vendredi 15 mai 2015

L’heure des bilans

http://www.journaldemontreal.com/

Marc Bergevin, directeur général
PHOTO D'ARCHIVES

Danny Joncas
Les réseaux de télé et les amateurs passent peut-être deux jours sans match des séries de la LNH, mais ça ne signifie pas pour autant que le hockey sera absent de nos chaînes sportives d’ici à 13 h demain.
Au contraire, à la suite de l’élimination du Canadien, l’heure est aux bilans. Hier, les journalistes ont brandi des dizaines de micros devant les joueurs du CH, tentant d’en savoir davantage sur leurs blessures, de leur soutirer quelques déclarations juteuses.
Ces commentaires sont par la suite analysés, commentés, puis analysés de nouveau par les nombreux «joueurnalistes» que l’on retrouve à la télé sportive. On meuble du temps d’antenne en se questionnant sur l’identité du prochain capitaine, en évoquant des scénarios de transactions, en essayant de déterminer combien vaut Jeff Petry, et ce, pendant des heures.
Remarquez, cette couverture médiatique est de la petite bière comparativement au traitement que nos voisins américains accordent au dossier Tom Brady depuis quelques jours. Même les chaînes d’information comme CNN y consacrent de nombreuses heures.
Le patron parlera
Or, ceux qui trouvent que l’on passe trop de temps à analyser et à commenter l’actualité sportive ne sont pas au bout de leurs peines. En effet, ce sera ce matin au tour du directeur général du Canadien, Marc Bergevin, de se présenter devant la presse afin de dresser son bilan de fin de saison. Les chaînes sportives seront au rendez-vous, dès 10 h.
Espérons que les commentaires de Marc Bergevin seront plus étoffés que ceux auxquels nous a habitués Michel Therrien au cours des présentes séries. S’il y a une chose que l’on peut reprocher à l’entraîneur de la Sainte-Flanelle, c’est d’offrir des points de presse sans saveur. En plus de nous donner l’impression qu’il préférerait subir une coloscopie plutôt que d’avoir à répondre aux questions des journalistes, Michel Therrien parvient à faire passer son prédécesseur Jacques Martin pour un véritable boute-en-train.
On n’exige pas nécessairement de déclarations fracassantes de la part de l’entraîneur, mais un juste milieu entre Darryl Sutter et John Tortorella serait apprécié de tous.
Ironiquement, les entraîneurs des deux adversaires du CH en séries, Dave Cameron et Jon Cooper, se prêtaient à cet exercice de façon exemplaire.
Les Penguins K.-O.
Il ne fait aucun doute, l’individu responsable du compte Twitter du Discovery Channel est un partisan des Flyers de Philadelphie. La personne en question a démontré hier que l’on peut lancer quelques flèches sur les réseaux sociaux sans sombrer dans les insultes ou la vulgarité.
Le tout a débuté lorsque Discovery Channel a publié tout bonnement une information sur le manchot empereur, que l’on appelle l’emperor penguin en anglais. On y avançait simplement que cet oiseau de l’Antarctique atteint une taille moyenne de 3 pieds et 8 pouces.
«En date du 13 mai 2015, le Penguin de Pittsburgh moyen mesure 6 pieds et 1 pouce», a répliqué le responsable du compte Twitter de l’équipe de Mario Lemieux, un tweet qui a donné lieu à une réponse plutôt assassine.
«C’est étrange. Nos dernières observations ne font état d’aucune activité de Penguins sur la glace à Pittsburgh. Où sont-ils passés?» a laissé tomber le Discovery Channel.

Les tweets de la semaine...

Le « 13 » chanceux
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le gardien des Rangers de New York, Henrik Lundqvist, est à son mieux sous pression. Avec sa victoire contre Washington lors du septième match de mercredi, le Suédois a porté sa fiche à 6-1 lors de matchs ultimes. Kenny Albert, descripteur des matchs des Rangers à la télé, souligne une étrange coïncidence.
« Lundqvist : 13 mai 2013 - 35 arrêts, victoire au 7e match. 13 mai 2014 - 35 arrêts, victoire au 7e match. 13 mai 2015 - 35 arrêts, victoire au 7e match. »
Derrière le Golden Boy
Si Tom Brady se bute à plusieurs détracteurs dans le dossier des ballons dégonflés, il compte aussi son lot d’admirateurs qui n’hésitent pas à se porter à sa défense. De ce nombre, le controversé homme d’affaires Donald Trump, qui y voit une tentative d’abaisser les gens qui connaissent du succès.
« Les gens sont jaloux de Tom Brady et des Patriots. Aucun tribunal ne condamnerait quelqu’un avec aussi peu de preuves. Ils ne peuvent le battre sur le terrain, donc ils s’en remettent à cela. »
Un géant face au CH
Du haut de ses 6 pieds et 7 pouces, le gardien Ben Bishop du Lightning de Tampa Bay a causé bien des maux de tête aux joueurs du Canadien cette saison. En combinant la saison régulière et les séries, Bishop présente une fiche de 9-2 face au Tricolore. Dans un tweet, le département des relations publiques de la LNH indique qu’une telle domination est plutôt rare.
« Ben Bishop est le premier gardien à battre le Canadien de Montréal neuf fois ou plus en une saison depuis Glenn Hall en 1960-61. »

À surveiller...

Plus que quatre
Elles étaient 16 au départ. De ce nombre, on ne compte plus que quatre équipes toujours en lice pour l’obtention de la coupe Stanley. Parmi elles, on ne retrouve aucune équipe cendrillon, chaque équipe formant le carré d’as étant considérée comme une puissance de la LNH. Ces équipes, c’est-à-dire le Lightning de Tampa Bay et les Rangers de New York dans l’Est, de même que les Blackhawks de Chicago et les Ducks d’Anaheim dans l’Ouest, amorceront leur troisième tour éliminatoire cette fin de semaine. Tous les matchs de ces deux finales d’associations seront présentés sur les ondes de TVA Sports et de la CBC, et ce, à compter de 13 h demain. Les Rangers et le Lightning, qui se remettent respectivement de séries de sept et six matchs, seront les premiers à sauter sur la patinoire. Quant à la série Ducks-Hawks, dont le premier match est prévu pour 15 h dimanche, elle devrait donner lieu à tout un spectacle, les deux équipes regorgeant de talent et étant relativement reposées.

LES CINQ SUGGESTIONS DE LA SEMAINE

Hockey

DM remparts vs cap-09
PHOTO D'ARCHIVES
L’avantage de la glace s’avère nuisible en grande finale de la LHJMQ, tant pour Rimouski que pour Québec. Cette série maintenant égale 2-2 se transporte à Rimouski.
Le vendredi 15 mai à 19 h à TVA Sports

Hockey

PHOTO D'ARCHIVES
Portrait en deux parties de la jeune sensation Connor McDavid, qui constituera assurément le tout premier choix lors du repêchage de la LNH en juin.
Le vendredi 15 mai à 23 h et le dimanche 17 mai à 18 h à TVA Sports

Hockey

NHL/
PHOTO D'ARCHIVES
Les Tchèques auront la lourde tâche de freiner la machine offensive canadienne en demi-finale du championnat mondial de hockey masculin, qui se tient à Prague.
Le samedi 16 mai à 9 h 15 à RDS et TSN

Soccer

PHOTO D'ARCHIVES
Toujours en quête de cette énigmatique première victoire en saison régulière en MLS, l’Impact reçoit la visite du Real Salt Lake City, demain en fin d’après-midi.
Le samedi 16 mai à 16 h à RDS et TSN

Baseball

PHOTO D'ARCHIVES
Les Blue Jays de Toronto reçoivent la visite des Angels de Los Angeles, qui comptent sur la principale jeune vedette du baseball majeur, le voltigeur Mike Trout.
Le mardi 19 mai à 19 h à Sportsnet