lundi 31 octobre 2016

Colton Sceviour inscrit un premier tour du chapeau en carrière

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Panthers 5 - Red Wings 2


DETROIT - Les Panthers de la Floride ont signé un gain de 5-2 contre les Red Wings de Detroit, dimanche.

Colton Sceviour a marqué trois buts (un à forces égales, un en avantage numérique et l'autre en désavantage numérique) et il a ajouté une mention d'aide pour mener les
Sceviour a ainsi enregistré un premier tour du chapeau en carrière dans la LNH.
Vincent Trocheck a inscrit un but et une aide et Jonathan Marchessault a également touché la cible pour les Panthers.
James Reimer a effectué 34 arrêts.

Marchessault au sommet de la LNH








Marchessault connaît tout un début de saison pour les Panthers. L'attaquant de Cap-Rouge compte 11 points, dont 6 buts, en neuf matchs. Il trône d'ailleurs au sommet des buteurs de la LNH aux côtés de cinq autres joueurs.
Dylan Larkin et Brendan Smith ont trouvé le fond du filet pour les Red Wings et Frans Nielsen a obtenu deux mentions d'assistance.
Petr Mrazek a stoppé 6 des 10 lancers dirigés vers lui avant d'être remplacé par Jimmy Howard, en deuxième période.
Okposo fait la différence pour les Sabres
Sommaire
Kyle Okposo a marqué deux buts pour mener les Sabres de Buffalo vers une victoire de 3-1 face aux Jets de Winnipeg.
Okposo s'est emparé de son propre retour de lancer à 10:51 de la première période pour battre Michael Hutchinson par-dessus l'épaule.
Brian Gionta a porté la marque à 2-0 moins de deux minutes plus tard et Okposo a touché la cible pour la deuxième fois en milieu de deuxième période pour permettre aux Sabres de prendre trois buts d'avance.
L'entraîneur des Jets Paul Maurice a par la suite décidé d'envoyer Connor Hellebuyck dans la mêlée.
Nikolaj Ehlers a été le seul marqueur des Jets à 4:49 de la troisième.
Le gardien des Sabres Robin Lehner a repoussé 37 des 38 tirs dirigés vers lui.
Les Flyers s'imposent
Sommaire
Brandon Manning a brisé l'égalité avec un but en désavantage numérique en début de troisième période pour mener les Flyers de Philadelphie vers une victoire de 4-3 face aux Hurricanes de la Caroline.
Claude Giroux a inscrit un but et une aide, lui qui a amassé au moins un point dans neuf matchs de suite. Shayne Gostisbehere et Radko Gudas ont aussi touché la cible pour les Flyers. Wayne Simmonds a amassé deux aides et Michal Neuvirth a repoussé 26 lancers.
Jeff Skinner a obtenu un but et une mention d'assistance pour les Hurricanes tandis que Justin Faulk et Viktor Stalberg ont aussi trouvé le fond du filet. Victor Rask, qui a un point à ses sept matchs cette saison, a ajouté une aide.
Cam Ward a terminé la rencontre avec 24 arrêts.
Les Flyers ont mis fin à une série de deux revers et ont battu les Hurricanes pour la deuxième fois de la saison.
Les Islanders dominent les Leafs
Sommaire
Brock Nelson et Shane Prince ont tous les deux récolté un but et une aide, Thomas Greiss a repoussé 33 lancers et les Islanders de New York ont battu les Maple Leafs de Toronto 5-1.
Travis Hamonic, Casey Cizikas et Josh Bailey ont aussi touché la cible tandis que Nikolay Kulemin, Nick Leddy et Dennis Seidenberg ont récolté deux aides pour aider les Islanders à mettre fin à une série de deux revers.

Maple Leafs 1 - Islanders 5








Jake Gardiner ont marqué pour les Maple Leafs et Jhonas Enroth a repoussé 30 lancers. Les Maple Leafs ont perdu un sixième match de suite à l'étranger.
Après que Gardiner eut marqué à 50 secondes du début de la troisième période pour réduire l'écart à 2-1, Prince et Bailey ont marqué à 2:39 d'intervalle pour mettre le match hors de portée.
Les Caps ont le dessus
Sommaire
Marcus Johansson a continué son bon début de saison en inscrivant deux buts, dont le vainqueur, et les Capitals de Washington ont défait les Flames de Calgary 3-1.
Tous les buts ont été marqués en première période, sauf le deuxième de Johansson, dans un filet désert, qui est venu sceller l'issue de la rencontre.
Brett Connolly a ouvert le pointage pour les Capitals et Johansson a procuré une avance de 2-0 après seulement quatre tirs au but. Les Capitals revendiquent une fiche de 2-1-0 lors de leur voyage de quatre parties à l'étranger.
Mikael Backlund a enregistré son premier but de la campagne pour les Flames, qui disputeront leurs quatre prochains matchs à l'étranger.
Braden Holtby a bloqué 21 lancers devant le filet des Capitals tandis que son vis-à-vis, Brian Elliott, a stoppé 26 tirs.
Tour du chapeau de Grabner
Sommaire
Michael Grabner a inscrit un tour du chapeau pour aider les Rangers de New York à écraser le Lightning de Tampa Bay 6-1.

Lightning 1 - Rangers 6
Rick Nash, Jimmy Vesey et J.T. Miller ont aussi touché la cible pour les Rangers, qui ont gagné pour une quatrième fois à leurs cinq dernières parties. Antti Raanta a repoussé 31 rondelles.
Nash, Grabner et Vesey ont tour à tour enfilé l'aiguille en deux minutes 19 secondes, à mi-chemin en deuxième période. Les Rangers prenaient alors les devants 3-0. Miller, qui a également amassé deux aides, en a rajouté plus tard dans la période et Grabner a complété son tour du chapeau en troisième. Kevin Hayes a terminé l'affrontement avec trois mentions d'assistance.
Steven Stamkos a privé Raanta d'un blanchissage avec 3:24 à jouer au match. Ben Bishop a réalisé 31 arrêts dans la défaite et le Lightning s'est incliné pour une troisième fois consécutive.

Une pluie de casquettes pour Grabner

Appelez la police! Greiss vole un but!

Cizikas au bon endroit, au bon moment

Les moments forts LNH

Goulet, Hischier et Beaudoin nommés les trois étoiles de la semaine

http://www.rds.ca/hockey/lhjmq/

Alexandre Goulet
Alexandre Goulet (Source d'image:Getty)

Alexandre Goulet, Nico Hischier et Guillaume Beaudoin ont été nommés les trois étoiles de la semaine dans la LHJMQ.
L'attaquant des Tigres de Victoriaville, Alexandre Goulet est la première étoile de la semaine. En 4 matchs, il a marqué 2 buts, ajouté 6 passes et a été parmi les trois étoiles du match à trois reprises.

Il a connu sa meilleure performance dimanche alors que les Tigres affrontaient les Cataractes de Shawinigan. Il a recueilli 4 points et a été nommé la troisième étoile dans une défaite de 7-6 en prolongation.
Nico Hischier des Mooseheads de Halifax, est la deuxième étoile. L’attaquant européen a marqué 3 buts et a récolté 7 points en 3 matchs. Il a établi un record d'équipe pour une recrue (plus de points en un match) mercredi quand il a participé à tous les buts de son équipe lorsque les Mooseheads ont battu le Titan d'Acadie-Bathurst 6-4. Il a été nommé la première étoile du match et a terminé celui-ci avec 3 buts et 3 passes.
La troisième étoile de la semaine est décernée au défenseur de l’Armada de Blainville-Boisbriand, Guillaume Beaudoin. Il a récolté au moins un point à chaque match cette semaine et il n’était pas sur la glace pour aucun but de l’adversaire inscrit à forces égales. Il a maintenu un différentiel de plus-4 alors que l'Armada accordait seulement 6 buts en 3 matchs cette semaine. Il a terminé la semaine avec 2 buts et 3 passes.

dimanche 30 octobre 2016

Shea Weber achève les Maple Leafs d'un tir redoutable

http://www.lapresse.ca/sports/hockey/

Publié le 29 octobre 2016 à 21h44 | Mis à jour le 30 octobre 2016 à 07h00
PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE
MATHIAS BRUNET
La Presse
Malgré tous ses exploits passés dans l'uniforme des Predators de Nashville, Shea Weber connaît sans doute ses meilleurs moments en carrière.
Le défenseur du CH a marqué un autre gros but en supériorité numérique en troisième période samedi soir au Centre Bell pour briser l'égalité et permettre à son équipe de vaincre les Maple Leafs de Toronto 2-1.
Weber a utilisé son arme de prédilection, un tir terrifiant, pour permettre au Canadien de rester invaincu en temps règlementaire après neuf matchs. Weber a ainsi porté son total à dix points, dont quatre buts, après neuf matchs.
Une autre nouvelle acquisition de Marc Bergevin, Alexander Radulov, s'est fait complice des deux buts de son club, l'autre étant l'oeuvre d'Alex Galchenyuk en deuxième période. 
Il s'agissait d'une onzième victoire consécutive du Canadien contre le Maple Leafs. 
Malgré sa défense poreuse et son gardien erratique, les Maple Leafs ont constitué un adversaire plus redoutable que prévu, samedi soir au Centre Bell. Heureusement, Carey Price était dans une forme resplendissante. 

Le Canadien a eu besoin des arrêts de Carey Price dès le début du match. La défense a souvent paru prise de court par la vitesse des jeunes attaquants des Maple Leafs en première période. 
Les deux punitions dont a écopé le CH, les seules de l'engagement décernées par les arbitres, ont été le résultat de ces hésitations. 
Andrei Markov a préféré rester en repli défensif plutôt que d'intercepter une rondelle qui semblait à sa portée et Toronto a attaqué à trois contre deux. Price a été sauvé cette fois par son poteau sur un tir de Zach Hyman, mais Jeff Petry a été puni sur le jeu. 
Quelques minutes plus tard, Alexei Emelin a été battu de vitesse en couverture défensive contre Auston Matthews sur une attaque adverse à deux contre deux. Emelin a tenté de se racheter en propulsant Auston Matthews contre le poteau. La jeune sensation des Leafs n'a pas été blessée, heureusement, et Emelin a écopé d'une punition mineure. 
Matthews, premier choix au total de la LNH en juin, a été hué par la foule du Centre Bell lorsqu'il touchait à la rondelle par la suite, le compliment ultime pour un jeune de son âge. 
Le Canadien a finalement ouvert la marque à la septième minute de la deuxième période. Alexander Radulov a servi une longue passe à l'horizontale à Alex Galchenyuk qui entrait à pleine vapeur en zone adverse. Galchenyuk a décoché sur réception et Frederik Andersen, déjà lent dans son déplacement, n'a jamais eu le temps de se placer convenablement pour stopper ce boulet de canon. 
Les Leafs ont obtenu très peu de chances de marquer en deuxième, mais William Nylander a profité d'un revirement de Paul Byron pour s'échapper devant Price. Celui-ci l'a stoppé avec son flegme légendaire.  
Les Leafs ont provoqué l'égalité en supériorité numérique à la cinquième minute de la troisième période. Alexander Radulov avait écopé d'une punition en zone adverse par excès de zèle, en cinglant inutilement Morgan Rielly sur les poignets. 
Nazem Kadri a déjoué Carey Price quelques secondes plus tard en faisant dévier habilement une passe-tir de la recrue William Nylander, qui rejoignait ainsi Auston Matthews au premier rang des compteurs de son club avec dix points. 
Ce but a donné des ailes aux Leafs. Alex Emelin, entre autres, a connu une séquence difficile où Carey Price, une fois de plus, a dû briller. Il a soulevé la foule avec un arrêt spectaculaire du gant sur un tir de Connor Carrick. 
C'est un jeu en apparence anodin en situation de quatre contre quatre de Tomas Plekanec qui a permis de construire le but gagnant en supériorité numérique. 
Plekanec a refilé la rondelle vers Max Pacioretty qui filait à vive allure en direction de la zone adverse. Battu de vitesse, Carrick a été contraint d'accrocher Pacioretty. À quatre contre trois, Shea Weber allait à nouveau battre le gardien adverse de son tir puissant.

jeudi 27 octobre 2016

Shea Weber donne la victoire au Canadien avec un but tard en troisième

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/


Canadiens 3 - Islanders 2


MERCREDI, 26 OCT. 2016. 22:00

BROOKLYN, N.Y. - Shea Weber a continué de gagner des admirateurs chez les partisans du Canadien de Montréal, mercredi.
L'imposant défenseur a inscrit le but qui s'est avéré être celui de la victoire avec moins de trois minutes à faire en plus de récolter une aide pour permettre aux siens de battre les Islanders de New York 3-2.
Weber a décoché un boulet de la pointe en avantage numérique pour enfiler son troisième but de la campagne. L'arrière pointe au sommet de la liste des marqueurs du Canadien, lui qui a déjà récolté neuf points en sept rencontres.

« C'est bon pour lui, a dit l'entraîneur Michel Therrien à propos de Weber. Quand tu entres dans une nouvelle équipe, tu veux avoir un impact positif. Au-delà des points, au-delà des buts, c'est un gars qui est difficile à affronter devant le filet et dans les coins de patinoire. »
Paul Byron et Philipp Danault ont aussi réussi à tromper la vigilance de Thomas Greiss, qui a été étincelant devant la cage des Islanders. John Tavares et Dennis Seidenberg ont permis aux locaux de créer l'égalité à deux reprises, mais les Islanders n'ont jamais réussi à prendre les devants face à Al Montoya, qui a réalisé 26 arrêts.
La troupe de Therrien a ainsi signé une cinquième victoire de suite et est demeurée invaincue en temps réglementaire cette saison (6-0-1). Même s'il n'a pas nécessairement dominé ce match, le Canadien a une fois de plus trouvé réponse à toutes les questions en obtenant d'ailleurs la contribution offensive du quatrième trio.
« On se doit d'avoir la contribution de tout le monde, a rappelé Therrien. Par exemple, le trio de (Torrey) Mitchell et Danault a marqué, je crois, son cinquième but à cinq contre cinq. C'est assez impressionnant. »
Un changement salutaire
Si les employés de soutien du Canadien ont continué de produire au cours de ce match, Therrien a dû chambarder ses trios pour obtenir un peu plus d'énergie que ce qu'il a obtenu au premier engagement.
Byron s'est retrouvé aux côtés d'Alex Galchenyuk et de Brendan Gallagher tandis que Max Pacioretty, qui a encore été effacé, a retrouvé David Desharnais et Andrew Shaw sur la troisième unité.Weber, meilleur marqueur du club
« C'est une question de "feeling'', a expliqué Therrien. Je trouvais qu'on avait besoin de ce changement-là et ça s'est avéré positif pour chaque trio. Pas seulement pour le trio d'Alex (Galchenyuk), mais aussi pour celui de David (Desharnais), qui a également connu de très bons moments. »



Byron n'a pas mis de temps avant de se mettre en valeur lorsqu'il a récupéré un retour de lancer de Gallagher en début de deuxième pour permettre au Canadien d'inscrire le premier but pour la sixième fois en sept matchs cette saison. Ce filet a semblé donner des ailes à la formation montréalaise, qui s'est toutefois butée à un Greiss en grande forme par la suite.
Tavares en a profité pour créer l'égalité en fin de deuxième période, mais Danault a redonné un but de priorité au Canadien lorsqu'il a enfilé l'aiguille en faisant habilement dévier la rondelle derrière Greiss en milieu de troisième.
Quelques instants après une chance en or ratée par Anthony Beauvillier, qui disputait le premier match de sa carrière face à l'équipe de son enfance, Seidenberg a ramené les deux équipes à la case départ en décochant un tir frappé de la pointe qui s'est frayé un chemin derrière Montoya, qui avait tenu le fort jusque-là.
Weber a ensuite profité du seul avantage numérique alloué au Canadien pour faire payer les Islanders et offrir la victoire aux siens.
Le Tricolore aura l'occasion de poursuivre sur sa lancée dès jeudi en accueillant le puissant Lightning de Tampa Bay au Centre Bell.

Silfverberg et les Ducks écrasent les Predators 6-1

http://www.rds.ca/hockey/lnh/


Predators 1 - Ducks 6

JEUDI, 27 OCT. 2016. 01:00

ANAHEIM, Calif. - Jakob Silfverberg a marqué deux buts tandis que Cam Fowler et Corey Perry ont ajouté un but et une aide pour mener les Ducks d'Anaheim vers une écrasante victoire de 6-1 face aux Predators de Nashville, mercredi.

Nick Ritchie et Andrew Cogliano ont complété la marque pour les Ducks, qui avaient perdu 2-1 en prolongation face aux Sharks de San Jose mardi.
Les Ducks ont explosé avec cinq buts au deuxième engagement, alors qu'ils étaient privés des services de l'attaquant Ryan Getzlaf. Ils ont marqué trois buts avec l'avantage d'un homme. Pekka Rinne a cédé quatre fois sur 17 lancers avant de céder sa place à Marek Mazanec, qui a donné deux buts sur neuf tirs.
L'ancien défenseur du Canadien, P.K. Subban a terminé la rencontre avec un différentiel de moins-1.
De l'autre côté, Colin Wilson a été le seul à déjouer John Gibson, qui a repoussé 28 lancers.

mardi 25 octobre 2016

P.K. Subban a été «un bouc émissaire», selon Dale Weise

http://www.lapresse.ca/sports/hockey/

Publié le 24 octobre 2016 à 13h34 | Mis à jour le 24 octobre 2016 à 13h34
L'ex-attaquant du Tricolore Dale Weise (à gauche) croit... (Photo Paul Chiasson, archives PC)
L'ex-attaquant du Tricolore Dale Weise (à gauche) croit que le Canadien a échangé
 P.K. Subban (à droite) parce qu'il «se cherchait une excuse,
un bouc émissaire facile à identifier».
PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES PC
RICHARD LABBÉ
La Presse
Pour Dale Weise, la transaction P.K. Subban-Shea Weber s'explique assez facilement: le Canadien se cherchait un bouc émissaire pour justifier sa saison 2015-16 de misère, et c'est Subban qui a été désigné.
C'est ce que l'attaquant des Flyers de Philadelphie, et ex-attaquant du Canadien, a laissé savoir au terme de l'entraînement de sa nouvelle équipe, ce midi au Centre Bell.
«P.K. n'a jamais été une distraction, a-t-il commencé par dire. Je suis peut-être un peu biaisé, honnêtement, parce que nous sommes de bons amis. Mais je n'ai jamais cru que P.K. était un problème. Je pense que le Canadien se cherchait une excuse, et je crois qu'il était facile à pointer du doigt en tant que gars qui pouvait s'avérer être une distraction. Vous voyez sa personnalité, il est qui il est tout le temps. Ce que vous voyez à la caméra, ce que vous voyez sur la glace, c'est P.K. Subban, il ne change pas. Je n'ai pas vu un seul gars qui avait un problème avec lui dans le vestiaire. Alors l'équipe se cherchait une excuse, un bouc émissaire facile à identifier.»
Plus de quatre mois plus tard, Dale Weise a encore bien du mal à réaliser que P.K. Subban n'est plus un membre du Canadien. «J'ai été sous le choc quand c'est arrivé. J'ai entendu les rumeurs, il y avait sa clause de non-échange qui allait être effective à partir du 1er juillet, mais j'ai été sous le choc... C'est encore tôt, mais à date, c'est une transaction qui fonctionne pour les deux équipes.»
Chez le Canadien, on a souvent tenu à dire que l'arrivée du défenseur Shea Weber était avant tout une façon d'améliorer ce leadership qui a tant fait défaut la saison dernière. Mais Weise, qui a été un membre du Canadien jusqu'en février, avant de passer aux Blackhawks de Chicago, n'est pas d'accord avec cette théorie.
«Je crois qu'il y avait assez de leadership dans ce vestiaire la saison dernière. Shea Weber, bien sûr, il est un médaillé olympique et tout le monde n'a que de bons mots à son sujet. Mais je ne pense pas qu'il y avait un problème de leadership la saison dernière.»
Pour expliquer cette saison de misère, le joueur de 28 ans regarde plutôt du côté de Carey Price.  
«Au départ, on ne savait pas quand il allait être de retour, on pensait que ça allait être de semaine en semaine avec lui. Et (Mike) Condon faisait un bon travail, personne ne paniquait, on jouait bien en défense. Ce n'était pas la fin du monde... jusqu'à temps que ce le soit. Plus ça prenait du temps (avec la blessure à Carey Price), plus on piquait du nez. Et tout le monde sait ce qui est arrivé ensuite.
«Personne ne connaissait la date du retour au jeu de Carey, alors au début, personne ne pensait vraiment à ça. Et plus ça prenait du temps et plus on perdait. Je pense que tous les joueurs s'attendaient à ce qu'il soit le sauveur, en pensant qu'on allait être capables de se remettre à bien jouer l'instant où il allait être de retour. Mais il n'est jamais revenu, et ça a fait boule de neige.»
Suspendu, Dale Weise ne sera pas de la... (Photo Jae C. Hong, AP) - image 2.0
Suspendu, Dale Weise ne sera pas de la formation des Flyers de Philadelphie, ce soir au Centre Bell.
PHOTO JAE C. HONG, AP
Sous le coup d'une suspension pour mise en échec illégale, Dale Weise ne sera pas de la formation des Flyers, ce soir au Centre Bell. Celui qui aura passé près de trois saisons avec le Canadien garde de bons souvenirs de Montréal, même s'il a toutefois un petit goût amer en bouche sur la façon dont le divorce s'est conclu.
«J'allais devenir joueur autonome et les gens du Canadien se sont manifestés seulement le matin du 1er juillet. Nous n'avions eu aucune discussion avec eux lors de la semaine des négociations (tout juste avant le 1er juillet), ils ne voulaient pas discuter. Et puis ils finissent par m'appeler le 1er juillet... À ce moment-là, je n'étais plus intéressé. Ils avaient toute la semaine pour me parler et ça ne les intéressait pas. C'est là que j'ai tourné la page. J'ai été surpris, je croyais que nous allions au moins avoir des discussions avant le 1er juillet.
«Mais je dois beaucoup au Canadien, l'équipe a pris une chance avec moi au moment où je n'allais nulle part à Vancouver. Michel (Therrien) m'a donné toutes les chances de démontrer le genre de joueur que je pouvais être.»
Les partisans montréalais ne reverront donc pas Dale Weise ce soir, mais avec un peu de chance, ils le reverront dans moins de deux semaines, quand les Flyers seront de retour en ville le 5 novembre.
«Je l'ai dit et je le répète: j'ai adoré mes années ici, a-t-il ajouté. La ville est incroyable, les fans sont incroyables. Mais j'ai tourné la page, nous avons une bonne équipe avec les Flyers, et je suis heureux d'être là où je suis.»

dimanche 23 octobre 2016

Les Predators servent une correction aux Penguins

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Penguins 1 - Predators 5


NASHVILLE - Kevin Fiala et Viktor Arvidsson ont tous les deux inscrit deux buts et les Predators de Nashville ont corrigé 5-1 les champions en titre de la coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh, samedi.

Calle Jarnkrok a été l'auteur de l'autre but des vainqueurs. P.K. Subban et Filip Forsberg ont pour leur part amassé deux aides. Juuse Saros a signé une première victoire en carrière dans la LNH en stoppant 34 tirs. Les Predators ont mis fin à une série de trois défaites.

Scott Wilson a ouvert la marque en première période, pour les Penguins. Marc-André Fleury a cédé cinq fois sur 23 lancers avant d'être remplacé par Mike Condon. Ce dernier a repoussé les sept tirs qu'il a affrontés en troisième période.

Arvidsson a créé l'égalité 1-1 lors d'un avantage numérique, en première période, et Fiala a amorcé une deuxième période de quatre buts des Predators en touchant la cible pour une première fois cette saison.