On arrive au carré d’as, les demi-finales de la LHJMQ. Une étape extrêmement importante cette saison avec la présentation du tournoi de la Coupe Memorial à Québec. 
Dans un premier temps, l’équipe championne du calendrier régulier, l’Océanic de Rimouski, affrontera les Foreurs de Val-d’Or, qui ont accédé aux demi-finales avec un des retours les plus spectaculaires de l’histoire de la LHJMQ. De l’autre côté, les Wildcats de Moncton se mesureront aux Remparts de Québec, qui eux se reposent depuis une semaine après un balayage en quatre matchs face à Charlottetown.
La ronde demi-finale est très importante en raison de la présence des Remparts dans ce carré d’as. Une victoire de la troupe de Philippe Boucher contre Moncton signifierait une qualification automatique pour l’autre demi-finaliste gagnant pour le tournoi de la Coupe Memorial. Donc le duel Foreurs/Océanic aura une signification particulière et soyez assurés que ces deux équipes souhaitent voir les Remparts triompher dans la prochaine ronde.
Prédictions de S. Leroux lors des séries 2015 : 9/12 (75 %)
 
1-RIMOUSKI (99 pts) c. 6-VAL-D’OR (78 pts)
L’Océanic de Rimouski présente un dossier de 8-1 depuis le début des séries éliminatoires et la formation du Bas-Saint-Laurent est dominante en défense, n’ayant accordé que 15 buts en neuf matchs. Le gardien Louis-Philip Guindon, qui a pris la relève de Philippe Desrosiers devant le filet rimouskois dans le troisième match de la série contre Gatineau, présente une moyenne de buts alloués de 1,02 en séries, la meilleure chez tous les portiers de la LCH. En attaque, Christopher Clapperton connaît d’excellentes séries et a marqué au moins un but dans huit des neuf matchs de son équipe. Chez les Foreurs, on se relève d’une série très émotive et très épuisante avec un des retours les plus spectaculaires de l’histoire de la LHJMQ. Les Foreurs perdaient 0-3 dans la série contre le Drakkar et tiraient de l’arrière aussi 3-0 dans le match no 4. Ils ont retroussé leurs manches, et à partir de la deuxième période de cette rencontre du 15 avril, ils ont dominé le Drakkar 17-7 au chapitre des buts marqués, signant au passage deux victoires en prolongation. Est-ce que les Foreurs seront capables de renverser l’équipe championne du circuit? Ce sera loin d’être évident. Les Foreurs et l’Océanic ont eu des attaques similaires cette saison, mais en défense, il n’y a aucune comparaison possible alors que Rimouski a accordé 68 buts de moins (soit l’équivalent d’un but par match en moins). De plus, l’aspect fatigue entrera en ligne de compte pour les Foreurs face à un Océanic très bien reposé qui n’a joué que neuf matchs en un mois.  RIMOUSKI EN CINQ
 
1-MONCTON (95 pts) c. 4-QUÉBEC (83 pts)
Le duel Remparts/Wildcats devrait être assez intéressant surtout devant le filet, alors que la série mettra en vedette deux des trois meilleurs gardiens de but de l’histoire de la LHJMQ en termes de victoires en carrière. D’un côté, Alex Dubeau a remporté 138 victoires en cinq ans dans le circuit et a gagné la Coupe Memorial avec les Cataractes en 2012. De l’autre côté, Zachary Fucale, qui semble avoir retrouvé ses repères en deuxième ronde, a gagné 134 matchs en quatre saisons et la Coupe Memorial en 2013. Pas de doute, c’est la première fois de l’histoire qu’une série de la LHJMQ implique deux gardiens possédant une bague du championnat canadien junior. À l’attaque, les Remparts ont de la profondeur, mais les Wildcats misent sur un duo explosif avec Conor Garland et Ivan Barbashev. Garland, le meilleur pointeur du circuit, a récolté 13 points lors des trois derniers matchs contre les Mooseheads. Il est une véritable peste autour du filet et il est rendu à 152 points, saison et séries comprises. Chez les Remparts, certains attaquants ont secoué leur torpeur dans le duel face aux Islanders, mais on attend toujours l’explosion d’Anthony Duclair, qui n’a que six points au compteur en 11 matchs des présentes séries. Il sera intéressant aussi de surveiller l’attaquant russe Vladimir Tkachev, que les Wildcats ont « presque donné » aux Remparts au cours de la période des fêtes. Tkachev avait été acquis en retour de Taylor Burke et de choix de 7e et 8e rondes. Aura-t-il l’esprit de vengeance face à ses anciens coéquipiers? Chose certaine, quand il décide de jouer et de s’impliquer, Tkachev peut faire la différence dans un match. Le Cap-Breton en a eu la preuve lors du match numéro 7 de sa série huitième de finale. En défense, les Remparts ont encore des lacunes, mais les Wildcats sont loin d’être parfaits, ayant accordé 31 buts en sept matchs dans la série précédente face à Halifax. Les Remparts ont déjà éliminé deux formations des Maritimes et ils devraient faire de même dans la prochaine étape... Jamais deux sans trois!  QUÉBEC EN SIX