NEWARK, N.J. - Kevin Hayes et Ryan McDonagh ont marqué dans un intervalle de 47 secondes au premier vingt et les Rangers ont filé vers un gain de 4-2 face aux Devils du New Jersey, mardi, obtenant ainsi le trophée des Présidents.
Les Rangers sont assurés de terminer au sommet des clubs de la LNH pour les points, avec 111. L'équipe a remporté ses cinq derniers matchs.
Les hommes d'Alain Vigneault ont signé une 52e victoire, égalant le record de la concession, établi en 1993-94.
Cette même saison, les Rangers avaient totalisé 112 points, une marque d'équipe, chemin faisant vers la dernière conquête de la coupe Stanley de leur histoire.
James Sheppard a ajouté un but d'assurance à mi-chemin en troisième période, puis Carl Hagelin a complété dans un filet désert.
Cam Talbot a bloqué 19 tirs pour les New-Yorkais, qui vont terminer la saison contre Ottawa et ensuite à Washington, jeudi et samedi.
Malgré l'exploit, les joueurs des Rangers ont été très restreints dans leurs célébrations, sachant fort bien qu'ils sont encore loin de leur objectif final.
« Ce n'est pas quelque chose de facile à réaliser, a déclaré l'entraîneur-chef Alain Vigneault. Regardez les équipes qui bataillent toujours pour participer aux séries; c'est un gros défi. Pour notre équipe, il s'agit d'une étape dans la direction où nous voulons aller. Je suis très fier de notre groupe de joueurs, mais nous savons tous que nous serons jugés en fonction de ce que nous allons faire pendant les séries éliminatoires. Il s'agit donc d'un premier pas, et nous allons être prêts pour le prochain. »
« Nous avons bataillé avec vigueur tout au long de la saison pour en arriver à ce point, mais nous savons que le travail n'est pas terminé », a enchaîné Talbot, le réserviste qui a joué un rôle prépondérant dans les succès des Rangers en affichant un dossier cumulatif de 17-5-3 depuis le 4 février.
Patrik Elias et Steve Bernier ont été les buteurs des Devils, qui ont perdu huit de leurs neuf derniers matches. Cory Schneider a fait 35 arrêts.
Hayes a profité d'une rondelle libre à 13:45, quand le disque a bifurqué vers lui suite au travail de Hagelin, derrière le filet.
McDonagh a doublé l'avance en avantage numérique à 14:32, avec un tir des poignets des abords de la ligne bleue. Jacob Josefson était au cachot pour avoir accroché.
Elias a fait mouche avec un tir sur réception à 17:44 au premier vingt, à partir de l'enclave.
Après un échange de buts, Hagelin a mis la touche finale dans un but abandonné, avec 1:48 au cadran.
Les Islanders ratent une belle chance
Sommaire
Brayden Schenn a couronné deux spectaculaires minutes de jeu en faisant vibrer les cordages avec 2,1 secondes à écouler au temps réglementaire, et les Flyers de Philadelphie ont vaincu les Islanders de New York 5-4.
Tentant de confirmer leur place en séries éliminatoires, les Islanders ont effacé un recul de 1-4 en troisième période et sont venus à un cheveu de forcer la tenue de la prolongation.
Johnny Boychuk a d'abord porté le score 4-3 en marquant avec 1:44 à écouler au temps réglementaire, et Anders Lee a égalé le score avec 28 secondes à jouer. Lee avait trouvé le fond du filet un peu plus tôt pour lancer la remontée.
Les Islanders devront encore attendre avant d'obtenir officiellement leur billet pour la valse printanière puisque les Sénateurs d'Ottawa ont renversé les Penguins de Pittsburgh, 4-3 en prolongation. Les Islanders totalisent 98 points, deux de plus que les Penguins et trois de plus que les Sénateurs. Les trois formations ont encore deux matchs à jouer avant la fin de la saison régulière.
Claude Giroux a inscrit deux buts pour les Flyers, les autres allant aux dossiers de Pierre-Édouard Bellemare et de Carlo Colaiacovo. Jakub Voracek a ajouté deux passes.
John Tavares a également marqué pour les Islanders.
Les Wings se rapprochent d'une place en séries
Sommaire
Gustav Nyquist et Pavel Datsyuk ont tour à tour marqué en troisième période et les Red Wings de Detroit sont venus de l'arrière pour arracher une victoire de 3-2 aux Hurricanes de la Caroline mardi soir.
Avec ce gain, les Red Wings ont fait un pas de plus vers une 24e participation consécutive aux séries éliminatoires. Il s'agit de la plus longue séquence active du genre dans les quatre grandes ligues professionnelles d'Amérique du Nord.
Les hommes de Mike Babcock auraient assuré leur qualification si les Penguins de Pittsburgh avaient vaincu les Sénateurs d'Ottawa en temps réglementaire, ce qui n'est pas arrivé.
Les Red Wings ont récolté une sixième victoire seulement à leurs 18 dernières sorties.
Ils ont paru léthargiques, permettant aux Hurricanes de se donner une avance de 2-1 en deuxième période.
Nyquist a créé l'égalité dès la deuxième minute de jeu de la troisième période, et Datsyuk a réussi le filet décisif avec 8:35 à jouer au temps réglementaire.
Jimmy Howard a bloqué 30 tirs pour les Red Wings, qui ont été dominés 28-16 au chapitre des tirs aux buts lors des deux dernières périodes.