jeudi 21 mai 2015

Babcock choisit les Leafs

http://www.985sports.ca/hockey/

Publié par 98,5 fm pour 98,5fm Sports le mercredi 20 mai 2015 à 12h17. Modifié par Danielle Arsenault à 23h23.
Babcock choisit les Leafs
Mike Babcock (Connormah/Cc-by-sa-2.0)
(98,5 Sports) - L'entraîneur de hockey le plus convoité de la planète, Mike Babcock, a finalement choisi les Maple Leafs de Toronto. Babcock a accepté un contrat de huit saisons évalué à 50 millions $, selon plusieurs sources.
Il devient ainsi l'entraîneur le mieux payé du circuit Bettman.
Les Maple Leafs souligneront cette importante prise à l'occasion d'une conférence de presse, jeudi avant-midi.

Déjà mercredi après-midi, le président et chef de direction de Maple Leaf Sports and Entertainment, Tim Leiweke, trépignait de joie. Leiweke y est allé d'un concert d'éloges à l'endroit du président Brendan Shanahan.

«C'est 'Shanny' qui a tout fait, s'est exclamé Leiweke. Je sais qu'il y avait plusieurs personnes qui ont douté que Brendan puisse venir ici et faire du bon travail. J'estime qu'aujourd'hui il est un formidable président. Vous devez lui accorder énormément de mérite. C'est le plan qu'il avait en tête.

«Quand nous avons tenté très fort de convaincre 'Shanny' de venir avec nous et d'accepter le poste de président, je savais ce qu'il pouvait faire, a continué le propriétaire. Nous étions très confiants qu'il redorerait le blason de l'organisation. C'est un pas très important dans cette voie.»
Selon Elliotte Friedman de Hockey Night in Canada, Babcock aura beaucoup de pouvoir. Un peu comme Patrick Roy au Colorado, il sera consulté et pourra participer aux décisions de la haute direction.
Babcock a passé les dix dernières années à Detroit. Le directeur général Ken Holland a bien tenté de le garder dans son giron, mais son offre était apparemment de cinq ans et 20 millions de dollars... soit bien loin de celle des Maple Leafs.
Puisque les Leafs ont embauché Babcock avant la fin de son contrat - qui arrivait à échéance le 30 juin - ils devront céder un choix de troisième ronde d'ici trois ans aux Red Wings.
En plus des Leafs, Babcock a également été contacté par les Sharks, les Blues, les Flyers et les Sabres.
L'entraîneur de 52 ans a maintenu un dossier de 527-285-119, assorti de 19 matchs nuls, en 12 saisons dans la LNH. Il a aussi présenté un dossier de 82-62 en séries éliminatoires.
Il a gagné le précieux trophée en 2008 avec les Wings.
L'ancien de l'Université McGill est également le seul entraîneur au monde à être membre du Triple Gold Club puisqu'il a remporté à la fois les Jeux olympiques, les championnats du monde et la Coupe Stanley.
Sabres et Sharks continuent de chercher
Après s'être fait damer le pion par les Leafs, les Sabres devront poursuivre leurs recherches afin de remplacer Ted Nolan. Dan Bylsma, Paul MacLean, ainsi que l'entraîneur des ligues mineures Luke Richardson seraient parmi les candidats.
Pour ce qui est des Sharks, il semblerait que le directeur général Doug Wilson ait discuté avec Randy Carlyle et Adam Oates pour le moment.
Avec TSNSportsnet et AP

Le Lightning remporte un match de fou!

http://www.985sports.ca/hockey/

Publié par La Presse Canadienne le mercredi 20 mai 2015 à 23h16. Modifié par Charles Payette le jeudi 21 mai 2015
Le Lightning remporte un match de fou!
La Presse Canadienne
TAMPA, Floride - Nikita Kucherov a tranché à 3:33 de la première période supplémentaire et le Lightning de Tampa Bay a défait les Rangers de New York 6-5.

La troupe de Jon Cooper prend l'avantage 2-1 dans la série finale de l'Association de l'Est.
Kucherov a transporté la rondelle en zone des Rangers et s'est présenté devant les défenseurs Ryan McDonagh et Dan Girardi dans le haut de l'enclave. Il a décoché un lancer qui semblait inoffensif, mais il a surpris Henrik Lundqvist dans le haut du filet par-dessus le bouclier.

Steven Stamkos, Ondrej Palat, deux fois, Tyler Johnson, avec son 12e du tournoi printanier, et Alex Killorn ont aussi contribué offensivement pour le Lightning. Ben Bishop a effectué 23 arrêts.

Le défenseur des Rangers Dan Boyle avait forcé la présentation d'une prolongation en créant l'égalité avec 1:56 à écouler en troisième période.

Derick Brassard, Jesper Fast, deux fois, et McDonagh ont aussi marqué pour les Rangers, qui ont échappé une avance de 2-0 en première période avant de devoir effacer des retards de 4-2 et 5-4.

Lundqvist a été humain dans un deuxième match d'affilée, lui qui avait cédé six fois sur 26 tirs lors du match no 2, remporté 6-2 par le Lightning. Cette fois, Lundqvist a accordé six buts sur 40 tirs.

Le match no 4 aura lieu vendredi, à Tampa.

Bon départ des Rangers
Après avoir partagé les honneurs des deux premiers matchs à New York, les Rangers souhaitaient limiter les erreurs qui les avaient coulés lors du deuxième match en plus d'être plus opportunistes à l'attaque.

Ils n'ont pas obtenu beaucoup d'occasions en début de rencontre, mais ils en ont profité.

Brassard a ouvert le pointage sur le premier lancer de la partie, quand il a battu Bishop à partir du cercle gauche des mises en jeu. Fast a ensuite doublé l'avance des Rangers grâce à un brillant tir du revers.

Le Lightning réplique
Le Lightning n'a cependant jamais baissé les bras.

Stamkos a amorcé la remontée en marquant son cinquième but des séries quand Lundqvist a remis la rondelle sur son bâton en voulant balayer le devant de son filet. Johnson a ensuite participé au but égalisateur de Palat en milieu de deuxième période et son compagnon de trio lui a rendu la pareille quelques minutes plus tard.

Killorn a creusé l'écart à 4-2 pour 29 secondes, puisque Fast a immédiatement répliqué avec son deuxième du match avec 2:13 à faire au deuxième vingt.

McDonagh a nivelé le pointage à 4-4 en avantage numérique après 2:28 de jeu en troisième, mais Palat a replacé le Lightning en avant avec 5:55 à faire en temps réglementaire.

Boyle a toutefois retardé les célébrations quand il a profité d'une rondelle libre devant Bishop pour forcer la présentation de la prolongation.