samedi 16 avril 2016

Ce n’est pas tout le monde qui a apprivoisé Michael McCarron | Deux gains chanceux ont sauvé Sylvain Lefebvre?

http://www.danslescoulisses.com/fr/


Publié le 16 avril 2016 à 08:44 par

Jeff Drouin

Bon samedi matin, mesdames, messieurs!
Les Canadiens IceCaps de St.John’s sont toujours en action et jouaient leur avant-dernier match de la saison hier alors qu’ils se frottaient au Wolf Pack de Hartford. Évidemment, fidèles aux habitudes de l’organisation du Canadien (cette année), les jeunots de Sylvain Lefebvre se sont inclinés… après une « grosse » séquence de deux gains successifs (c’est important de le souligner).
C’est aussi important de rappeler qu’avant ces deux gains consécutifs, Lefebvre et ses hommes avaient connu une séquence atroce de quatre revers consécutifs. Au final, est-ce que ce sont les deux victoires de samedi et dimanche dernier qui ont sauvé les fesses de Sylvain Lefebvre? Le lendemain du deuxième gain, Bergevin a confirmé qu’il conservait tout son groupe d’entraîneurs (sauf Craig Ramsay). C’est aussi ça l’amour… Malgré cela, certaines rumeurs évoquaient une démission (de Lefebvre) afin de quitter Terre-Neuve pour Sherbrooke, mais rien ne semble finalement concret dans ces rumeurs.
Si je reviens au match…
Les Caps ont échappé ce match au compte de 4 à 1 et des gars comme Morgan Ellis, Max Friberg, Joel Hanley et Gabriel Dumont ont couronné leur soirée de travail avec un différentiel de moins 2. Charles Hudon a essayé (4 tirs) de s’imposer, mais il n’est pas parvenu à s’inscrire sur la feuille de pointage. Il a encore été le meilleur des siens, mais il n’a quand même pas participé à la période de « tests » du Canadien en fin de saison. La période où la direction observait ce que les kids avaient dans la coquille. Puis, aujourd’hui, je me pose toujours cette question :« Pourquoi le CH n’a-t-il pas permis à Hudon de participer à ce texte d’essayage? »
Hanley, Dietz et Johnston étaient avec le Canadien pas plus tard que la semaine dernière, mais cette énergie ne semble pas avoir changé leur niveau de jeu au sein de la Ligue américaine.
C’est Zachary Fucale qui était positionné devant la cage des Caps et il a encore réalisé une sortie laborieuse. Fucale est en apprentissage, il a démontré du caractère et beaucoup de maturité lors de son séjour au sein de la LHJMQ, mais je ne crois pas qu’il devienne un grand gardien avec un impact à la Carey Price. Je crois que son sentier le guidera vers la LNH, mais comme un auxiliaire parfait ou comme un numéro un correct.
Michael McCarron, que Simon « the Snake » Boisvert déteste, a été l’unique marqueur du côté des IceCaps. Big Mac ne fait pas l’unanimité chez les experts ou les amateurs puisque Boisvert le déteste (presque) carrément et que Georges Laraque ne le voit pas plus que sur un 4e trio. Pour ma part, j’ai mis du temps à l’apprivoisé, mais j’ai tout de même fini par l’apprivoiser.
Est-ce que c’était le dernier but de McCarron au sein de la Ligue américaine? Je vous rappelle que son affiche est toujours affichée au Complexe sportif Bell de Brossard. Je sais, ça ne veut absolument rien dire, mais c’est facile de faire un petit lien cocasse.
Jacob de la Rose a obtenu pratiquement des « 0 » partout sauf dans la colonne des tirs (1)… Daniel Audette, Jeremiah Addison et Simon Bourque ont continué d’apprendre, disons cela de cette façon.
Je me demande si John Scott et Ben Scrivens ont suivi le match de chez eux? Les deux « vétérans » ont eu la permission de rentrer au bercail la semaine dernière… Du côté de Michaël Bournival, qui est chez lui à Cap-de-la-Madeleine, il a possiblement décroché de la télé puisqu’il soigne toujours une commotion.
Bref, les IceCaps couronneront (enfin) leur saison à l’image du Canadien alors qu’ils affronteront encore la gang de Hartford ce soir (19h30), toujours à Terre-Neuve. #PasDesSéries

En rafale
– Jonathan Drouin a encore connu un match spectaculaire, en plus de récolter son premier point en séries au sein de la Ligue nationale, mais sa performance a été éclipsée par la folie de Justin Abdelkader.
Avec ce gain de 5 à 2, le Lightning mène cette série 2 à 0.
– Les Hawks et les Blues se sont échangés des buts refusés, ce qui aurait pu faire paniquer totalement Ken Hitchcock à en perdre la tête autant qu’Abdelkader. Mais le vieux Hitchcock est parvenu à gérer ses émotions. [TVASports]
Cette série est maintenant égale 1 à 1. #Blues #Hawks
– Cody Bass et Mike Ribeiro ont été des joueurs « intimidants » chacun à leur façon… #Sarcasme
Ils ont quand même surpris les Ducks en prenant les devants (1 à 0) dans cette série.
– Et c’est devant des bancs à moitié pleins (ou à moitié vides) que les Panthers ont nivelé leur série (1 à 1) les opposants aux Islanders de New York. Les bancs devant les lentilles de caméras étaient passablement pleins, mais dans les hauteurs, c’était clairsemé pas mal.

Roberto Luongo a fait preuve de caractère en offrant une performance colossale après avoir connu un match laborieux au préalable. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire