vendredi 7 août 2015

Décision inusitée d'un espoir de la LNH

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le vendredi 07 août 2015 à 16h48. Modifié par Jacques Thériault à 17h49.
Décision inusitée d'un espoir de la LNH
Auston Matthews déménage en Suisse, une décision surprenante pour celui qui devrait être le premier choix au repêchage de la LNH en 2016.
Matthews s'est entendu sur les termes d'un contrat d'un an avec les Lions de Zurich dans la Ligue nationale suisse A, mettant ainsi une croix sur une possible saison avec les Silvertips d'Everett dans la Ligue de l'Ouest pour jouer chez les professionnels.

Un joueur de centre américain qui s'exile outre-mer au cours de son année de repêchage est davantage une anomalie qu'un choix avant-gardiste, mais la formation de Zurich ne s'en plaindra pas.

«Il est spécial, a déclaré le directeur général Edgar Salis au cours d'une entrevue téléphonique, vendredi. Il est rapide, il a de bonnes habiletés. Il a tout pour lui. Nous avons de bons joueurs et avec sa vision du jeu, je crois qu'il pourra alimenter nos joueurs et trouver sa niche avec l'équipe. Il amène beaucoup. C'est pourquoi nous avons été agressifs dans le dossier.»

À six pieds deux pouces et 194 livres, Matthews est probablement celui qui sera réclamé au tout premier tour lors du prochain repêchage. Il aurait pu se retrouver parmi les trois premiers joueurs cette année, s'il était né trois jours auparavant. Le joueur natif de Scottsdale, en Arizona, a mené l'équipe américaine des moins de 18 ans avec une récolte de 48 points, dont 20 buts, la saison dernière.

Le nom de Matthews a été lié aux Lions de Zurich au cours des derniers mois. Salis a indiqué qu'un représentant de CAA Sports, qui supervise Matthews, l'avait contacté au printemps afin d'exprimer l'intérêt du jeune espoir.

Salis et les représentants de l'équipe ont vu Matthews récolter 15 points en sept matchs pour mener les États-Unis à la médaille d'or lors du Championnat du monde des moins de 18 ans, à Zug en Suisse, au mois d'avril.

«Ce n'est pas chaque jour que tu as la possibilité de t'entendre avec un joueur de 17 ans, a commenté Salis. Après ce qu'on a vu à Zug, nous ne nous soucions plus de l'âge.»

Du point de vue des Lions, la décision d'acquérir Matthews était tout à fait sensée. Salis espère que les deux parties en bénéficieront cette saison.

«Il peut nous aider et nous pouvons l'aider à se préparer pour la prochaine étape, a fait valoir Salis. Je crois que la vitesse du jeu dans notre Ligue est très bonne. En plus, nous avons un bon entraîneur et un bon groupe.»

Cet entraîneur est Marc Crawford, qui a gagné la Coupe Stanley avec l'Avalanche du Colorado en 1996 et qui a mené Zurich au titre de la Ligue suisse en 2014.

Salis croit que Crawford est une des raisons pour laquelle Matthews a décidé de s'exiler en Suisse.

«En sachant qu'il a connu du succès derrière le banc dans la LNH et qu'il fait très bien avec nous, c'est certain que ça a aidé», a-t-il conclu.