mercredi 6 mai 2015

Les Flames avaient gardé le meilleur pour la fin!

http://www.985sports.ca/hockey/

Publié par La Presse Canadienne le mercredi 06 mai 2015 à 01h35. Modifié par Charles Payette à 05h42.
Les Flames avaient gardé le meilleur pour la fin!
PC
CALGARY - Mikael Backlund a touché la cible en prolongation et les Flames de Calgary sont de retour dans leur série grâce à une victoire de 4-3 face aux Ducks d'Anaheim, mardi.

Johnny Gaudreau avait marqué avec 19,5 secondes à faire en troisième période, permettant à la troupe de Bob Hartley de poursuivre leur conte de fée en surtemps.
Les Flames sont demeurés invaincus à domicile depuis le début du tournoi printanier et ils ont réduit l'écart à 2-1 dans leur série demi-finale de l'Ouest.

«C'est une sensation extraordinaire. Je ne sais pas comment la décrire, a dit Backlund. Je ne pensais pas que la rondelle était rentrée dans l'objectif au début, mais quand j'ai vu tout le monde réagir et les partisans se lever, mes coéquipiers faire la fête... C'est extraordinaire.»

Le match no 4 aura lieu vendredi au Saddledome.

Pendant une punition à retardement aux Ducks et alors que le gardien Karri Ramo était remplacé par un attaquant supplémentaire, Backlund est revenu vers l'enclave et a battu le gardien des Ducks Frederik Andersen après 4:24 de jeu surtemps. Andersen avait la vue voilée par Sean Monahan sur le jeu.

Johnny Gaudreau a marqué avec 19,5 secondes à faire en troisième période pour les Flames, nivelant le pointage à 3-3. Joe Colborne a marqué en infériorité numérique et Brandon Bollig a aussi fait bouger les cordages pour les Flames. Ramo a effectué 18 arrêts.

«Nous avons encore du retard à combler, a rappelé Colborne. Nous jouons bien à domicile, nous comptons sur un appui extraordinaire de nos partisans, nous sommes confiants de faire le travail ici et nous allons devoir trouver des solutions à Anaheim. Nous allons être affamés au cours des prochains jours.

«Nous devons mettre ça derrière nous, comme nous l'avons fait après les deux premiers matchs et être prêts dès le début lors du quatrième match.»

Patrick Maroon, Corey Perry et Matt Beleskey ont marqué les buts des Ducks, qui menaient 2-1 après la première période et 3-2 après la deuxième. Andersen a cédé quatre fois sur 21 lancers.

On croyait se diriger vers une défaite controversé des Flames puisque les arbitres ont annulé ce qui aurait été un but égalisateur de Sam Bennett à 13:38 du dernier tiers. Sur certains angles à la reprise vidéo, la rondelle semblait avoir franchi la ligne des buts avant d'être repoussée par la jambière droite d'Andersen.

La LNH a déclaré qu'il n'y avait pas de preuve concluante et la décision n'a pas été renversée, au grand désarroi des spectateurs au Saddledome.

Gaudreau a toutefois mis de côté la controverse en créant l'égalité en fin de troisième période.

Les Flames ont remplacé Ramo afin de profiter d'un avantage de deux hommes pendant la dernière minute de temps réglementaire et Gaudreau a battu Andersen à l'aide d'un tir précis par-dessus sa mitaine.

«C'est un tir de grande qualité, a mentionné Colborne. Il y avait peut-être seulement trois ou quatre pouces d'espace et Johnny a visé juste.»

Après avoir été 0-en-11 en avantage numérique depuis le début de la série contre les Ducks, les Flames ont marqué le but égalisateur et le but gagnant avec au moins un homme en plus

LNH COMMOTIONS CÉRÉBRALES: BETTMAN DEVRA TÉMOIGNER

http://www.tvasports.ca/

Publié  | Mis à jour 
Le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH) Gary Bettman, devra témoigner en cour dans le cadre de la poursuite d’une soixantaine d’anciens joueurs du circuit, relativement à la non-diffusion d’informations sur les effets à long terme des commotions cérébrales.
Selon ce qu’a avancé le réseau TSN mardi soir, le grand patron de la ligue s’est vu ordonner par une juge fédérale américaine de se présenter en cour en juillet prochain.
«La cour considère que le commissaire Bettman détient des informations particulières ou uniques qui sont pertinentes dans cette action en justice», a écrit dans sa décision la juge Susan Nelson.
Les avocats des plaignants avaient demandé en février dernier à la LNH de fixer une date et un endroit afin d’entendre le témoignage de Bettman. Devant le refus du Circuit, les avocats ont utilisé les tribunaux.
Joe Murphy, Bernie Nicholls et Gary Leeman font partie des 60 anciens athlètes qui ont déclenché des procédures judicieuses contre la Ligue, l’accusant de ne pas en avoir fait assez pour les protéger contre les commotions cérébrales avant la création d’un comité sur les blessures à la tête en 1997.