Messages

Affichage des messages du avril 18, 2015

P.K. Subban a été excellent dans la victoire du Canadien

Image
http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

FRANÇOIS GAGNONSAMEDI, 18 AVR. 2015. 01:49 Les Sénateurs et leurs partisans avaient déjà une bonne raison de détester P.K. Subban. L’as défenseur du Tricolore leur en a donné d’autres vendredi en guidant son équipe vers une victoire de 3-2 arrachée en prolongation. Une victoire qui donne au Canadien une avance confortable de 2-0 dans la série quatre de sept qui se poursuivra dimanche à Ottawa. Au lieu de voir Subban purger la suspension qu’ils réclamaient en marge du coup de bâton au poignet droit de l’attaquant recrue Mark Stone, les Sénateurs ont vu P.K. marquer un but en plus de prendre le plein contrôle de la patinoire lors des 29 minutes et des poussières qu’il a passées sur la patinoire. Si cette performance étincelante de Subban – il a dirigé 13 tirs en direction du filet d’Andrew Hammond, dont 5 qui ont atteint la cible – a soulevé l’ire des Sénateurs et de leurs fans, elle a soulevé les partisans du Canadien, à commencer par la veuve de Jea…

Ottawa hanté par deux survivants

Image
http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

BERTRAND RAYMONDSAMEDI, 18 AVR. 2015. 10:18 Pendant que quelques coéquipiers s'échangeaient un ballon de soccer, comme c'est leur habitude avant un match, P.K. Subban était retranché en solitaire dans un coin plus tranquille pour s'imposer une préparation mentale qui allait plus tard porter ses fruits. Tuque du Canadien enfoncée sur la tête (par une température de plus de 20 degrés à l'extérieur), puissants écouteurs sur les oreilles, il marchait d'un pas énergique vers l'avant en faisant de grandes enjambées. Puis, il reculait au même rythme avant de repartir de plus belle, cette fois en levant la jambe très haut à chaque pas. Il semblait survolté, totalement dans sa bulle, comme s'il cherchait à chasser l'énorme tension qui pesait lourd sur ses épaules depuis deux jours. Il a disputé le match au même rythme. Désireux probablement de faire oublier sa flagrante indiscipline dans le match inaugural de la série, il a ét…

Bob Hartley soulagé de 50 000$

Image
http://www.rds.ca/hockey/lnh/

RDS.CASAMEDI, 18 AVR. 2015. 17:31 L'entraîneur des Flames de Calgary Bob Hartley a écopé d'une amende de 50 000 dollars pour sa responsabilité dans des incidents qui ont marqué la fin du deuxième match contre les Canucks de Vancouver, vendredi. À LIRE ÉGALEMENTSommaire du matchSection Séries LNH 2015Pool des Séries LNHVidéos LNH Avec 1:17 à faire au troisième vingt de la partie remportée par les Canucks 4-1, les dix joueurs sur la patinoire ont été impliqués dans une bagarre. C'est la deuxième fois que Hartley écope d'une amende. Lors de la saison 2013-14, il avait reçu une amende de 25 000 dollars. Par ailleurs, la pénalité de mauvaise conduite pour avoir incité à la bagarre avec moins de cinq minutes à faire à Deryk Engelland des Flames a été annulée.

En séries, « gros » train va loin

Image
http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

ÉRIC LEBLANCSAMEDI, 18 AVR. 2015. 16:17 BROSSARD – Ce serait imprudent de s’emballer après deux petits matchs éliminatoires, mais l’état-major du Canadien se réjouit de la contribution des acquisitions faites à la date limite des transactions et particulièrement celle de Devante Smith-Pelly. À travers le bouquet de fleurs qu’il a envoyé à son ailier imposant, Therrien a admis que les raisons de son succès actuel sont liées à l’amélioration de sa condition physique et son assimilation du système montréalais. Mais dans l’ensemble, Therrien a été nettement plus élogieux envers DSP. « Il se débrouille très bien présentement! J’aime sa vitesse, il crée beaucoup d’espace pour ses partenaires et il fonce avec conviction au filet. C’est un joueur difficile à affronter, on sait qu’il ira au filet et dans les coins. Il accomplit plusieurs bonnes choses », a décrit l’entraîneur.    « Quand il est arrivé, il n’avait pas cette même explosion. Il faut lui donner …

P.K. Subban se fait pardonner

Image
http://www.985sports.ca/hockey/

Publié par Danielle Arsenault pour 98,5fm Sports le vendredi 17 avril 2015 à 22h59. Modifié le samedi 18 avril 2015 (98,5 Sports) - Lors du match numéro un, P.K. Subban a perdu la tête en cinglant Mark Stone en deuxième période et il s'est fait expulser de la rencontre. Le flamboyant défenseur s'est bien racheté en marquant un but tout en disputant plus de 29 minutes de jeu, vendredi soir, lors de la victoire des siens en prolongation. En entrevue sur la patinoire après la victoire de 3-2 du Canadien en prolongation, P.K. Subban a admis qu’il s’était inspiré des mots d’encouragement que la veuve de Jean Béliveau, Élise Béliveau, lui avait exprimés après avoir été expulsé du premier match. «Elle m’a dit : je sais que tu seras meilleur lors du prochain match», a raconté P.K. Subban. Et effectivement, P.K. Subban a été bien meilleur lors de ce deuxième duel entre le Canadien et les Sénateurs. Les partisans du Centre Bell l’ont même récompensé en lu…

Huit permis d’alcool au Centre Vidéotron

Image
http://www.journaldequebec.com/

Vendredi, 17 avril 2015 18:03MISE à JOUR Vendredi, 17 avril 2015 18:11Le Groupe Compass, qui a signé un partenariat avec Québecor pour la gestion des opérations de restauration dans l’amphithéâtre, a demandé huit permis d’alcool pour le Centre Vidéotron.

«Je vous confirme que ce sont les premières demandes de permis dans l’amphithéâtre. Quant au nombre qui sera nécessaire pour tout l’amphithéâtre, je ne peux pas le confirmer. On est en discussions avec la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) pour établir le nombre précis», a indiqué le porte-parole de Québecor Martin Tremblay vendredi.

Sur les huit permis sollicités, six permis de bar «avec autorisation de danse» et «consommation dans les gradins» ont été demandés, apprend-on dans un avis public de la Régie. Il y en a un pour chaque niveau, a précisé au Journal la porte-parole de la RACJ Joyce Tremblay.

«Il s’agit simplement d’avoir des types de permis pertinents pour le type …

Le meilleur remède qui soit

Image
http://www.journaldequebec.com/

Bryan Murray livre un combat chaque jour contre le cancer.

Vendredi, 17 avril 2015 22:44MISE à JOUR Vendredi, 17 avril 2015 22:44Quelqu’un qui ne connaît pas Bryan Murray ne peut pas vraiment deviner qu’il souffre d’un cancer incurable. L’homme de 72 ans est alerte. Il a toutes ses facultés. Il continue son travail comme de si rien n’était. Il ne longe pas les murs pour se soustraire aux journalistes et aux amateurs. Il est toujours aussi affable. Il sourit à la vie. Il affiche un beau sens de l’humour. Il est une source d’inspiration pour son entourage. Le directeur général s’apprêtait à partir pour le repêchage, en juin dernier, lorsque le diagnostic lui est tombé sur la tête comme une tonne de briques. Cancer colorectal qui s’est propagé au cours des mois suivants au foie et aux poumons. Il a fait part de son état de santé publiquement en novembre dernier. Comme quoi on ne sait jamais ce que la vie nous réserve. Il y a deux ans, le matin d’…