mardi 6 octobre 2015

P.K. Subban est un homme averti, selon Stéphane Quintal

http://www.985sports.ca/hockey/

Publié par 98,5 fm pour 98,5fm Sports le lundi 05 octobre 2015 à 23h55. Modifié par Charles Payette le mardi 06 octobre 2015
P.K. Subban est un homme averti, selon Stéphane Quintal
Le défenseur du Canadien P.K. Subban donne une mise en échec à Alex Ovechkin./Photo: PC, Paul Chiasson
(98,5 Sports) - Dans la foulée de la suspension de 41 matchs de l'attaquant des Sharks de Raffi Torres, le vice-président de la sécurité des joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH), Stéphane Quintal, n'a pas chômé. En entrevue au 98,5 Sports, il a affirmé qu'il a contacté près d'une centaine de joueurs l'an dernier, dont P.K. Subban, afin de discuter de certains de leurs comportements répréhensibles sur la patinoire.
Au dire de Stéphane Quintal, «le message commence vraiment à passer» au sein des joueurs concernant les gestes dangereux. D'après lui, il existe quelques comportements qu'il faut éliminer autant que possible dans le circuit Bettman.

«En premier, c’est le coup à la tête. Ensuite, c’est la mise en échec par-derrière. L’an passé, il y a eu une autre tendance, soit les coups de genou. À 95 pour cent, ce geste dangereux est commis par les défenseurs. C’est une réaction naturelle pour tenter d’arrêter un joueur qui essaye de battre le défenseur à droite ou à gauche. J’ai fait beaucoup d’appels pour m’assurer que ça n’arriverait plus.»

Le croque-en-jambe de P.K.

Au sujet du fameux croque-en-jambe utilisé à maintes reprises lors des matchs par P.K. Subban, Quintal a confirmé qu’il avait discuté de ce geste dangereux avec le défenseur étoile du Canadien.

«C’est une habitude qu’il a de faire ça, donc ça devient presque naturel quand il va dans le coin de mettre son patin en arrière [du patin de l’adversaire], a expliqué Quintal. Je lui ai dit de faire attention parce que la prochaine fois, il se ferait suspendre. On a suspendu Marchand à Boston pour la même chose.»

«C’est de l’éducation et de la prévention qu’on doit faire», a souligné le vice-président à la sécurité des joueurs [...] J’espère que le message est lancé aussi aux directions des équipes, a-t-il poursuivi. Je pense qu'on a envoyé le message qu'on veut s'occuper des récidivistes.»

Rappelons que Raffi Torres, un récidiviste, avait déjà été suspendu à quatre reprises au cours de sa carrière dans la LNH avant le geste posé à l'endroit deJakob Silfverberg. Il a notamment purgé 25 matchs de suspension pour une mise en échec illégale aux dépens de l'attaquant des Blackhawks de Chicago Marian Hossa, en 2012, à l'époque où il jouait pour les Coyotes de l'Arizona.

À travers la LNH : Le nom de l'attaquant Max Talbot placé au ballottage

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Maxime Talbot
Maxime Talbot (Source d'image: Getty )

Les Bruins de Boston ont inscrit le nom de l’attaquant québécois Maxime Talbot au ballottage, lundi.
Talbot avait été acquis de l’Avalanche du Colorado en mars dernier. Il a récolté 3 passes en 18 matchs avec les Bruins.
Talbot totalise 89 buts, 108 aides et 480 minutes de pénalité en 666 rencontres dans la Ligue nationale de hockey avec les Penguins de Pittsburgh, les Flyers de Philadelphie, l’Avalanche et les Bruins.
Louis Leblanc également
Le nom de l'attaquant et ancien choix de premier tour du Canadien Louis Leblanc a été placé au ballottage par les Islanders de New York.
Leblanc, qui oeuvrait dans l'organisation des Ducks d'Anaheim la saison dernière, n'a pas joué dans la LNH depuis ses huit matchs disputés avec le CH en 2013-14.
Il a évolué avec les Admirals de Norfolk de la Ligue américaine l'an dernier, amassant 14 buts et 15 aides en 71 rencontres.
Upshall avec les Blues
Les Blues de St. Louis ont offert un contrat d'un an à deux volets à l'attaquant Scottie Upshall, qui avait obtenu un essai pour participer au camp d'entraînement de l'équipe.
Le vétéran âgé de 31 ans a disputé 12 saisons dans la LNH. Il a amassé 15 points en 63 matchs la saison dernière avec les Panthers de la Floride. Upshall a aussi joué pour les Blue Jackets de Columbus, les Coyotes de Phoenix, les Flyers de Philadelphie et les Predators de Nashville au cours de sa carrière, ponctuée de 234 points en 553 rencontres.
Upshall avait été sélectionné en première ronde, sixième au total, au repêchage de la LNH en 2002.
D'autre part, les Blues ont assigné quatre joueurs à leur club-école de Chicago: les attaquants Magnus Paajarvi et Ty Rattie, ainsi que les défenseurs Chris Butler et Petteri Lindbohm.
Les deux premiers départs à Bernier
Les Maple Leafs de Toronto ont spécifié que le gardien Jonathan Bernier obtiendra les deux premiers départs de la saison devant le filet des siens, face au Canadien et aux Red Wings de Detroit.
James Reimer jouera la rencontre suivante, contre les Sénateurs d'Ottawa, alors que les Leafs disputeront un deuxième match en l'espace de 24 heures.
Par ailleurs, le défenseur Stéphane Robidas est présentement aux prises avec une blessure à un genou.
Roy retranché par les Caps
L'attaquant Derek Roy n'a finalement pas réussi à se trouver une niche avec les Capitals de Washington.
Le joueur de centre canadien a été libéré par l'équipe qui lui avait octroyé un essai lors du camp d'entraînement.
Âgé de 32 ans, Roy a joué avec les Stars de Dallas, les Canucks de Vancouver, les Blues de St. Louis, les Predators de Nashville et les Oilers d'Edmonton au cours des trois dernières saisons.
Bérubé disponible au ballottage
Les Kings de Los Angeles ont soumis au ballottage le nom du gardien québécois Jean-François Bérubé.
La formation californienne entend amorcer le calendrier régulier avec Jonathan Quick et Jhonas Enroth devant le filet.
Selon Bob McKenzie du réseau TSN, plus d'une formation possède de l'intérêt envers le portier de 24 ans, un choix de quatrième ronde des Kings en 2009.
Draisaitl dans la LAH
Les Oilers d'Edmonton ont fait leur choix et ont pris une décision qui en surprendra plusieurs : ils ont assigné l'attaquant Leon Draisaitl aux Condors de Bakersfield, de la Ligue américaine de hockey.
L'Allemand de six pieds un, 210 livres a été le troisième choix au total au repêchage de 2014. Il a connu un fort camp avec les Oilers, étant même utilisé à droite de jeune phénomène Connor McDavid.
Il a disputé 37 matchs avec les Oilers la saison passée, marquant deux buts en plus d'ajouter sept aides. Il a aussi récolté 53 points, dont 19 buts, en 32 matchs dans la Ligue de l'Ouest.
Les Oilers seront privés de Jordan Eberle et du défenseur Dillon Simpson pour le début de la saison. Le nom des deux patineurs est actuellement inscrit sur la liste des blessés.
Crouse retourne à Kingston
Les Panthers de la Floride n'ont pas retenu les services de leur premier choix au dernier repêchage, Lawson Crouse.
L'attaquant a donc été retourné à son club junior, les Frontenacs de Kingston dans la Ligue junior de l'Ontario.
Repêché au 11e rang par les Panthers en 2015, Crouse a disputé trois matchs préparatoires avec la Floride récoltant une mention d'aide.
Appleby sous contrat
Les Devils du New Jersey ont octroyé un contrat-type pour une recrue de trois saisons au gardien Ken Appleby.
Le directeur général des Devils, Ray Shero, en a fait l'annonce.
Âgé de 20 ans, Appleby s'est présenté au camp d'entraînement avec en poche un essai amateur seulement, quelques semaines après avoir pris part au camp de développement de l'équipe en juillet. Il a passé les trois dernières campagnes avec les Generals d'Oshawa, de la ligue de l'Ontario, avec lesquels il a remporté la coupe Memorial le printemps dernier.
La saison passée, il a mené l'OHL avec une moyenne de 2,08 buts alloués, un taux d'efficacité de ,924 et six jeux blancs (à égalité). Pendant les séries éliminatoires de l'OHL, remportées par les Generals, Appleby a compilé une fiche de 16-5 avec une moyenne de 2,24.
Associated Press
Ballottage :
Voici la liste de tous les joueurs soumis au ballottage lundi midi :
MAXIME TALBOT
BOS
 
$3,375
MARK BARBERIO
MTL
 
$26,250
TIM ERIXON
PIT
 
$41,250
MASON RAYMOND
CGY
 
$11,250
PAUL BYRON
CGY
 
$15,000
ANDREW MACDONALD
PHI
 
$11,250
JAY HARRISON
WPG
 
$3,375
JEREMY SMITH
BOS
 
$13,125
DUSTIN TOKARSKI
MTL
 
$13,125
JAMIE DEVANE

NSH

 
$26,250
BYRON FROESE
TOR
 
$41,250
SAM CARRICK
TOR
 
$56,250
MATT FRATTIN
TOR
 
$26,250
ANDREW CAMPBELL
TOR
 
$13,125
T.J BRENNAN
TOR
 
$15,000
GARRETT WILSON
FLA
 
$41,250
DYLAN OLSEN
FLA
 
$26,250
JUSTIN PETERS
WSH
 
$7,500
AARON NESS
WSH
 
$41,250
RYAN STANTON
WSH
 
$26,250
LOUIS LEBLANC
NYI
 
$26,250
JONATHAN AUDY-MARCHESSAULT
T.B
 
$56,250
MICHAEL ANGELIDIS
T.B
 
$7,500
LINDEN VEY
VAN
 
$41,250
FRANK CORRADO
VAN
 
$41,250
ALEX BIEGA
VAN
 
$26,250
VINCENT LOVERDE
L.A
 
$67,500
JAMIE MCBAIN
L.A
 
$15,000
JEAN-FRANCOIS BERUBE
L.A
 
$67,500

Une fiche superbe pour le Canadien en matchs d'ouverture

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

Max Pacioretty
Max Pacioretty (Source d'image: Getty )

Roger Leblond
Depuis le début de son histoire, le Canadien de Montréal présente une superbe fiche globale lors des matchs d’ouverture.
En effet, le CH affiche un dossier de 50-30-15 (2) en 97 rencontres, une moyenne de réussite de ,603 et cela se compose d’un dossier de 34-15-10 (0) pour une moyenne de ,661 en 59 matchs d’ouverture à Montréal et une fiche de 16-15-5 (2) (moyenne de ,513) en 38 rencontres du genre à l’étranger.
Le Canadien disputera encore son match d’ouverture à l’étranger
Le Canadien de Montréal, qui avait pris l’habitude de disputer son match inaugural à l’étranger depuis un bon bout de temps, a mis fin à cette séquence en disputant son premier match au Centre Bell en 2012-2013 et 2013-2014, mais est retourné à l’étranger pour sa première partie de la saison 2014-2015 et il en sera de même pour la saison 2015-2016.
La formation montréalaise, qui avait disputé de 2000-2001 à 2011-2012, son match inaugural 11 fois de suite sur les patinoires adverses, avant de se retrouver devant ses partisans lors du match d’ouverture de la saison écourtée de 2012-2013 (revers de 2-1, face aux Maple Leafs de Toronto) et de 2013-2014 (revers de 4-3, encore contre les Leafs), jouera son premier match, au Centre Air Canada, en ce mercredi, 7 octobre 2015.
Le Canadien aime disputer son match inaugural contre les Maple Leafs de Toronto
Le Canadien semble avoir pris une habitude de disputer son match inaugural face aux Maple Leafs de Toronto, car cela va se produire pour la septième fois de suite, depuis la saison 2009-2010.
Il faut retourner au 10 octobre 2008 pour y retrouver le Tricolore amorcer une saison contre une autre équipe, alors qu’il s’était incliné 2-1, en tirs de barrage, face aux Sabres de Buffalo, sur la patinoire de ces derniers.
Ce sera la 17e fois que le Tricolore amorcera une saison contre ses rivaux de Toronto et il affiche un dossier de 6-10-0 (0) dans les 16 duels précédents, dont 4-3-0 (0) dans les sept rencontres qui ont été disputées à Montréal et 2-7-0 (0) dans les neuf matchs disputés dans la ville reine.
Le Canadien, qui a remporté son match inaugural l’an dernier (4-3, contre les Maple Leafs), avait subi quatre défaites de suite face à cette équipe dans ses matchs inauguraux et avant son gain de l’an dernier,, son dernier triomphe à ce chapitre remontait au 1er octobre 2009, 4-3, en prolongation, au Centre Air Canada et soulignons que les Leafs avaient également remporté le match du 2 octobre 1999, 4 à 1, alors que l’équipe était dirigée par Alain Vigneault et que le gardien débutant avait été Jeff Hackett.
Le Tricolore a déjà disputé son match d’ouverture 27 fois de suite à domicile !
Le CH, qui avait disputé, avant la saison 2012-2013, ses 11 précédents matchs d’ouverture à l’étranger, a déjà connu une période où il semblait être le roi à domicile, à ce chapitre, car de 1935-1936 à 1961-1962, il avait disputé son match inaugural 27 fois de suite au Forum de Montréal, un record de l’histoire de la LNH sur ce plan.
LES 15 DERNIERS MATCHS  D’OUVERTURE DU CANADIEN DEPUIS 1999-2000
DATES----------RÉSULTATS
2 octobre 1999-Toronto 4 à Montréal 1
6 octobre 2000-Montréal 4 à New Jersey 8
4 octobre 2001-Montréal 6 à Ottawa 4
11 octobre 2002-Montréal 4 à Rangers de NY 1
9 octobre 2003-Montréal 2 à Ottawa 5
En 2004-2005 (aucun match, lock-out)
5 octobre 2005-Montréal 2 à Boston 1
6 octobre 2006-Montréal 4 à Buffalo 5 (fus.)
3 octobre 2007-Montréal 3 en Caroline 2 (prol.)
10 octobre 2008-Montréal 1 à Buffalo 2 (fus.)
1 octobre 2009-Montréal 4 à Toronto 3 (prol.)
7 octobre 2010-Montréal 2 à Toronto 3
6 octobre 2011-Montréal 0 à Toronto 2
19 janvier 2013-Toronto 2 à Montréal 1
1 octobre 2013-Toronto 4 à Montréal 3
8 octobre 2014-Montréal 4 à Toronto 3
7 octobre 2015-Montréal à Toronto (19h)
LES 16 MATCHS  D’OUVERTURE DU CANADIEN DISPUTÉS CONTRE LES MAPLE LEAFS DE TORONTO
DATES----------RÉSULTATS
17 décembre 1921-Montréal 2 à Toronto 5
16 décembre 1922-Montréal 2 à Toronto 7
15 décembre 1923-Montréal 1 à Toronto 2
29 novembre 1924-Toronto 1 à Montréal 7
10 novembre 1934-Montréal 1 à Toronto 2 (prol.)
6 octobre 1955-Toronto 0 à Montréal 2
6 octobre 1960-Toronto 0 à Montréal 5
9 octobre 1986-Montréal 4 à Toronto  7
3 octobre 1991-Toronto 3 à Montréal 4
2 octobre 1999-Toronto 4 à Montréal 1
1 octobre 2009-Montréal 4 à Toronto 3 (prol.)
7 octobre 2010-Montréal 2 à Toronto 3
6 octobre 2011-Montréal 0 à Toronto 2
19 janvier 2013-Toronto 2 à Montréal 1
1 octobre 2013-Toronto 4 à Montréal 3
8 octobre 2014-Montréal 4 à Toronto 3
(N.B. : le 10 novembre 1934, le Canadien avait perdu 2 à 1, en prolongation, mais cela comptait comme un revers en temps régulier à cette époque.)
Le Canadien a une excellente fiche lors des matchs d’ouverture disputés le 7 octobre
Ce sera la 5e fois que le Canadien disputera son match d’ouverture le 7 octobre et soulignons que l’équipe a un dossier de 3-1-0 (0) en quatre rencontres, dont la dernière remonte à la saison 2010-2011, un revers de 3-2, face aux Maple Leafs de Toronto, au Centre Air Canada, son seul revers à vie lors de cette journée-là.
LES MATCHS DOUVERTURE DU CH DISPUTÉS LE 7 OCTOBRE
7 octobre 1954-Chicago 2 à Montréal 4
7 octobre 1972-Minnesota (North Stars) 0 à Montréal 3
7 octobre 1976-Pittsburgh 1 à Montréal 10
7 octobre 2010-Montréal 2 à Toronto 3

30 équipes LNH en 30 jours : Canadien de Montréal

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Andrei Markov
Andrei Markov (Source d'image: Getty )

À l'approche de la nouvelle saison dans la LNH, voici un survol des différentes équipes. Aujourd'hui, le Canadien de Montréal.
Saison régulière 2014-2015 : Fiche de 50-22-10, total de 110 points, 1ers de la section Atlantique, 2es de l'Association de l'Est et 2es du classement général.
Attaque : 221 buts, 18e rang; défense : 189 buts, 1er rang.
Séries éliminatoires 2014-2015 : Défaite au deuxième tour en six matchs contre le Lightning de Tampa Bay.
Nouveaux joueurs : Mark Barberio (D), Tomas Fleischmann (AG), Joel Hanley (D), Bud Holloway (AD), Ryan Johnston (D), Alexander Semin (AD), Zack Kassian (AD).
Joueurs qui ont quitté : Davis Drewiski (D), Sergei Gonchar (D), Joey MacDonald (G), Manny Malhotra (C), Pierre-Alexandre Parenteau (AD), Brandon Prust (AD), Eric Tangradi (AG).
Entraîneur-chef : Michel Therrien
Après avoir terminé au 2e rang du classement général, récoltant 110 points, le Canadien a été vaincu dans la deuxième ronde des séries éliminatoires, en six matchs, contre le Lightning de Tampa Bay. Il avait auparavant battu les Sénateurs d’Ottawa en six matchs en première ronde.
L’attaque a été ordinaire, marquant 221 buts, au 18e rang du circuit, mais la défense a été tout simplement superbe, ne concédant que 189 buts, à égalité avec les Blackhawks de Chicago, au premier rang de la LNH.
Le Tricolore a effectué quelques changements à sa formation, obtenant l’intrigant Alexander Semin et Zack Kassian, et laissant partir Brandon Prust, Sergei Gonchar, Pierre-Alexandre Parenteau et Manny Malhotra. Semin est l’un de ceux qui seront le plus sous la loupe étant donné le potentiel qu’il représente même s’il n’a pas eu l’impact espéré durant les années passées.
Le Canadien, qui peut compter sur le meilleur gardien de la LNH en Carey Price, va continuer à connaître du succès si ce dernier domine comme ce fut le cas lors des dernières saisons, particulièrement la saison passée quand il a raflé les trophées Hart, Vézina, Ted-Lindsay et William-M.-Jennings. 
Après lui, P.K. Subban est l’un des joueurs les plus dominants à sa position, avec Andrei Markov toujours aussi fiable malgré ses 36 ans, bientôt 37 en décembre. Ils ont respectivement obtenu 60 et 50 points la saison dernière.
Après avoir évolué sans aucun capitaine l’an dernier, le CH a nommé Max Pacioretty (blessé durant l’été) à ce poste pour la saison 2015-2016. Rétabli d’une blessure au genou gauche, il est revenu au jeu lors de l’avant-dernier match du calendrier préparatoire. Il tentera de faire mieux encore que ses 37 buts et 30 mentions d’aide obtenus en 2014-2015.
Il sera intéressant de suivre ce que l’équipe va faire en 2015-2016, autant en saison régulière qu’en séries éliminatoires, même si rien n’est assuré à ce chapitre tellement la lutte est féroce dans la LNH.

Top-10 gardiens LNH : prédictions 2015-2016

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Top-10 gardiens octobre 2015
Braden Holtby, Carey Price et Pekka Rinne (Source d'image: RDS )

Images of Marc Denis
Alors que l’on s’apprête à mettre la rondelle en jeu pour une nouvelle saison, jetons ensemble un regard sur les gardiens de la LNH.
Au cours des prochains mois, nous suivrons attentivement l’évolution de ces gardiens de même que les performances de leur équipe, de leur état de santé et de l’opinion de plusieurs observateurs du domaine à travers le circuit.
1- Carey Price, Montréal
La plus haute marche du podium revient de droit à celui qui a décroché tous les honneurs la saison dernière. Avec une brigade défensive inchangée et une mentalité collective qui favorise la responsabilité défensive, Price demeure le favori. Ses qualités athlétiques et ses habitudes de travail font de lui une présence imposante devant son filet.
2- Braden Holtby, Washington
Le gardien le plus occupé en 2014-2015 pourrait bien l’être à nouveau cette saison. Il est l’homme de confiance d’une des équipes favorites. Holtby évolue derrière un groupe de défenseurs solides et une puissance à l’attaque indéniable. Il possède les trois « C », gage de succès pour tout gardien : calme, confiance et concentration.
3- Pekka Rinne, Nashville
Possiblement le meilleur pour la lecture du jeu, Pekka Rinne n’est jamais battu, peu importe la situation. À bientôt 33 ans, il doit demeurer en santé et représente encore et toujours la clé du succès à Nashville. Aidé par les Weber, Josi et Jones à la ligne bleue, il a le trophée Vézina dans sa mire.
4- Ben Bishop, Tampa Bay
Fort d’un parcours prolongé lors du printemps dernier pour une équipe qui aspire encore aux grands honneurs dans l’Association Est, Ben Bishop a maintenant répondu à la plupart des interrogations à son sujet. Il couvre beaucoup d’espace et son désir de vaincre est parmi les plus développés chez les gardiens de la LNH. Avec un auxiliaire blessé pour amorcer la saison, il sera intéressant de surveiller son utilisation lors du prochain mois.
5- Jonathan Quick, Los Angeles
Il possède beaucoup d’expérience pour un gardien toujours dans la vingtaine. Reposé après avoir raté les séries éliminatoires, il évolue pour une équipe qui sait gagner, mais qui tente de se redéfinir. Explosif dans ses déplacements, spectaculaire par moments, Quick cherchera à rebondir au niveau des plus dominants de sa profession.
6- Henrik Lundqvist, New York (Rangers)
Constance. Voilà un qualificatif qui colle bien à la peau de Lundqvist. Avec dix saisons à titre de gardien partant pour les Rangers, il connaît le tabac. Rarement surpris hors position, il inspire confiance pour une équipe qui devra trimer dur au sein de sa division.
7- Corey Crawford, Chicago
Le gardien le plus négligé d’année en année, Crawford a réussi néanmoins à se signaler quand l’enjeu est important. Il a fait de nombreuses fois la démonstration qu’il est capable de faire fi de mauvaises performances pour en ressortir plus fort.
8- Sergei Bobrovsky, Columbus
Le récipiendaire du trophée Vézina en 2013 est de retour en santé pour des Blue Jackets qui devraient cogner à la porte des séries en 2015-2016. On le dit dans la meilleure forme physique de sa carrière maintenant qu’il s’est habitué aux rigueurs d’une saison de la LNH.
9- Devan Dubnyk, Minnesota
La surprise de la saison dernière, et finaliste pour le Vézina, aura beaucoup à prouver au Minnesota. Avec des attentes élevées à son endroit pour une première fois dans la LNH, il devra répondre présent.
10- Jaroslav Halak, New York (Islanders)
Une bonne gestion de son utilisation devrait permettre à Halak de propulser à nouveau son équipe en séries. Il n’a cependant été en mesure que de disputer une quarantaine de minutes du calendrier préparatoire en raison d’une blessure d’ordre mineure.
Peuvent nous faire mentir : Fleury (PIT), Andersen (ANA), Rask (BOS), Luongo (FLO), Varlamov (COL), Jones (SJ)