lundi 6 avril 2015

À quoi ressembleraient les Bruins avec seulement leurs choix au repêchage? | 9 dodos avant les séries! | En rafale

http://www.danslescoulisses.com/fr/

Publié le 6 avril 2015 à 16:15 par

Gab Tremblay

Bonjour à vous,
Dans la réalité d’aujourd’hui, les directions des différentes formations de la LNH misent de plus en plus sur leur jeunesse afin d’aspirer aux grands honneurs.
Telle la fondation d’un bâtiment, le repêchage est la pierre d’assise d’une équipe saine et équilibrée pouvant traverser les années en demeurant compétitive, et ce, malgré la parité sans précédant des 29 autres clubs de la LNH.
Source: NHL.com
Source: NHL.com
On vante le travail de Bergevin qui, depuis son arrivée comme directeur général du Club de Hockey Canadien a toujours tenté de garder son noyau de jeunes le plus intact possible. Outre les départs de quelques jeunes tels Louis Leblanc et Sebastian Collberg, on peut affirmer que le vent de jeunesse souffle le CH dans la bonne direction.
Certaines formations peuvent même affirmer que, si elles avaient conservé toutes leurs sélections au cours des quinze dernières années, elles seraient plus compétitives aujourd’hui.
Je me suis donc prêté à l’exercice de mettre sur papier ce à quoi auraient l’air certaines équipes de la LNH si elles n’avaient pas échangés leurs choix des derniers encans.
Évidemment, la loi du cap salarial oblige, plusieurs équipe dépasseraient par beaucoup le montant limite de 69 000 000 $.
Les échanges faits pour obtenir des choix au repêchage sont considérés des deux côtés. Ex: l’échange Kessel.
Les joueurs non-repêchés font aussi partie de l’exercice, s’ils ont débuté leur carrière avec Boston, comme Torey Krug.
J’avais déjà tenté l’expérience avec le CH.
L’exercice n’est pas parfait (certains anciens joueurs ont déjà été échangés contre des choix au repêchage actuellement avec l’équipe).
Toutefois, observer quelles pourraient être les trios et duos hypothétiques est plus qu’intéressant!
Aujourd’hui, allons-y avec les éternels rivaux du Tricolore…
Les Bruins de Boston
Attaquants
Brad Marchand (BOS) – Tyler Seguin (DAL)  – Phil Kessel (TOR)
Bien entendu, Kessel et Seguin/Hamilton ne pourraient jouer ensemble. Si l’on garde Kessel, il faudrait remplacer Seguin par Seth Griffith et Dougie Hamilton par Chris Casto… eh boy….
Milan Lucic (BOS) – Joe Thornton (SJ) – David Krejci (BOS)
Joe Colborne (CGY) – Patrice Bergeron (BOS) – Kris Versteeg (CHI)
Craig Cunningham (BOS) – Ryan Spooner (BOS) – David Pastrnak (BOS)
Extras: Jordan Caron (COL), Seth Griffith (BOS), Vladimir Sobotka (KHL)
Défenseurs
Matt Hunwick (NYR) – Dougie Hamilton (BOS)
Zach Trotman (BOS) – Torey Krug (non-repêché) (BOS)
Mark Stuart (WPG) – Tommy Cross (AHL)
Extras: Chris Casto (non-repêché) (AHL)
Gardiens
Michael Hutchinson (WPG)
Malcolm Subban (BOS)
Extra: Niklas Svedberg (non-repêché) (BOS)
Quelle attaque!
Incroyable le talent à l’attaque, n’est-ce pas?
Seguin-Kessel et Thornton-Krejci… ouch!
Boston Bruins vs Philadelphia Flyers
Cette équipe remporterait la Coupe Stanley demain matin!
Attendez un peu…
Comme mentionné plus haut, Kessel et Seguin/Hamilton ne pourraient jouer ensemble. Si l’on garde Kessel, il faudrait remplacer Seguin par Seth Griffith et Dougie Hamilton par Chris Casto… eh boy….
Et avez-vous vu la défensive?
Je n’avais jamais réalisé à quel point ces Bruins, qui ont toujours été considérés comme gros et défensifs, n’avaient jamais vraiment eu de succès pour jeter leur dévolu sur de bons arrières lors des dix derniers encans.
Depuis 2005, parmi les 18 défenseurs repêchés par les B’s, 14 n’ont jamais disputé une partie dans la LNH, et le total de parties des 4 autres s’élève à 284. Et là dedans, il faut inclure Dougie Hamilton qui en a joué 178!
Que pensez-vous de l’équipe et de son repêchage?
En rafale: 
– Max Pacioretty (MTL) ne sait toujours pas pour combien de temps il sera à l’écart du jeu. Il devrait rencontrer les médecins du Canadien cette semaine.
– Alex Steen (STL), blessé au bas du corps, ne jouera pas demain soir.
– Alex Stalock (SJ) sera le gardien partant pour les Sharks ce soir.
– Joe Thornton (SJ) est un joueur des Sharks pour encore un bout! Le principal intéressé a mentionné que seul un rachat de contrat pourrait le faire quitter les Sharks. J’ai bien hâte de voir ce que l’avenir lui réserve… LIEN
– Fedor Tyutin (CLB) pourrait s’absenter ce soir en raison d’une blessure inconnue. Une décision de dernière minute sera prise dans son cas. Les Blue Jackets seront à la recherche d’un dixième gain consécutif.
– Bryan Lerg (SJ) a été rappelé aujourd’hui et disputera son premier match en carrière dans la LNH. L’ailier a enregistré 39 points en 65 joutes avec Worcester dans la LAH.
– Zdeno Chara (BOS) est présentement blessé et son état est au jour le jour. Il ne s’est pas entraîné aujourd’hui et il pourrait briller par son absence mercredi soir.
– Petit problème de comportement pour Claude Giroux? En tous les cas, il ne semble pas impressionné par l’arbitre!#F*ckOff LIEN
– Il ne reste plus que neuf jours avant le début des séries éliminatoires. Avez-vous hâte? Il va (éventuellement) commencer à faire beau. Ça va sentir le printemps. Un petit 6-pack et un match de playoffs du Canadien! On lâche pas! Neuf dodos!
Source: Twitter NHL
Source: Twitter NHL

Québecor dévoilera le nom de l'amphithéâtre mardi

http://www.journaldequebec.com/

Québecor dévoilera le nom de l'amphithéâtre mardi
DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI
C’est mardi matin que Québecor dévoilera le nom que portera le nouvel amphithéâtre de Québec.
Le président et chef de la direction du Groupe Sports et divertissement de Québecor, Benoit Robert, en fera l’annonce lors d’une conférence de presse, prévue au Centre de foires d’Expo-Cité mardi à 10h30.

Envoyé lundi matin, le communiqué de presse ne laissait filtrer aucune autre information en ce qui concerne le futur nom que portera l’immense structure blanche, qui attire les regards des quatre coins de la ville.

Sous-louer à un partenaire?
Certaines rumeurs laissaient entendre que le gestionnaire pourrait sous-louer le nom à un partenaire. Le nom de Pepsi avait notamment été évoqué.
Selon ce que révélait le Journal en décembre dernier, Pepsi souhaitait obtenir les droits exclusifs pour lui permettre de vendre et distribuer ses produits dans l’amphithéâtre.

Pas de cérémonie funéraire pour Elmer Lach

http://www.lapresse.ca/sports/hockey/

Publié le 06 avril 2015 à 07h07 | Mis à jour à 07h57
Le Canadien a retiré le numéro 16 d'Elmer Lach... (PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)
PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS
Le Canadien a retiré le numéro 16 d'Elmer Lach le 4 décembre 2009.

La Presse Canadienne
Il n'y aura pas de cérémonie funéraire en mémoire d'Elmer Lach, l'ancien joueur étoile du Canadien de Montréal qui est mort samedi à l'âge de 97 ans.
C'est à la demande de M.Lach lui-même que de très simples adieux lui seront réservés par ses proches. Ceux-ci signalent qu'en mémoire du disparu, des dons peuvent être versés à la Fondation de l'hôpital général du Lakeshore, à Pointe-Claire.
Elmer Lach laisse dans le deuil deux belles-filles et le fils de l'une d'elles. Depuis octobre dernier, il était en deuil de son épouse, Lise Desjardins Morel.
En 664 parties en saison régulière, toutes avec le Canadien de 1940 à 1954, Elmer Lach a inscrit 215 buts et 408 mentions d'aide. Il a été élu membre du Temple de la renommée du hockey en 1966 et son dossard numéro 16 a été retiré par le Canadien en 2009 au Centre Bell, en sa présence.
Dans les années 1940, il a pivoté le fameux trio surnommé «Punch Line», complété par Hector Blake et Maurice Richard.

Carey Price égale le record de Plante et Dryden

http://ici.radio-canada.ca/sports/hockey/

 Mise à jour le dimanche 5 avril 2015 à 21 h 50 HAE  Radio-Canada avec Associated Press et La Presse Canadienne
Carey Price
Carey Price  Photo :  Wilfredo Lee
Carey Price a savouré sa 42e victoire de la saison. Un gain historique puisque ce gain lui permet d'égaler le record de Jacques Plante et Ken Dryden dans l'uniforme du Canadien. 
« Nous avons beaucoup de plaisir cette année, a soutenu Price qui a voulu rendre hommage à ses coéquipiers. Nous connaissons du succès en groupe et ça se reflète sur ma fiche. »
Jacques Plante a gagné 42 matchs à deux occasions avec le Tricolore lors des saisons de 1955-56 et 1961-1962. Ken Dryden a réalisé l'exploit durant la campagne 1975-76.
Michel Therrien a dû jongler avec ses trios après la lourde perte de Max Pacioretty. L'entraîneur-chef du Canadien était fier du travail accompli en l'absence de son meilleur attaquant.
« J'ai aimé la manière dont on s'est comporté en général, surtout avec la perte de Pacioretty. Il fallait s'ajuster très vite avec nos trios et les gars ont fait du bon travail », a indiqué Michel Therrien qui n'avait aucune information à divulguer au sujet de l'état de santé de Pacioretty après la partie.

Pierre-Alexandre Parenteau et Tomas Plekanec ont mené l'attaque du Tricolore avec un but et une passe chacun.
« Il a été combatif sur le porteur du disque, ce qui a causé des revirements, a dit Therrien au sujet de Parenteau. Il a été combatif sur la rondelle, et on en a eu un bel exemple sur son but alors qu'il est allé chercher son propre retour. » 
Il s'agissait de la 200e victoire de Michel Therrien à la barre du Canadien en 400 matchs.