dimanche 31 mai 2015

Au Colisée pour une dernière fois

http://www.journaldequebec.com/

L’entraîneur-chef des Generals d’Oshawa, D.J. Smith, prodigue ses derniers conseils à ses joueurs en prévision de la grande finale de demain soir.
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

L’entraîneur-chef des Generals d’Oshawa, D.J. Smith, prodigue ses derniers conseils à ses joueurs en prévision de la grande finale de demain soir.

Mario Morissette
Le 8 décembre 1949, un premier match était joué sur la patinoire du Colisée de Québec. Il avait opposé deux clubs locaux, les As aux Citadelles de Québec et les sièges n’avaient pas encore été installés.
Ce soir (19 h), les Rockets de Kelowna et les Generals d’Oshawa seront les acteurs de la dernière rencontre à être disputée dans l’amphithéâtre du quartier Limoilou et il reste à savoir combien de sièges seront occupés pour ce duel entre les champions des séries éliminatoires de la WHL et de l’OHL qui batailleront pour remporter la 97e édition du tournoi de la Coupe Memorial MasterCard.
Excitation
Les Rockets ont mérité leur billet pour le match ultime en écartant les Remparts de Québec à l’aide d’une victoire de 9 à 3, vendredi soir. Les Generals ont survolé la phase préliminaire de la compétition en vainquant Rimouski (4 à 3), Québec (5 à 4 en prolongation) et Kelowna (2 à 1) mardi soir. Les Ontariens se reposent depuis.
«C’est spécial d’obtenir l’occasion de jouer le dernier match dans cet amphithéâtre historique, mais pour mes coéquipiers et moi, ce sera encore plus excitant d’avoir la chance d’y remporter la Coupe Memorial. N’oublions pas que plusieurs joueurs de notre équipe en seront au dernier match de leur carrière junior», a rappelé l’attaquant des Generals et espoir du Canadien de Montréal, Michael McCarron.
Un seul objectif
De son côté, même s’il a vécu un rêve de jeunesse en défendant les couleurs des Nordiques au Colisée, Dan Lambert n’a pas fait vibrer la corde nostalgique de son violon. «J’ai l’impression que nous avons commencé cette saison il y a trois ans», a soufflé l’entraîneur recrue des Rockets «Notre objectif était de nous rendre à la Coupe Memorial. Nous y sommes et le but est de la gagner. Il y avait 60 équipes en début de saison, et il n’en reste plus que deux. C’est tout ce qui importe pour nous en ce moment.»
Son homologue D.J. Smith a également remis les pendules à l’heure. Les vieilles poutrelles n’ont pas la même importance que les jeunes jambes de ses protégés qui sueront pour remporter un titre national.
«À l’évidence, les amateurs de hockey de Québec se sont rangés derrière les deux équipes de la LHJMQ durant le tournoi, mais je crois que les deux meilleures équipes de la LCH s’affronteront en finale. Ce sera néanmoins une situation unique, mais ne soyons pas pris dans le tourbillon des éléments extérieurs.»