Messages

Affichage des messages du mai 10, 2015

Il y a 45 ans Bobby Orr entrait dans la grande légende du hockey

Image
http://www.985sports.ca/hockey/

Publié par Jacques Thériault pour 98,5fm Sports le dimanche 10 mai 2015 à 14h48. Modifié à 15h01. (98,5 Sports) - Le 10 mai 1970, Bobby Orr, que certains considèrent comme le plus grand joueur de tous les temps, marquait le but gagnant contre les Blues de St-Louis qui donnait aux Bruins de Boston leur première coupe Stanley depuis la Deuxième Guerre Mondiale. Ce n’est pas tellement le but qui a fait entrer Orr dans la légende du hockey comme le vol plané qui a suivi. Le but est typique de l’immense talent de Orr. Il longe la rampe du côté droit dans le territoire des Blues. Il fait une passe à Derek Sanderson posté derrière le but de Glenn Hall, puis il glisse vers le devant du but. Sanderson lui refile la rondelle qu’il fait dévier dans le filet. Au moment où il marque, un joueur des Blues fait trébucher Orr qui est en pleine vitesse. Il fait un long plongeon, mais il sait qu’il vient de marquer le but de la Coupe Stanley. Il commence ses célébrations …

Le Canada écrase la Suisse 7-2 et demeure invaincu au Mondial de hockey,

Image
http://www.985sports.ca/hockey/

Publié par La Presse Canadienne le dimanche 10 mai 2015 à 17h08. Modifié par Jacques Thériault à 00h00. PRAGUE, République tchèque ? Sean Couturier a marqué un but et amassé deux mentions d'assistance pour permettre au Canada de demeurer invaincu au Championnat du monde de hockey, dimanche, en vertu de son triomphe de 7-2 contre la Suisse. Le Canada (6-0-0) s'est assuré du premier rang du groupe A avec cette victoire.

Tyler Seguin, Nathan McKinnon, Aaron Ekblad, Jordan Eberle, Cody Eakin et Claude Giroux ont aussi touché la cible, tandis que le Canada utilisait sa profondeur en attaque pour prendre la mesure des Suisses.

Morris Trachsler et Damien Brunner ont riposté pour la Suisse.

Le Canada terminera la phase préliminaire en affrontant l'Autriche mardi.

Seguin a ouvert la marque dès la 50e seconde du match, après que le gardien suisse Reto Berra eut été incapable de maîtriser le lancer de la pointe du défenseur Jake Muzzin.

La Suisse a créé l&#…

Des héros qu'on n'attendait pas

Image
http://www.rds.ca/hockey/canadiens/


BERTRAND RAYMONDDIMANCHE, 10 MAI 2015. 10:12 Pierre-Alexandre Parenteau a répondu à la question sans la moindre hésitation. Parmi les trois buts les plus importants de sa carrière, où placerait-il celui qui vient de procurer à son équipe la victoire la plus cruciale de la saison? « C'est le but le plus important de ma carrière, pas de doute», a-t-il répliqué. À 32 ans, c'était seulement le deuxième but de sa carrière en séries. Il a joué avec les Blackhawks de Chicago, les Rangers et les Islanders de New York à l'époque où ces trois équipes ne participaient pas aux séries. Son unique filet a été obtenu avec l'Avalanche du Colorado l'an dernier. Dans sa tendre enfance, quand il jouait dans la rue à Boucherville, il s'imaginait probablement dans le peau d'un joueur du Canadien. C'était l'équipe de sa ville. Ses joueurs étaient des héros. Il était un fan sans avoir la moindre idée dans le temps qu'il ferait lui-m…

Jon Cooper serein, les joueurs du Lightning un peu moins

Image
http://www.985sports.ca/hockey/

Publié par Jacques Thériault pour 98,5fm Sports le samedi 09 mai 2015 à 23h23. Modifié à 23h40. (98,5 Sports) - Le Lightning de Tampa Bay avait la série bien en main avec une priorité de 3-0. L'équipe de Jon Cooper doit maintenant retourner à la maison pour disputer un sixième match. Le Canadien a de moins en moins l'air d'une équipe qui va rendre les armes. Le point de presse de Jon Cooper 00:00 00:00 Si l’entraîneur Jon Cooper était serein malgré la situation, certains de ses joueurs étaient un peu plus songeurs. Lorsqu’on a demandé à Jon Cooper, l’entraîneur du Lightning si la pression était maintenant sur son équipe, il a répondu avec beaucoup d’humour. «Avez-vous posé la même question à Michel Therrien après la deuxième victoire des Sénateurs, a-t-il demandé au journaliste, si oui alors sa réponse sera la mienne.» Jon Cooper n’avait surtout pas l’air de quelqu’un de surpris de l’allure de la série. Il y voit des matchs de grande qualité…