mercredi 16 septembre 2015

30 équipes LNH en 30 jours : Stars de Dallas

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Tyler Seguin
Tyler Seguin (Source d'image: Getty )

À l'approche de la nouvelle saison dans la LNH, voici un survol des différentes équipes. Aujourd'hui, les Stars de Dallas.
Saison régulière 2014-2015 : fiche de 41-31-10, total de 92 points, 6es de la section Centrale, 10es de l'Association de l'Ouest et 19es du classement général.
Attaque : 261 buts, 2e rang; défense : 260 buts, 26e rang.
Séries éliminatoires 2014-2015 : les Stars de Dallas n’ont pas participé aux éliminatoires.
Nouveaux joueurs : Stephen Johns (D), Antti Niemi (G), Johnny Oduya (D), Patrick Sharp (AD-AG).
Joueurs qui sont partis : Trevor Daley (D), Jhonas Enroth (G), Ryan Garbutt (AD-AG), Cameron Gaunce (D), Shawn Horcoff (C-AG), Jussi Rynnas (G).
Entraîneur-chef : Lindy Ruff
Après avoir connu une saison respectable, récoltant 92 points, les Stars de Dallas n’ont pas accédé aux éliminatoires.
L’équipe a effectué quelques changements importants, obtenant Antti Niemi, Johnny Oduya et Patrick Sharp, et laissant aller Trevor Daley, Jhonas Enroth, Ryan Garbutt et Shawn Horcoff.
En 2014-2015, les Stars ont été vraiment superbes en attaque, marquant 261 buts, le deuxième plus haut total du circuit (un de moins que le Lightning de Tampa Bay), mais c’est leur défense qui a été ordinaire, concédant pas moins de 260 buts, au 26e rang de la LNH. Alors que le manque d’expérience a paru à la ligne bleue, John Klingberg va retenir l’attention, tout comme Valeri Nichushkin en attaque, lui qui a été blessé une partie de la saison 2014-2015. Le 10e choix au total en 2013 avait obtenu 14 buts et 34 points avec un ratio de +20 en 79 rencontres à ses débuts dans la LNH. Il devrait apporter une bonne contribution en compagnie de Tyler Seguin, Patrick Sharp et Jason Spezza. Reste à voir si Jamie Benn sera en mesure de récidiver en tant que meilleur pointeur du circuit devant John Tavares et Sidney Crosby. Il avait inscrit 35 buts et 52 mentions d'assistance la saison passée.
Devant le filet, Kari Lehtonen a eu du mal à garder le fort. Il a présenté une moyenne de buts alloués de 2,94 et un taux d’efficacité de ,903. Le vétéran Antti Niemi, un autre Finlandais, sera son adjoint cette saison à moins qu'il ne réussisse à lui ravir son poste. Ancien des Sharks, il a signé une entente de trois ans et 13,5 millions $.
Il sera intéressant de suivre le rendement de cette formation qui possède d’excellents attaquants, mais qui n’a pas gagné la coupe Stanley depuis la saison 1998-1999.

Simon Gagné a annoncé sa retraite du hockey

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

l'attaquant Simon Gagné

QUÉBEC - Ayant réfléchi tout l'été pour s'assurer de prendre la meilleure décision pour lui et sa famille, l'attaquant Simon Gagné s'est résolu à prendre sa retraite après une carrière de 14 saisons dans la LNH.
Le vétéran de 35 ans, originaire de Sainte-Foy, a confirmé ce qui semblait inévitable lors d'une conférence de presse dans un hôtel de Québec, mardi matin.
« Je quitte serein et en paix, a-t-il juré. Je suis convaincu que c'est la bonne décision. La flamme n'était plus là.
« J'ai aussi écouté mon corps puisque j'ai subi de nombreuses blessures, dont des commotions cérébrales. Aujourd'hui, je me considère très chanceux qu'elles n'hypothèquent pas mon quotidien. »
Gagné, âgé de 35 ans, un ancien des Remparts de Québec dans la LHJMQ, a amassé 601 points (291-310) en 822 matchs de saison régulière avec les Flyers de Philadelphie, le Lightning de Tampa Bay, les Kings de Los Angeles et les Bruins de Boston.
Il a connu sa meilleure saison avec les Flyers en 2005-2006 avec une récolte de 47 buts et 79 points. Malheureusement des blessures, notamment des commotions cérébrales, l'ont limité à un rôle de soutien à ses dernières saisons dans la LNH
« Vous m'avez inspiré à me surpasser, a déclaré Gagné dans un communiqué émis par les Flyers. Vous m'avez fait comprendre qu'il faut plus que le talent; ça prend des sacrifices et de la discipline; il faut travailler plus fort que ses adversaires.
« Je tiens également à remercier mes partisans. Chaque soir, vous m'avez communiqué de l'énergie et incité à me surpasser. »
Le choix de première ronde, 22e au total, des Flyers en 1998 a également brillé sur la scène internationale avec l'équipe canadienne en ajoutant une médaille d'argent au Mondial junior en 1999, une médaille d'or aux Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002 et un triomphe à la Coupe du monde de 2004.
Son meilleur souvenir demeure la conquête de la Coupe Stanley avec les Kings en 2012.
« C'est le plus beau moment de ma carrière, c'est certain. C'était l'aboutissement de tous mes efforts », a-t-il lancé en prenant le temps de remercier tous ses entraîneurs, ses coéquipiers et les membres de sa famille.
Rêve inachevé
Père de trois jeunes enfants, Gagné se consacrera désormais à temps plein à son rôle de père avant de penser à se trouver un nouvel emploi. Chose certaine, il ne compte pas s'éloigner du monde du hockey.
« Je vais laisser les choses venir à moi. Il y a quelques années, j'ai fait de la télévision et c'est quelque chose qui m'intéresse encore. »
Il aurait aimé réaliser le rêve d'enfiler le chandail des Nordiques de Québec, mais cela ne pourra se concrétiser comme joueur.La famille de Simon Gagné
Questionné à savoir s'il pourrait postuler pour un poste administratif si une équipe de hockey de la LNH revient un jour dans la Vieille Capitale, il a répondu: « ce serait une façon de réaliser mon rêve. »
Invité au camp d'entraînement des Bruins l'automne dernier, Gagné était parvenu à se tailler un poste avec les Bruins après avoir raté une saison complète. Il a toutefois choisi de mettre fin à sa saison après 23 matchs pour se rendre au chevet de son père, qui est décédé peu après des suites d'un cancer. Il a disputé son dernier match dans la LNH, le 6 décembre, contre les Coyotes.
« Je l'ai joué comme si c'était mon dernier. J'ai marqué un but et j'ai conservé la rondelle pour la donner à mon père. J'ai aussi pleuré sur le banc des joueurs, mais je me suis caché puisque mes coéquipiers n'étaient pas au courant de la situation. »
Après la victoire de 5-2, il a pris des nouvelles de l'état de santé de son père, Pierre, qui était en train de perdre sa combat contre le cancer. Il donc avisé ses patrons qu'il rentrait à la maison. Son père est décédé le 26 décembre.
« C'était mon modèle, mon ami et mon plus grand admirateur. Il m'a beaucoup appris. Je me rappelle quand j'étais en léthargie, je l'appelais et il me donnait encore des conseils. Il me disait toujours de lancer. »
Même s'il est en paix avec sa décision, Gagné avoue qu'il va s'ennuyer de l'esprit de camaraderie qui règne au sein d'une équipe de la LNH.

Weise et Gallagher ont testé NHL16 | Subban sera à l’Hôpital pour enfants de Montréal ce matin

http://www.danslescoulisses.com/fr/

Publié le 16 septembre 2015 à 07:02 par

Simon Dessureault

Bon matin!
J’espère que vous ne serez pas trop jaloux, mais j’ai eu la chance de rencontrer Dale Weise et Brendan Gallagher hier soir!
Les deux ailiers des Canadiens ont en effet pris un petit bain de foule au Bain Mathieu à Montréal, sans vouloir faire de jeu de mots…
Le tout était organisé par Microplay…
Les hockeyeurs qui disent avoir passé un très bel été étaient présents dans le cadre du lancement du jeu NHL16.
Les attaquants ont d’ailleurs eu la chance de jouer l’un contre l’autre durant quelques minutes, alors que Gallagher a compté un but.
Mais ils n’ont vraiment pas pu jouer longtemps! La raison : nous étions quand même une bonne dizaine de journalistes à attendre après eux pour avoir une entrevue. Les amateurs présents voulaient aussi pouvoir se faire prendre en photo avec les deux vedettes.
Mise à part le fait qu’ils sont fiers de voir leur personnage dans un jeu vidéo, Weise et Gallagher ont toutefois joué lacassette habituelle dans leurs commentaires. C’était un peu prévisible, mais bon!
Weise dit être dans la meilleure forme de sa carrière et Gallagher ne veut pas se fixer d’objectifs individuels. C’est très louable de dire qu’il veut penser à l’équipe d’abord et avant tout, mais j’aurais aimé qu’il me dise qu’il espère atteindre le plateau des 30 buts cette année.
Gallagher ne sait pas non plus s’il va avoir la chance de jouer aux côtés d’Alex Galchenyuk.
«Le coach ne nous a rien dit à ce sujet. Je dois tout simplement faire de mon mieux et les choses se placeront comme elles devront», a-t-il dit.
Le petit ailier a aussi hâte que l’équipe ait un capitaine, mais il ne s’agit pas d’une distraction chez les joueurs.
«On ne s’en fait pas avec ça! On a joué comme ça l’an passé et différents joueurs ont agi à titre de leader», a mentionné le numéro 11.
Gallagher ne dirait évidemment pas non à avoir le C sur son chandail un jour!
«C’est quelque chose que je ne pourrais pas refuser bien humblement, mais être capitaine d’une telle équipe représente de grandes responsabilités. Mon seul but est d’aider l’équipe à gagner et à atteindre les séries. Il faut continuer de construire sur ce que l’on a bâti l’an passé», a ajouté l’ailier.
Personnellement, je trouve que ça veut pas mal dire que ça ne saura pas Gallagher le capitaine. Mais bon, l’important est qu’il performe sur la glace d’abord et avant tout en effet!
Lors du scrum avec les journalistes, Gallagher a aussi mentionné qu’il s’ennuyait de la bouffe des restaurants de Montréal et qu’il avait été voir les Blue Jays à Seattle cet été.
De son côté, Weise a affirmé vouloir améliorer tous les aspects de son jeu.
«Je ne dois pas arrêter de m’améliorer comme joueur de hockey. J’aime aussi les changements que la direction a fait cet été. On a également encore le meilleur gardien de la ligue et on est toujours une équipe dangereuse», a dit celui qui a été comblé par la naissance de sa petite fille cet été.
Dale Weise et Brendan Gallagher ont joué à NHL16 ensemble. (Photo Simon Dessureault)
Dale Weise et Brendan Gallagher ont joué à NHL16 ensemble. (Photo Simon Dessureault)
Plusieurs jeunes ont participé au tournoi du nouveau jeu NHL16 hier soir. (Photo Simon Dessureault)
Plusieurs jeunes ont participé au tournoi du nouveau jeu NHL16 hier soir. (Photo Simon Dessureault)
En rafale
– P.K. Subban participera à une bonne cause ce matin.
Lire la suite...