mardi 1 septembre 2015

Le transport en commun à privilégier, dit la Ville

http://www.journaldequebec.com/

Centre Vidéotron  Le Réseau de transport de la capitale se met en mode «grands événements» pour les fêtes d’ouverture de l’amphithéâtre qui s’ouvrent jeudi. Venez en transport en commun, ont insisté le maire de Québec et le président du RTC.
Le maire Régis Labeaume, Rémy Normand, président du Réseau de transport de la capitale (RTC), Marc Des Rivières, directeur du bureau des Transports, et Martin Côté, coordonnateur du support opérationnel, ont donné les indications afin que les déplacements se fassent le plus efficacement possible autour du Centre Vidéotron, pour les festivités et les visites gratuites qui se dérouleront de jeudi à lundi.
La réponse de la population dépasse tout ce qu’on a pu imaginer, a soutenu le maire. Cela impose donc «un défi logistique important», ajoute M. Des Rivières.
Le message que la Ville a voulu envoyer, c’est de planifier ses déplacements. «Partez tôt. Et pour vous déplacer sans tracas, l’autobus et le covoiturage sont les moyens à privilégier», a insisté M. Normand.
Autobus et navettes
Le maire invite les gens à utiliser le transport en commun, qui est le «meilleur choix» pour se rendre sur place. Soit le service de navettes offert par le RTC ou par les bus à haute fréquence, soit le 802 et le 801. Les trois navettes desserviront Charlesbourg, Beauport et Lebourgneuf. Un terminus temporaire sera aménagé près du pavillon du Commerce.
De vendredi 18h à lundi soir, les enfants de 0 à 11 ans voyagent en autobus gratuitement, s’ils sont accompagnés d’un adulte détenteur d’un titre valide, a noté M. Côté. Un maximum de trois enfants par adulte a été fixé.
Pour les automobilistes convaincus, quelque 3800 cases de stationnement seront accessibles, au coût de 10 $. Et c’est payable en argent comptant seulement, insiste le maire. Trente placiers aideront les automobilistes à se faufiler jusqu’à une place libre.
Les voyageurs seront informés sur le trafic par le biais de quatre panneaux à messages variables et 20 panneaux de téléjalonnement. Des policiers seront en devoir aux intersections-clé.
Arriver à l’heure
Chaque visiteur doit respecter la plage horaire qui est prévue sur son billet. Les sacs à dos volumineux, les poussettes et les appareils photo professionnels sont prohibés. «Comme dans toutes les manifestations.»
Il faudra s'assurer que les visites se fassent efficacement. «Le problème, et on l’a vécu hier, c’est que les gens ne décollent plus. Surtout sur la patinoire. À 4000 par groupe, il faut circuler», a souligné M. Labeaume.
La visite guidera les curieux dans les aires communes de l’amphithéâtre. On ne pourra pas voir les vestiaires, qui ne sont pas tous aménagés. «Le vestiaire de la Ligue nationale est sur le béton. Il n’est pas aménagé et c’est actuellement un entrepôt.»
Les salons corporatifs non plus ne seront pas accessibles. Malgré tout, croit Régis Labeaume, «les gens sortiront enchantés de leur visite au Centre Vidéotron.»
Les visites seront accessibles aux personnes à mobilité réduite.