Alexei Emelin et Jarred Tinordi ont de nouveau été laissés de côté.
Le Canadien disputera son prochain match le 1er janvier, à l'occasion de la Classique hivernale, contre les Bruins de Boston.

mardi 29 décembre 2015

Les Sénateurs affrontent les Bruins à RDS2 dès 19 h

http://www.rds.ca/hockey/lnh/senateurs/

Mark Stone
Mark Stone (Source d'image:PC)

Les Sénateurs d’Ottawa et les Bruins de Boston s'affrontent pour la deuxième fois en trois jours mardi soir.
Le match sera présenté à RDS2 à 19 h.
Dimanche, Mark Stone a marqué deux buts pour permettre à la formation ontarienne de l'emporter 3 à 1.
Les Sens n’ont pas confirmé qui sera le gardien partant, mais Craig Anderson a bien fait dimanche en effectuant 38 arrêts.
Cette fois, la rencontre sera présentée à Boston. À noter que les Sénateurs ont perdu leurs cinq dernières parties sur les patinoires adverses.
Curtis Lazar devrait à nouveau être absent. Il est incommodé par une blessure au bas du corps.
Du côté des Bruins, le nom de David Krejci a été placé sur la liste des blessés. Il est touché au haut du corps après être entré en collision avec Bobby Ryan lors de la dernière partie. Krejci était le meilleur pointeur de son équipe avec 11 buts et 22 passes, à égalité avec Patrice Bergeron (12 buts, 21 passes).
Le cas du défenseur Torey Krug sera pour sa part réévalué quotidiennement. La nature de sa blessure n’a pas été dévoilée, mais elle serait survenue samedi contre les Sabres de Buffalo.

Enfin! le capitaine tranche en fusillade, victoire de 4-3 à Tampa Bay

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Léandre Drolet pour 98,5fm Sports le lundi 28 décembre 2015 à 16h35. Modifié par Valérie Beaudoin le mardi 29 décembre 2015
Enfin! le capitaine tranche en fusillade, victoire de 4-3 à Tampa Bay
Max Pacioretty tranche le débat en tirs de barrage/AP Photo/Chris O
TAMPA, Fla. - Max Pacioretty a procuré une victoire très attendue de 4-3 au Canadien de Montréal contre le Lightning de Tampa Bay en marquant en fusillade.
On en parle en ondes :
Écouter
Mis en ligne le lundi 28 décembre 2015 dans Le hockey des Canadiens avec Martin McGuire
Pacioretty a habilement déjoué Ben Bishop d'un tir du revers après une belle feinte avant d'êeer rejoint par un groupe soulagé dans le coin de la patinoire.

Brian Flynn avait également déjoué le gardien des locaux entre les jambières au tir précédent, tandis que Mike Condon n'avait cédé que devant Valtteri Filppula en fusillade.

Cette victoire permet au Tricolore de mettre fin à une vilaine séquence de six revers.

Le Tricolore a profité des buts de Tomas Plekanec qui a mis fin à une disette de 21 rencontres avec son huitième de la saison, d'Alex Galchenyuk (9e) et de Dale Weise, qui a atteint un sommet personnel avec un 11e cette saison. La réplique du Lightning est venue des bâtons de Nikita Kucherov (13e), Jason Garrison (4e) et Ryan Callahan (5e).

Condon a bloqué 36 tirs, tandis que Bishop a effectué 31 arrêts.

Le CH a bien failli échapper la rencontre en fin de troisième, alors qu'il a cédé deux fois en 21 secondes pour voir le Lightning prendre les devants 3-2. Mais il n'a mis que 32 secondes à créer l'égalité grâce au but de Weise, qui a nécessité deux reprises vidéo pour le confirmer plutôt qu'une: une fois le but accordé à Weise, l'entraîneur-chef Jon Cooper a prétendu que ce dernier avait commis de l'obstruction à l'endroit du gardien, mais pas aux yeux des officiels à Toronto.

Le Canadien n'aura pas le temps de célébrer cette victoire bien longtemps, lui qui doit se rendre à Sunrise immédiatement après la rencontre, afin d'y affronter les Panthers de la Floride mardi.
Le déroulement du match

Les formations

Canadiens :

Attaquants : Max Pcioretty – Davis Desharnais – Dale Weise / Lars Eller – Alex Galchenyuk – Daniel Carr / Tomas Fleischmann – Tomas Plekanec – Paul Byron / Brian Flynn – Torrey Mitchell – Sven andrighetto

Défenseurs : Nathan Beaulieu – P.K. Subban / Andrei Markov – Jeff Petry – Mark Barberio – Greg Pateryn

Gardiens : Mike Condon – Bren Scrivens

Hors formation : Jerred Tinordi, Devante Smith-Pelly,

Blessés : Carey Price, Brendan Gallagher, Tom Gilbert

Ligthning

Attaquants : Vladislav Namestnikov – Steven Stamkos – Nikita Kucherov / Alex Killhorn – Valtteri Filppula – Jonathan Marchessault / J.T. Brown – Brian Boyle – Ryan Callahan / Tyler Johnson– Cedric Paquette – Eric Condra

Défenseurs : Victor Hedman – Anton Stralman / Braydon Coburn – Andrej Sustr / Jason Garrison – Nikita Nesterov

Gardiens : Ben Bishop – Kristers Gudlevskis

Hors de la formation : Mike Angelidis, Matthew Carle

Blessés : Ondrej Palat, Jonathan Drouin, Joel Vermin.

1e période

C'est le trio de David Desharnais contre celui de Ryan Callahan qui commencent le match

2:03 Alex Kilhorn (TB) puni pour accrochage, avantage numérique pour le Canadien

Max Pacioretty rate un filet ouvert sur le retour du tir de Subban

Deux bons tirs de Plekanec qui joue en pointe, sont bloqués par Bishop.

Pénalité terminée

6:02 Dale Weise s'est amené seul devant Bishop il refile la rondelle derrière lui à Mark Barberio qui semble surpris et ne parvient pas à prendre un bon tir

7:02 Jonathan Marchessault saisi une rondelle flottante devant le but de Condon qui fait l'arrêt sur le tir du revers, c'était le premier tir du Lightning

7:38 Après un feinte savant qui a pris à contre pied la défensive du Canadien, Kucherov remet à Victor Hedman dont le tir du poignet est stoppé par Condon

9:36 Nikita Nesterov tire du poignet du cercle de mise au jeu, Condon fait l'arrêt avec l'épaule.

Le Canadien est emprisonné dans son territoire. Tampa Bay met énormément de pression en contrôlant systématiquement la rondelle.

15:58: Le Canadien marque enfin le premier but dans un match. Subban, qui reçoit une belle passe d'Andrighetto, arrive par le milieu du territoire de Tampa Bay et remet la rondelle devant lui pour Plekanec qui tout près de Bishop lui passe la rondelle entre les jambières. C’est un premier but depuis le 7 novembre pour Plekanec. 1-0 Canadien

fin de la 1e période Canadien 1 - Ligthning 0

tirs au but : Canadien 14 - Ligthning 11

2e période

Le Canadien commence la période en désavantage numérique, Tomas Plekanec a été puni en fin de 1e période (19:59) pour avoir retarder le match en lançant la rondelle dans les gradins de son territoire.

2:11 Bishop doit faire une arrêt difficile alors que Brian Flynn fait dévier une passe parfaitement synchronisé de Plekanec

Le Canadien a écoulé la pénalité sans dommage.

5:00 Galchenyuk entre par le mileu en contrôlant le disque il passe sur sa gauche à Eller dont le tir est arrêté par Bishop.

5:15 Alors que Cedric Paquette est seul devant Condon, il subi l'obstructiuon de Markov qui est puni. Condon doit être alerte.

5:40 Kucherov dirige la rondelle vers le devant du but. La rondelle dévie sur Jeff Petry et trompe Mike Condon 1-1

9:57: Daniel Carr controle la rondelle derrière le but avant de la refiler à Alex Galchenyuk qui entre dans le territoire du Lightning, en tombant il refile la rondelle derrière lui à Jeff Petry qui passe de l'autre coté à Markov. Ce dernier fait une passe parfaite à Galchenuyk en haut du cercle de mise au jeu du coté droit, son puissant tir sur réception bat Ben Bishop. 2-1 Canadien

12:13 Condon fait un arrêt fumant sur Namestnikov qui venait de prendre le retour après que le gardien eut bloqué le tir de Stamkos

12:38 Sur une échappée Paul Byron se fait voler une but alors que Bishop arrête son tir du poignet avec le bouclier.

14:45 Mike Condon frustre coup sur coup Alex Kilhorn et Tyler Johnson

19:13 Condon ferme encore la porte au dernier moment alors qu'il arrête la rondelle avec sa jambière droite empêchant Kucherov de bien tirer.

Le repli de Subban arrête l'élan de Stamkos qui aurait pu se retrouver seul devant le gardien

fin de la 2e période: Canadien 2 - Lightning 0

Tirs au but : Canadien : 14-8 / 22 - Lightning : 11-16 / 27

3e période

Ben Bishop arrête un tir frappé de la ligne bleu de Markov avec le bout de la mitaine

4:03 Mike Condon est alerte en stoppant le tir de Kucherov alors qu'il avait la vue voilée

4:44 en fin de présense Daniel Carr trouve Alex Galchenyuk qui fait un tir frappé que Bishop arrête.

7:11Bon tir frappé de Carr du cercle de mise au jeu gauche que Bishop arrête avec le bout de la jambière

10:03 Max Pacioretty a une belle occasion alors qu'il entre en pleine vitesse dans le territoire du Lightning son tir frappé de l'aile gauche est toutefois maîtrisé par Bishop

Markov se fait battre de vitesse pour une rondelle libre, Kucherov gagne la possession de la rondelle. Il y a mêlée de le filet; Condon réussit à s'emparer de la rondelle pour mettre ffin au danger

13:21 Jason Garrison, fonce au but il tire de près mais Condon fait l'arrêt mais il contourne le but pour loger la rondelle dans le but du coté gauche 2-2

13:42 : Ryan Callahan tire dans un filet complètement vide à gauche de Condon après une passe de Filppula Lightning

Michel Therrien demande une revision estimant que Cedric Paquette a créé de l'obstruction sur le gardien, nuisant à son déplacement. Les officiels confirment le but 3-2 Lightning

Anton Stralman est puni pour avoir fait trébucher

14:44 Mais l'arbitre n'avait pas vu que Dale Weise avait logé la rondelle derrière Ben Bishop. Après révision du centre de contrôle de la LNH on accorde le but et recule l'horloge.

Jon Cooper, l'entraîneur du Lightning conteste, et demande à son tour une révision estimant que Weise a nui au gardien. Le but est alloué 3-3

15:32 Torrey Mitchell est puni pour accrochage

16:13 Puissant tir frappé bas de Stralman de la ligne bleu mais Condon fait l'arrêt

Plekanec coupe une passe de Stamkos pour filer dans le territoire du Lightning mais Stralman en repli nuit suffisament à Plekanec pour l'empêcher de tirer

19:44 Alors qu'il y a beaucoup de circulation devant le filet de Codon, Anton Stralman décoche un tir du poigner de la ligne bleu. Condon fait l'arrêt avec la mitaien.

Fin de la 3e période : Canadien 3 - Lightning 3

tirs au but: Canadien : 14-8-10 / 33 - Lightning 11-16-11 / 38

Prolongation

2:29 Stralman met Condon a l.preuve d'un bon tir du poignet mais le gardien fait l'arrêt

À trois reprise, Markov Plekanec et Galchenuyk vienennt tout près de gagner le match

Fin de la prolongation

Fusillade

Le lIghtning tire en premier

J. Marchessault (TB) - tir du poignet arrêt de Condon

A. Galchenyuk - deux feintes et tir, arrêt de Bishop

V. Filppula - piège Condon en décochant rapidement but

Brian Flynn - tire du poignet et marque but

Kuchera - feinte -arrêt de VCondon

Pacioretty - bel feint pour battre Bishop d'un revers sur sa gauche.

Victoire du Canadien 4-3

Avant-match

Le Canadien n'a pas subi sept défaites d'affilée depuis la fin de la saison 1994-1995 et le début de la campagne 1995-1996.

Pour empêcher cette déconvenue, Michel Therrien a apporté trois modifications à sa formation.

Il a retranché les défenseurs Alexei Emelin, Jarred Tinordi, et l’attaquant Devante Smith-Pelly qui seront remplacés par Greg Pateryn, Mark Barberio et Sven Andrighetto.

Therrien n’a cependant pas apporté de changement devant le filet et Mike Condon entreprendra la rencontre.

Les deux équipes s’affrontent pour la première fois depuis que le Lightning a éliminé le Canadien en six matchs dans la deuxième ronde de l’Association de l’Est des séries éliminatoires au printemps.

Si le Tricolore sera toujours privé des services de Carey Price et de Brendan Gallagher, le Lightning pourrait compter sur le retour au jeu des attaquants Brian Boyle et Tyler Johnson.

Boyle a raté deux matchs après avoir encaissé une solide mise en échec du défenseur Mark Borowiecki, des Sénateurs d’Ottawa, tandis que Johnson n’a pas joué depuis le 10 décembre.

Ben Bishop sera le gardien partant du Lightning et il en sera à son 200e match dans la LNH.

(Avec la collaboration de la nhl.com)

«On ne voulait pas jouer du hockey de rattrapage» - Tomas Plekanec

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Jacques Thériault pour 98,5fm Sports le mardi 29 décembre 2015 à 00h27. Modifié par Valérie Beaudoin à 07h54.
«On ne voulait pas jouer du hockey de rattrapage» - Tomas Plekanec
Joie et soulagement apres la victoire/AP Photo/Chris O
(98,5 Sports) - Le vétéran Tomas Plekanec a finalement trouvé le fond du filet après une léthargie de 21 matchs.
S'il était soulagé d'avoir marqué, en bon joueur d'équipe, il était surtout content de la victoire, après 6 défaites en ligne.

«C’est une grosse victoire, c’est certain, a-t-il dit, mais c’est seulement une victoire. On s’est enfoncé profondément, mais il faut continuer à travailler pour s’en sortir.»

En ce qui concerne son but en première période qui ouvrait la marque, Plekanec, encore une fois a voulu mettre les choses dans une perspective d’équipe.

«On avait parlé du premier but, a-t-il raconté. On ne voulait pas jouer du hockey de rattrapage, comme on l’a souvent fait. En ayant l’avance, ça nous simplifiait un peu la tâche. C’est comme ça qu’il faut jouer.»

Dale Weise a marqué un énorme but qui pourrait avoir un impact sur la suite des choses pour le Canadien. Il égalait alors la marque après que Tampa Bay eut marqué deux buts en 21 secondes pour prendre l’avantage 3-2.

Lorsqu’il a déjoué Ben Bishop, il a semblé que David Desharnais et lui étaient les seuls dans l’amphithéâtre qui avaient vu la rondelle traverser la ligne de but.

«On savait sur le coup qu’il y avait but, a raconté Weise. On a vu la rondelle franchir la ligne, j’étais bien placé pour la voir. Bishop a arrêté de jouer, il savait que la rondelle était dans le but.

Comme tout le monde, Dale Weise a reconnu que le but de Tomas Plekanec avait eu un impact majeur sur l’attitude des joueurs.

«C’était majeur, a-t-il dit. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas marqué le premier but, cela a changé complètement notre rythme, notre attitude. Vous avez vu la réaction au banc des joueurs. C’était comme si on avait marqué en prolongation. Les gars étaient tellement contents pour lui.»

Le gardien Mike Condon a réussi quelques arrêts importants qui ont gardé le Tricolore dans la rencontre. Condon a admis qu’il avait joué le match avec un réel sentiment d’urgence.

«Quand ça mal comme ça, la seule chose à faire est d’y aller pour se battre le plus fort possible, a analysé Condon. Ç’a été une bataille d’équipe. Quand on a perdu l’avance, on a continué à travailler. C’est une victoire de caractère.»

lundi 28 décembre 2015

«On a toutes les raisons pour être en feu contre ces gars-là» - Lars Eller

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Jacques Thériault pour 98,5fm Sports le dimanche 27 décembre 2015 à 18h32. Modifié à 20h04.
«On a toutes les raisons pour être en feu contre ces gars-là» - Lars Eller
Lars Eller dimanche après l'entraînement/Twitter
(98,5 Sports) - Les joueurs du Canadien cherchent à se sortir du marasme dans lequel ils sont enlisés. Pour ce faire il est évident qu'ils doivent faire preuve de solidarité, se serrer les coudes et garder confiance les uns envers les autres.
Torrey Mitchell
00:00
00:00
Après la défaite de samedi soir, les joueurs ont d’ailleurs tenu une réunion de 15 minutes avant d’ouvrir le vestiaire aux médias.

Pour le vétéran Tomas Plekanec c’est important que les joueurs aient ce genre de réunion pour faire le point.

«Tout le monde a des choses importantes à dire, a-t-il expliqué. C’est une chose de le dire dans le vestiaire, mais il faut le concrétiser sur la patinoire.»

Plekanec croit toujours que ce groupe de joueurs et lui-même ont les ressources pour s’en sortir.

«C’est le même groupe que l’an dernier, a-t-il dit. On a ce qu’il faut, mais il faut trouver les solutions rapidement. Il faut travailler le plus fort possible. On doit rester positif, mais réfléchir à ce qu’on fait de bien et de moins bien. En travaillant fort, les choses vont finir par se replacer, pour moi comme pour l’équipe.».

Lars Eller qui en est à sa 6e saison avec le Canadien fait partie du noyau de jeunes vétérans. Il estime qu’il est temps pour eux de renverser la vapeur.

«On a beaucoup parlé, a dit Eller. Les gars ont tous de bonnes intentions, ils disent les bonnes choses. Ça l’air d’un cliché, mais quand les choses vont mal, il faut revenir à la base aux fondamentaux du hockey et être compétitifs.»

Le grand Danois n’est pas fâché d’affronter Tampa Bay, une équipe contre laquelle le Canadien a développé une rivalité depuis les séries de l’an dernier. Rappelons que le Lightning avait éliminé le Canadien en 6 matchs au deuxième tour du tournoi pour la Coupe Stanley

«On devrait être gonflé à bloc pour le match de demain (lundi), affirme Lars Eller. On a toutes les raisons au monde pour être en feu contre ces gars-là. Tour ceux qui étaient ici l’an dernier savent pourquoi. Je crois que c’est une bonne chose pour nous.

Évidemment lorsqu’une équipe traverse vents et tempêtes, des rafales de rumeurs de transactions font tanguer le navire. Lars Eller, lui, refuse de s’en faire.

«Il ne faut pas se laisser distraire par ça, affirme-t-il. C’est votre département ce genre de choses, ce sont les gens de l’extérieur qui se préoccupent de ça. Les joueurs savent que c’est une possibilité qui peut se produire n’importe quand, que les choses aillent bien ou non.»

Torrey Mitchell, spécialiste des missions défensives, demeure lui aussi confiant que les joueurs sauront retrouver le chemin de la victoire.

«C’est difficile d’avoir confiance au sujet des matchs, a reconnu Mitchell. Mais on a confiance aux joueurs et aux entraîneurs, et je crois qu’on va s’en sortir. Il faut continuer à travailler et à communiquer entre joueurs et avec les entraîneurs.»

Pour la première fois depuis le début de la saison, le Canadien a cédé le premier rang de la division Atlantique alors que les Red Wings de Detroit ont pris la pole, avec le même nombre de points (43) que Montréal, mais avec deux matchs en main.

Mitchell est dans la même ligne de pensée que son entraîneur : l’objectif de l’équipe est de qualifier pour les séries éliminatoires. Il est toutefois conscient que plusieurs équipes, le Lightning, les Panthers et les Bruins soufflent dans le dos du Canadien.

«C’est ça notre but, jouer dans les séries, affirme-t-il. Ça ne fait aucune différence. Mais tous les deux points sont importants, il faut gagner des matchs.»

Les Panthers s'emparent de la tête de la division Atlantique en battant les Blue Jackets 3-2

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Blue Jackets 2 - Panthers 3


SUNRISE, Floride - Aleksander Barkov a inscrit deux buts et les Panthers de la Floride ont pris la tête de la section Atlantique grâce à une victoire de 3-2, dimanche, face aux Blue Jackets de Columbus.
Aaron Ekblad a aussi touché la cible pour les Panthers. Jonathan Huberdeau a récolté deux aides. Reilly Smith et Vincent Trocheck ont également amassé une aide chacun.
Brandon Saad et Cam Atkinson ont fourni la réplique des Blue Jackets.
Roberto Luongo a effectué 15 arrêts devant le filet des Panthers. À l'autre bout de la patinoire, Curtis McElhinney a repoussé 29 lancers.
Les Panthers avaient amorcé la journée à un point du Canadien de Montréal et des Red Wings de Detroi au sommet de la section Atlantique. Ils ont reçu un coup de main quand les Sénateurs d'Ottawa ont défait les Bruins de Boston 3-1.

Une 11e victoire de suite à domicile pour les Flames, un record d'équipe

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Oilers 3 - Flames 5

Johnny Gaudreau a inscrit deux buts, dont celui de la victoire, alors que les Flames de Calgary ont défait les Oilers d'Edmonton 5-3 pour enregistrer une 11e victoire de suite à domicile, un record de concession.
Depuis leur dernière défaite au Saddledome le 30 octobre, les Flames ont été dominants devant leurs partisans - avec Gaudreau en tête. L'attaquant de 22 ans a touché la cible à huit occasions en 11 matchs et a récolté 15 buts et 22 points au cours de la séquence victorieuse des Flames. Gaudreau est à égalité au sixième rang des pointeurs de la LNH avec 39 points.
Mark Giordano, avec deux buts, et Matt Stajan ont aussi marqué pour les Flames, qui disputeront leur deux prochains matchs à domicile.
Benoit Pouliot a fait bouger les cordages à deux reprises et Teddy Purcell a ajouté l'autre but des Oilers, qui montrent une fiche de 1-4-1 depuis une séquence de six victoires.

dimanche 27 décembre 2015

Le Canadien encaisse un sixième revers de suite

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par 98,5 fm pour 98,5fm Sports le samedi 26 décembre 2015 à 17h38. Modifié le dimanche 27 décembre 2015
Le Canadien encaisse un sixième revers de suite
Jay Beagle célèbre son but avec Alex Ovechkin et T.J. Oshie, en deuxième période./Photo: AP, Nick Wass
(98,5 Sports) - Le retour au travail après le congé de Noël n'a pas été facile pour le Canadien, alors qu'il a continué de s'enliser avec une défaite de 3-1, samedi, face aux Capitals, à Washington.
Le Canadien a donc encaissé un sixième revers de suite pour une première fois depuis octobre 2011 et il a aussi perdu 10 de ses 11 dernières parties.

Cette série d'insuccès a commencé avec la visite des Capitals à Montréal le 3 décembre, une défaite de 3-2 du Canadien, et se sont maintenant les Capitals qui trônent en tête du classement de l'Association Est, tandis que le Tricolore se retrouve plutôt en position précaire.

Evgeny Kuznetsov, Jay Beagle et Jason Chimera ont généré l'offensive des Capitals (26-6-2), qui ont un dossier de 5-0-2 à leurs sept derniers matchs face au Canadien. Braden Holtby a effectué 29 arrêts, lui qui a une fiche en carrière de 8-0-2 face au Canadien en saison régulière.

Daniel Carr a fourni la timide réplique du Canadien (20-14-3), qui a un dossier de 11-14-3 depuis sa série de victoires historique en début de saison. Carr a marqué trois des cinq derniers buts des siens.

Mike Condon a dû sauver ses coéquipiers à plusieurs reprises après des revirements et il est peut-être le seul à ne rien avoir à se reprocher. Il a terminé la soirée avec 30 arrêts à sa fiche.

Le défenseur Jeff Petry était de retour au jeu pour le Canadien. Il avait raté les deux derniers matchs des siens en raison d'une blessure au haut du corps.

Le Canadien disputera ses deux prochains matchs lundi et mardi en Floride, contre le Lightning et les Panthers, respectivement.

Le même refrain

Les signes n'ont pas été encourageants dès le début du match pour le Canadien. Des revirements bêtes de Tomas Plekanec et Nathan Beaulieu ont permis aux Capitals de cogner à la porte en premier.

Kuznetsov a finalement ouvert la marque après 6:45 de jeu. Le jeune russe a battu le défenseur du Canadien Alexei Emelin au filet et a dévié le tir de Nate Schmidt derrière Condon.

C'était la sixième fois de suite que le Canadien accordait le premier but à son adversaire.

Max Pacioretty est passé proche de permettre aux siens de retraiter au vestiaire dans une impasse, mais son habile déviation en fin de premier vingt a abouti contre la barre horizontale.

Les Capitals ont encore frappé tôt en deuxième période, creusant l'écart après 1:30 de jeu. Tom Wilson a remis en retrait à Beagle, qui a battu Condon à l'aide d'un tir haut.

Le Tricolore a répliqué seulement 24 secondes plus tard. Holtby a stoppé le tir initial d'Andrei Markov, mais Carr a profité du retour pour inscrire son quatrième but en 10 rencontres dans la LNH cette saison.

Le reste de la période a été l'affaire des Capitals... et de Condon.

Le cerbère du Canadien a vu les locaux bourdonner à maintes reprises autour de son filet. Il a toutefois gardé ses coéquipiers dans le match grâce à plusieurs beaux arrêts, dont un acrobatique contre l'attaquant T.J. Oshie.

Chimera a finalement cloué le cercueil du Canadien en échappée partielle avec 8:45 à faire en troisième période.
Le film de la rencontre

Première période

Ce sont les Capitals qui prennent le premier lancer de la rencontre, mais Condon fait facilement l'arrêt.

Ce sont également les Capitals qui disposent de la première vraie chance de marquer quand Jay Beagle profite d'un revirement dans la zone du Tricolore pour revenir devant le filet avec la rondelle. Heureusement pour les hommes de Michel Therrien, le gardien suivait bien le jeu.

Le centre des Canadiens, Torrey Mitchell, travaille bien dans le fond du territoire de Washington, mais aucun de ses coéquipiers n'est présent pour soutenir l'attaque.

Autre revirement dans la zone des Canadiens: Beaulieu joue de manière nonchalante et fait une passe directement sur la lame de bâton d'un attaquant des Capitals. Condon ferme la porte.

À 3:26, Torrey Mitchel est puni pour avoir fait sauter les patins d'Alex Ovechkin.

Les Canadiens s'en sortent plutôt bien en désavantage numérique.

Evgeny Kuznetsov (11e but) est très énergique dans le territoire adverse. À la suite d'une ballade avec le disque, il initie un beau jeu de passes puis se dirige devant le filet. Ce dernier fera finalement dévier la rondelle après un lancer de Nate Schmidt de la ligne bleue, à 6:45. Canadiens 0 - Capitals 1. Les Canadiens accordent le premier but pour une sixième fois de suite.

Le Tricolore contrôle bien la rondelle dans le territoire des Capitals. P.K. Subban prend notamment un bon tir de la pointe, mais le disque est stoppé par Holtby.

À 12:12, Jarred Tinordi et Tom Wilson sont chassés pour s'être battus. Rien à signaler du côté de cette échauffourée. Visiblement, elle n'a pas non plus inspiré les joueurs du Tricolore: Daniel Carr est à son tour envoyé au cachot pour avoir créé de l'obstruction à l'endroit de Justin Williams.

Les Canadiens sont au 4e rang dans la LNH au chapitre de son efficacité en désavantage numérique.

Nicklas Backstrom prend un bon tir en direction de Mike Condon, mais celui-ci est solide.

Washington a eu quelques occasions de marquer durant ce 5-contre-4. Or, le Tricolore a résisté une autre fois aux attaques des Capitals en infériorité.

Encore une fois, Les Capitals se baladent librement avec la rondelle dans la zone des Canadiens.

À 18:31, Matt Niskanen est chassé pour avoir retardé la partie (rondelle dans les estrades).

Sur cette supériorité numérique, David Desharnais évolue comme quatrième attaquant.

Avant la fin de la période, Max Pacioretty frappe le poteau à la droite de Braden Holtby.

Tirs au but:

Canadiens: 5 - 0 - 0: 5

Capitals: 10- 0 - 0: 10

Deuxième période

Une minute après le début de la période, Jay Beagle (5e) fait mal au Tricolore en logeant la rondelle au-dessus de l'épaule de Mike Condon, qui paraît faible sur le lancer.Canadiens 0 - Capitals 2.

Tout de suite après, les joueurs des Canadiens répliquent en marquant à leur tour. C'est nul autre que Daniel Carr (4e) qui a réduit l'écart, à 1:54. Andrei Markov s'était porté à l'attaque pour aider son jeune coéquipier. Canadiens 1 - Capitals 2.

Mike Condon s'illustre devant Andre Burakovsky qui reçoit une passe dans l'enclave.

Une minute plus tard, il frustre T.J. Oshie, qui s'amenait dans un 2-contre1 avec Ovechkin.

Depuis le second filet des Capitals, Condon est en fait intraitable.

Alex Galchenyuk prend un bon lancer, mais Holtby ferme la porte.

À la 17e minute de jeu, les Capitals jouent avec beaucoup d'intensité dans le territoire du Tricolore.

À 17:25, Max Pacioretty rate une belle occasion de marquer, mais la rondelle passe à côté du filet.

Juste après, Nicklas Backstrom est puni pour avoir donné un coup de bâton au visage de P.K. Subban.

Tirs au but:

Canadiens: 5 - 16 - 0: 21

Capitals: 10- 18 - 0: 28

Troisième période

Les Capitals de Washington n'ont perdu aucun match cette saison quand ils mènent après deux périodes.

Les premières minutes de la période filent à toute allure.

Les joueurs du trio d'Alex Ovechkin sont très actifs dans la zone du Canadien, mais ceux-ci n'arrivent pas à compter.

À 5:55, les deux formations jouent à quatre contre quatre: Paul Byron et Brooks Laich sont tous les deux punis par les officiels.

Dans son territoire, P.K. Subban exécute quelques pirouettes en possession du disque, ce qui lui vaut des huées des spectateurs.

Tomas Fleischmann et Tomas Plekanec tentent de provoquer quelque chose dans la zone adverse, mais ils peinent à diriger la rondelle au filet.

Mike Condon fait un bel arrêt aux dépens du capitaine des Capitals.Toutefois, le gardien des Canadiens ne peut pas tout faire: Jason Chimera (10e) arrive à toute vitesse et déborde le défenseur Alexei Emelin. Il réussit ensuite à loger la rondelle derrière le gardien, à 11:15. Évidemment, c'est un but qui fait très mal aux joueurs du Tricolore. Canadiens 1 - Capitals 3.

Washington continue de livrer un excellent match. Les joueurs sont extrêmement dynamiques dans toutes les facettes du jeu. Du coup, on sent que les Canadiens sont un peu débordés, malgré quelques beaux efforts.

À 2:25, Michel Therrien décide de retirer son gardien pour ajouter un joueur à l'attaque.

Les Canadiens déploient passablement d'énergie, mais ils sont incapables d'inscrire un autre but.

Une dixième défaite du Canadien en 11 matchs.

Tirs au but:

Canadiens: 5 - 16 - 9 : 30

Capitals: 10- 18 - 5: 33


(Avec La Presse Canadienne)