dimanche 10 juillet 2016

Bergevin se confie au sujet de la transaction Subban | Les 15 joueurs trop bons pour leur équipe | En rafale

http://www.danslescoulisses.com/fr


Image de l'auteur
Publié le 10 juillet 2016 à 07:50 par

Harrison Kingsley

Transaction Subban : Bergevin dit être passé à autre chose
Dans une entrevue où Marc Bergevin s’est ouvert à Dave Stubbs au sujet de la transaction P.K. Subban contre Shea Weber, sur le site officiel de la LNH (LNH.com) on a pu apprendre une multitude de détails entourant la négociation ayant mené à ce marché d’une ampleur qui dépasse les cadres du sport. Le patron du CH a dit qu’il n’avait même pas en tête d’échanger Subban, à moins d’une offre incroyable qui se serait présentée sur son bureau…
Photo: Matin Chevalier, Agence QMI
Photo: Matin Chevalier, Agence QMI
Tout d’abord, Bergevin a détaillé comment la chose s’est passée, réitérant que le nom de Weber était apparu tout juste avant le repêchage et que le DG des Predators de Nashville et lui ont décidé de s’atteler à la sélection des joueurs amateurs pour reprendre les discussions le lundi suivant. C’est un détail qu’avait déjà révélé Bergevin au préalable.
Pour la suite des événements, Bergevin a confié avoir tenté, avec Poile, d’ajouter des éléments à la transaction afin de la rendre encore plus importante, mais en vain.
C’est sans consulter son propriétaire, Geoff Molson, que le patron hockey du CH a négocié les droits de son défenseur étoile, Molson lui offrant, selon les dires de son homme de confiance, l’entière discrétion au sujet des mouvements de personnel.
À savoir si Subban a été échangé pour faire plaisir à Michel Therrien, encore-là, Bergevin affirme que son pilote n’était même pas au courant des pourparlers à ce sujet. Ici, Bergevin y va d’une légère contradiction quand il affirme qu’il a parlé à tout son personnel hockey pour peser le pour et le contre d’une telle transaction, avant de prendre la décision finale, décision dont il accepte l’entière responsabilité.
C’est le 28 juin que le tout s’est intensifié, alors que Bergevin a passé la nuit à ressasser ses idées, et le lendemain matin, l’échange a été finalisé, mais comme les deux joueurs n’étaient pas encore avisés de leur nouvelle destination, on a attendu au 29 juin en après-midi pour en faire l’annonce officielle.
Après la transaction conclue, le DG a également confié avoir parlé avec le groupe de leaders de son équipe, soit Max Pacioretty, Tomas Plekanec et Brendan Gallagher, afin de s’assurer que tous soient sur la même longueur d’onde et que la nouvelle soit bien reçus par les joueurs de l’équipe.
makov-plekanec-subban-pacioretty
Pour l’ancien défenseur de la LNH maintenant en charge de l’équipe la plus scrutée de toute la planète hockey, Shea Weber apporte un élément d’une importance capitale au Tricolore : une crédibilité et une présence. Weber lui a par ailleurs affirmé qu’il n’était pas un P.K. Subban, qu’il était tout simplement Shea Weber. Quand au comportement de P.K. Subban, décrié par certains anciens coéquipiers, Bergevin dit ne pas avoir tenu compte de ce fait dans sa décision.
En fin de l’entretien, Bergevin a expliqué avoir consulté Weber suite à l’acquisition d’Alexander Radulov et il a vanté la haine de la défaite de son autre récente acquisition, Andrew Shaw. Quand à l’embauche du gardien Alvaro Montoya, on peut s’imaginer que ce dernier aura bel et bien le poste d’auxiliaire à Carey Price, qu’il a dit remis à 100% de sa blessure. Bergevin a également abordé d’autres sujets dans une autre partie d’entrevue. (NHL.com).
Des joueurs trop bons pour leur équipe…
Carey Price sera à son poste, ce soir, même s'il semblait avoir quelques raideurs à la jambe droite hier Photo : Sébastien Gervais
Photo : Sébastien Gervais
Thesportster.com a publié un drôle d’article où on a élaboré une liste très arbitraire des joueurs « trop bons » pour leur équipe. La liste contient 15 noms et elle a de quoi faire sourire.
15- Erik Karlsson, des Sénateurs d’Ottawa.
14- Morgan Reilly, des Maple Leafs de Toronto.
13- Jeff Skinner, des Hurricanes de la Caroline.
12- Matt Duchene, de l’Avalanche du Colorado.
11- Seth Jones, des Blue Jackets de Columbus.
10- Dustin Byfuglien, des Jets de Winnipeg.
9- Oliver Ekman-Larsson, des Coyotes de l’Arizona.
8- Ryan O’Reilly, des Sabres de Buffalo.
7- Ryan Miller, des Canucks de Vancouver.
6- Max Domi, des Coyotes de l’Arizona.
5- Carey Price, des Canadiens de Montréal.
4- Johnny Gaudreau, des Flames de Calgary.
3- Taylor Hall, des Devils du New Jersey.
2- Jack Eichel, des Sabres de Buffalo.
1- Connor McDavid, des Oilers d’Edmonton.
En rafale
– Certains n’en démordent pas et remettent la compétence de Marc Bergevin en doute.