mercredi 17 février 2016

«On se concentre sur le travail de nos jeunes joueurs», - Therrien

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Léandre Drolet pour 98,5fm Sports le mardi 16 février 2016 à 19h25. Modifié à 23h28.
«On se concentre sur le travail de nos jeunes joueurs», - Therrien
Michel Therrien.
(98,5 Sports) - Michel Therrien et la direction du Canadien n'ont certainement pas abandonné l'espoir de participer aux séries éliminatoires, mais l'entraîneur-chef a déclaré qu'il portera une attention spéciale aux jeunes joueurs de l'organisation.
Therrien a fait cette déclaration quand il a été appelé à commenter les changements qu’il apportera à sa formation contre l’Avalanche du Colorado, mercredi.

Jacob de la Rose sera muté au centre du troisième trio, lui qui a joué à l’aile de la quatrième ligne contre les Coyotes de Phoenix en compagnie de Torrey Mitchell et de Dale Weise.

«De La Rose a disputé plusieurs matchs au centre cette saison dans la LAH et on veut le voir à ce poste dans la LNH, a déclaré Therrien. On se concentre sur le travail de nos jeunes joueurs, car on veut voir comment ils se comporteront.»

Parlant de jeunes, Therrien a indiqué qu’il ne voulait pas déplacer Alex Galchenuyk de l’aile gauche.

«Alex joue bien dernièrement. Il a peut-être connu un match un peu plus difficile contre les Coyotes, mais je veux qu’il se concentre à jouer du bon hockey», a-t-il dit.

Eller fait bien

David Desharnais ratera la rencontre contre l’Avalanche et sa place entre Max Pacioretty et Sven Andrighetto sera prise par Lars Eller.

«Lars joue du bon hockey dernièrement, on va utiliser Larose au sein du troisième trio pour remplacer Desharnais», a dit Therrien.

À l’entraînement mardi, Therrien a fait travailler ses joueurs à un-contre-un et à deux-contre-deux.

«C’est le principe du boxeur, le joueur ne peut pas se cacher, a imagé Therrien. On voulait leur faire passer un message. Il faut que l’on s’améliore à un-contre-un.»

L’entraîneur-chef a bien voulu revenir sur le match contre les Coyotes.

«Il ne faut pas oublier les défaites comme celles d’hier (mardi), mais il faut apprendre d’elles», a philosophé Therrien.

Le personnel d’entraîneur a regardé la vidéo du match contre les Coyotes et Therrien a répété que son équipe jouait bien jusqu’au milieu de la deuxième période.

«On n’a pas accordé beaucoup de chances aux Coyotes. On en a accordé seulement 10, mais il faut éviter la grosse chance de marquer. Il ne faut pas commettre le gros revirement qui nous coûte un but. Mais on a aussi besoin du gros arrêt», a mentionné l’entraîneur-chef.

Concernant le fait que Ben Scrivens sera devant le filet contre l’Avalanche, l’entraîneur-chef s’est défendu de jouer à la chaise musicale avec ses gardiens.

«Il faut tenir compte que ce ne sont pas des gardiens qualifiés no 1, s’il y en a un qui nous permet de gagner, on va l’utiliser le plus possible», a mentionné Therrien.

Après l’amère défaite contre les Coyotes, fait assez rare, tous les joueurs attendaient les journalistes dans le vestiaire.

«Ce sont les joueurs eux-mêmes qui ont décidé d’être tous présents dans le vestiaire. Ce sont eux qui se sont assuré que tout le monde soit là. À un moment donné, tu dois affronter la tempête», a conclu Therrien.