mercredi 23 mars 2016

«Je ressens encore des symptômes » - P.K. Subban

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Danielle Arsenault pour 98,5fm Sports le mercredi 23 mars 2016 à 13h31. Modifié à 14h16.
«Je ressens encore des symptômes » - P.K. Subban
P.K. Subban/FlashQuébec
(98,5 Sports) - Après avoir raté six parties depuis qu'il s'est blessé au cou le 10 mars dernier, P.K. Subban a pu s'entraîner avec ses coéquipiers sans aucune restriction mercredi matin.

Mais le défenseur étoile du Canadien a confirmé qu'il n'affronterait pas les Red Wings à Detroit, jeudi soir.
Au lendemain de la surprenante victoire du Canadien contre les puissants Ducks d’Anaheim, les joueurs du Tricolore se sont entraînés mercredi matin avant de prendre l’avion en direction de Detroit où ils affronteront les Red Wings jeudi soir.

Aux prises avec de nombreux joueurs blessés au cours des dernières semaines, Michel Therrien a dû se réjouir de voir deux de ses athlètes participer à la séance d’entraînement sans aucune restriction médicale.

En effet, David Desharnais a reçu le feu vert des médecins après avoir raté 16 matchs en raison d’une blessure au pied. Il pourrait voir de l’action contre les Wings. Une décision sera prise quelques heures avant le match de jeudi soir.

Subban progresse

Si l’attaquant québécois compte bien voir son nom sur la feuille de match dès jeudi, le défenseur P.K. Subban devra faire preuve d’un peu plus de patience.

«Il y a de bonnes journées et il y en a de moins bonnes. Quand je pense que ça s'améliore, ça devient raide à nouveau», a expliqué Subban au sujet de l'état de santé de son cou.

Même si le défenseur vedette a pris part à la séance d’entraînement sans porter le traditionnel chandail avertissant ses coéquipiers qu’il ne peut être mis en échec, Subban n’est pas encore prêt à renouer avec l’action. Il accompagnera toutefois l’équipe à Detroit où il poursuivra sa remise en forme.

«Non je ne joue pas demain, a confirmé Subban. Je vais accompagner l'équipe et m'entraîner avec mes coéquipiers.»

«Je ressens encore des symptômes de ma blessure. Je fais confiance à mes médecins, c'est eux qui prendront la décision quant à mon retour au jeu. Ils ne veulent pas que je revienne sur la patinoire à moins d’être à 100% rétabli. Je dois donc être patient. C’est la première fois de ma carrière que je suis sur la touche à cause d’une blessure. Chaque fois que je rate un match de plus, je deviens de plus en plus fébrile de revenir au jeu», a dit Subban qui a raté ses tout premiers matchs après six ans de carrière dans la LNH.

Lors de son point de presse mercredi, les journalistes ont questionné P.K. Subban sur la blessure qu'il a subie après avoir reçu un coup de hanche d'Alexei Emelin à la tête lors de la rencontre contre les Sabres de Buffalo, le 10 mars dernier.

«Je savais immédiatement que c'était mon cou, a raconté Subban. Alors j'ai tout de suite essayé de bouger mes mains et mes jambes parce que ça fait peur (ce type de blessure). Aussi, si mes parents et les membres de ma famille regardaient, je voulais qu'ils puissent voir que je pouvais bouger. Mais la bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a aucun dommage articulatoire. Il faut juste que je retrouve ma mobilité (au niveau de mon cou). Parce que c'est difficile de ne pas se blesser à nouveau si je ne peux pas me retourner pour éviter une mise en échec. Avec le jeu qui est si rapide, je ne peux pas me permettre de perdre une demi-seconde. Sans cette demi-seconde, soit que je provoque un revirement coûteux ou que je me fasse blesser à nouveau.»

De bonne humeur

Même s'il a dû rater les premiers matchs de sa carrière et que sa convalescence se fait à un rythme plus lent qu'il ne l'aurait espéré, P.K. Subban a conservé son sens de l'humour. Il a d'ailleurs bien fait rire les journalistes quand il a commenté son transport en ambulance.

«Dans l'ambulance, le transport a été très très cahoteux. On a roulé sur quelques nids-de-poules en direction de l'Hôpital général. Ça donnait l'impression de passer sur le corps de réelles personnes!».