samedi 5 mars 2016

Ses nouveaux coéquipiers lui jouent un tour!

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Danielle Arsenault pour 98,5fm Sports le vendredi 04 mars 2016 à 20h36. Modifié à 20h44.
Ses nouveaux coéquipiers lui jouent un tour!
Justin Schultz/Penguins de Pittsburgh
(98,5 Sports) - À son premier entraînement avec les Penguins de Pittsburgh, les nouveaux coéquipiers du défenseur Justin Schultz avaient une surprise pour lui!
Vendredi, quand Justin Schultz a sauté sur la patinoire du Consol Energy Center pour la première fois depuis qu’il a été échangé des Oilers d’Edmonton aux Penguins de Pittsburgh, le 27 février dernier, il n’a pas immédiatement réalisé que ses nouveaux coéquipiers lui avaient réservé une surprise.

En fait, ils avaient pris ses vêtements - souliers, pantalons, chandails, sous-vêtements et bas - et les avaient accrochés au plafond de l’aréna en écrivant «le nouveau gars» dessus avec du ruban adhésif blanc.

«J’ai entendu quelques gars dire que c’était l’œuvre de Sid (Sidney Crosby), mais honnêtement, je ne sais pas qui a fait ça. Tout le monde nie en être l’auteur. Je vais devoir faire ma petite enquête», a dit Schultz, tout sourire.

Le défenseur de 25 ans espère qu’il pourra raviver sa carrière, lui qui a connu des difficultés à Edmonton.

«Les choses ne se sont pas bien passées à Edmonton pour moi. De nouveaux coéquipiers et un nouvel environnement vont pouvoir, je l’espère, m’aider.»

Schultz pourrait disputer son premier match dans l’uniforme des Penguins samedi soir lorsque Pittsburgh va recevoir les Flames de Calgary.


(Sources: Sportsnet, LNH)

Une récolte record pour les Huskies

http://www.rds.ca/hockey/lhjmq/

Huskies 7 - Tigres 1



Timo Meier, qui a réussi un tour du chapeau, et les Huskies de Rouyn-Noranda se sont amusés aux dépens des Tigres de Victoriaville, qu’ils ont facilement vaincus par la marque de 7 à 1 vendredi soir.

Martins Dzierkals, Bruni-Carl Debis, A.J. Greer et Jérémy Lauzon ont également marqué pour les Huskies, qui ont ainsi porté à 99 leur récolte de points cette saison, un record de concession. La précédente marque de 97 points avait été établie en 2007-2008.
Avec trois mentions d’aide, le capitaine des Huskies Francis Perron est quant à lui devenu le deuxième joueur cette saison après Conor Garland à atteindre le plateau des 100 points.
Seul Mario Huber est parvenu à déjouer le gardien des Huskies Samuel Harvey, qui a effectué 16 arrêts.
Les Huskies ont ainsi signé une septième victoire de suite.
Le titre de division des Cataractes attendra
Sommaire
N’ayant besoin que de deux points pour rafler le titre de la division Est, les Cataractes de Shawinigan ont laissé filer une première occasion en s’inclinant 6 à 5 devant les Saguenéens de Chicoutimi.
Alors que c’était l’égalité 4-4 avec un peu moins de cinq minutes à écouler en troisième période, les Sags ont profité d’une pénalité de quatre minutes décernée à Dennis Yan pour se doter d’une avance de deux buts grâce au deuxième but de Dmitry Zhukenov et celui d’Elie Bérubé.
Dmytro Timashov a réduit l’écart de moitié avec moins d’une minute à faire au match, mais les Cats n’ont pu provoquer un bris d’égalité.
Nicolas Roy a amassé un but et trois passes, alors que Zachary Lavigne et Landon Schiller ont été les autres buteurs des Saguenéens.
Xavier Potvin a effectué 32 arrêts pour mériter la victoire.
Alexis D’Aoust, Justin Bernier, Cavan Fitzgerald et Nicholas Welsh ont aussi marqué pour les Cataractes, qui ont encaissé un premier revers en quatre rencontres.
Philippe Cadorette a quant à lui repoussé 24 des 30 lancers des Saguenéens.
Une formalité pour les Wildcats
Sommaire
Sans peine, les Widlcats de Moncton ont infligé un revers de 6-0 aux Voltigeurs de Drummondville.
Conor Garland, le meilleur pointeur du circuit, s’est approché du plateau des 120 en ajoutant deux buts à sa fiche qui en contient dorénavant 36. Keven Bouchard a quant à lui repoussé les 27 lancers des Voltigeurs pour signer son deuxième jeu blanc de la campagne.
Cody Donaghey a pour sa part récolté un but et deux mentions d’aide, alors que Ryan Mooney, Vaclav Karabacek et Will Smith, en infériorité numérique, ont été les autres buteurs des Wildcats.
Frédéric Foulem a pour sa part cédé six fois sur 35 lancers devant le filet des Voltigeurs.
Les Foreurs ont raison du Drakkar
Sommaire
Sans surprise, les puissants Foreurs de Val-d’Or ont eu raison du Drakkar de Baie-Comeau par la marque de 4 à 1.
Anthony Beauregard a mené l’attaque des Foreurs avec un but et une passe, alors que Shawn Ouellette-St-Amant, Alexis Pépin et Jan Mandat ont complété le pointage.
Seul Fabrizio Ricci est parvenu à déjouer le gardien des Foreurs Étienne Montpetit, qui a fait face à 24 tirs.
Le Phoenix prend du rythme
Sommaire
Le Phoenix de Sherbrooke a signé un troisième gain de suite en s’imposant 4 à 2 aux dépens de l’Océanic de Rimouski.
Kay Schweri, Anthony Chapados et Nathanael Halbert ont tous amassé un but et une passe, alors que Julien Pelletier a été l’autre buteur du Phoenix.
Antoine Dufort-Plante et Tyler Boland, qui ont eu aussi amassé un but et une mention d’aide chacun, ont assuré la réplique pour l’Océanic.
Evan Fitzpatrick a signé la victoire, repoussant 39 des 41 lancers de l’Océanic.
Les Remparts réduits au silence
Sommaire
Samuel Montembeault a effectué 22 arrêts pour signer son troisième jeu blanc de la saison et offrir un gain de 4 à 0 à l’Armada de Blainville-Boisbriand face aux Remparts de Québec.
Tyler Hylland, T.J. Melançon, Pascal Corbeil et Anthony Poulin ont tour à tour marqué pour l’Armada, qui a mis un frein à une série de deux revers.
Les Remparts ont quant à eux encaissé une troisième défaite de suite.

Dion Phaneuf de retour à Toronto samedi

http://www.rds.ca/hockey/lnh/senateurs/

Dion Phaneuf
Dion Phaneuf (Source d'image:PC)

OTTAWA - Dion Phaneuf n'a aucune idée de ce qui l'attend au Air Canada Centre, samedi soir.
L'ex-capitaine des Maple Leafs jouera à Toronto pour la première fois depuis la méga-transaction qui l'a fait passer aux Sénateurs d'Ottawa, le 9 février.
« Je ne suis pas certain, pour être bien honnête, a déclaré Phaneurf au sujet de la réaction des partisans des Leafs. Nous verrons samedi soir de quelle façon je serai accueilli. Pour l'instant, toute mon attention est portée sur ce qu'on doit faire pour remettre notre jeu au niveau où il devrait être. »
Phaneuf a disputé plus de 400 matchs avec les Leafs, a été leur capitaine pendant six ans et était impliqué auprès de plusieurs organisations caritatives. Malgré tout, ses nouveaux coéquipiers ne sont pas certains que les partisans torontois lui offriront un accueil chaleureux.

« Je suis certain qu'à chaque fois qu'il touchera à la rondelle, ça provoquera une forte réaction, a indiqué Craig Anderson. Je pense que ça le fera sourire et qu'il appréciera le moment. C'est un sentiment plaisant quand les gens vous prennent en grippe. Ça vous donne une raison de donner le meilleur de vous-même. »
L'addition de Phaneuf a donné de la profondeur et de l'expérience à la ligne bleue des Sénateurs et Zack Smith admet qu'il est bon de savoir qu'il n'auront plus à lui livrer bataille.
« Je suis convaincu ce sera un peu étrange pour lui de se retrouver dans cet édifice pour une première fois depuis la transaction, a-t-il dit. C'est une importante addition à notre équipe, une présence imposante à la ligne bleue. Je sais pour avoir déjà joué contre lui que vous le savez quand il est sur la patinoire. C'est un gars au style physique. Quand l'adversaire se met à penser à qui se retrouve sur la glace de votre côté, ça ne peut que vous aider. »
Avant les matchs de vendredi, les Sénateurs accusaient sept points de retard sur les Penguins de Pittsburgh, qui occupent le deuxième rang des équipes repêchées, le dernier donnant accès aux séries. C'est pourquoi toute l'attention de Phaneuf est tournée vers les Sens et non vers les partisans des Leafs.
« Nous n'avons pas suffisamment bien joué jeudi (dans un revers de 4-1 contre le lightning de Tampa Bay) et tout ce qui compte, c'est que je suis un Sénateur, comme je l'ai dit quand je me suis fait échangé. Je suis fier d'être un Sénateur et je suis excité de faire partie de ce groupe. Ça n'enlève rien à ce que j'ai fait auparavant, mais toute mon attention est ici.
« Je pense avoir été très bien traité à Toronto, autant par l'équipe que par les partisans, et je n'ai absolument rien à redire sur cette organisation. Mais je suis un Sénateur maintenant, et il faut aller de l'avant. »
Dave Cameron n'a pas encore identifié son gardien partant, mais il serait surprenant qu'Andrew Hammond n'obtienne pas le départ, puisque Anderson est ennuyé par une blessure au genou.
Anderson a été sur la patinoire pour environ 15 minutes, mais n'a fait face à aucun lancer et n'anticipe pas jouer ce week-end.
« J'ai tenté d'en faire le plus possible (vendredi), a indiqué Anderson. Je peux me mettre en papillon, mais pas encore de façon très dynamique. »

Max Domi suspendu un match par la LNH

http://www.rds.ca/hockey/lnh/l

Max Domi
Max Domi (Source d'image:PC)

L'attaquant des Coyotes de l'Arizona Max Domi a écopé d'une suspension d'un match automatique pour avoir été l'instigateur d'un combat dans les cinq dernières minutes d'une rencontre.
L'incident est survenu dans la défaite de 5-1 des siens face aux Ducks d'Anaheim jeudi soir.
Domi ratera donc le match de samedi contre les Panthers de la Floride.

L'arrivée de Ryan Johansen avec les Predators de Nashville a changé l'équipe selon Mike Ribeiro

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

« Johansen ressemble à Joe Thornton »


Avec les Ducks d’Anaheim, les Predators de Nashville forment l’une des équipes de l’heure dans la Ligue nationale de hockey, eux qui n’ont pas subi la défaite en temps réglementaire à leurs 11 derniers matchs.
Les succès des Predators ne sont pas étrangers à l’arrivée du joueur de centre Ryan Johansen, acquis des Blue Jackets de Columbus en retour du défenseur Seth Jones au début janvier.

Johansen a récolté 17 points et 25 rencontres, mais a surtout permis aux Predators de compter sur deux gros trios offensifs et d’enlever de la pression sur les épaules de joueurs tels Filip Forsberg et Mike Ribeiro.
Forsberg a été sensationnel en février en inscrivant 12 buts et amassant 4 aides en 13 matchs, tandis que Ribeiro a quant à lui obtenu 12 mentions d’assistance pendant ce temps.
« Pendant toute la saison, nous essayions de trouver des lignes qui marchaient, mais ce n’est pas tout le temps facile de trouver les bonnes combinaisons, a analysé Ribeiro au micro de 30 minutes CHrono. Ils nous ont mis ensemble début janvier et ç’a cliqué. Quand nous sommes sur la patinoire, nous sommes capables de créer des revirements et des chances de marquer. »
Riberio n’a également pas tari d’éloges de son nouveau coéquipier Johansen en le comparant au vétéran des Sharks de San Jose Joe Thornton.
« Toutes les équipes sont à la recherche d’un joueur de centre comme lui, a ajouté le Québécois. Il complique le travail des autres équipes qui se demandent continuellement s’ils doivent opposer leurs meilleurs défenseurs à son trio ou au mien. Avant son arrivée, nous comptions beaucoup trop sur nos défenseurs pour gagner nos rencontres. »
Celui qui a disputé son 1000e match le 6 février et qui a célébré ses 36 ans 4 jours plus tard, a conclu en assurant qu’il ne songe pas un instant à la retraite.
« Je ne pourrais pas demander mieux, a avoué Ribeiro. J’ai beaucoup de temps de glace, j’ai de très bons coéquipiers et j’ai l’opportunité de gagner la coupe. J’espère jouer encore quelques années. Je suis bien ici et j’espère gagner ici. »

Antti Raanta réussit 32 arrêts en l'absence d'Henrik Lundqvist et les Rangers l'emportent 3-2

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Rangers 3 - Capitals 2

WASHINGTON - Derek Stepan a inscrit le but victorieux à 17 secondes de la troisième période, vendredi soir, et les Rangers de New York ont arraché un court gain de 3-2 aux Capitals de Washington.
Stepan a récupéré une rondelle libre le long de la rampe et s'est dirigé vers l'enclave, où son tir des poignets a dévié sur le défenseur des Capitals Brooks Orpik avant de déjouer le gardien Braden Holtby. Il s'agissait du 15e filet de la campagne de Stepan.

Jesper Fast et Keith Yandle ont été les autres marqueurs des Rangers (38-21-6). Leur capitaine, Ryan McDonagh, a amassé deux mentions d'assistance.
Jay Beagle et T.J. Oshie, en avantage numérique, ont riposté pour les Capitals (47-13-4).
Antti Raanta, qui a remplacé Henrik Lundqvist, blessé, a été étincelant. Le gardien finlandais a été envoyé dans la mêlée après que Lundqvist ait été écarté de la formation de départ en raison de raideurs au cou.
Il a offert une performance irréprochable contre la meilleure équipe de la LNH, empêchant ainsi les Rangers de connaître leur première série de défaites depuis la mi-décembre.
« Nous avons eu une discussion avant le match, et nous avons rappelé que tout le monde devait se présenter pour ce match, jouer avec combativité et sacrifier nos corps », a raconté Raanta, qui a bloqué 32 rondelles.
Il s'agissait du premier départ de Raanta depuis celui du 29 février, contre les Blue Jackets de Columbus.
Son vis-à-vis, Holtby, a cédé trois fois sur 23 lancers. Le gardien des Caps, qui a récemment atteint le plateau des 40 victoires cette saison, a encaissé un deuxième revers de suite.
Aux yeux de l'entraîneur-chef Barry Trotz, cette défaite vient contrebalancer la victoire non-méritée de ses joueurs mercredi soir contre les Maple Leafs de Toronto.
« Je trouve que nous avons joué de la bonne façon, a analysé Trotz. Comme j'ai dit aux gars après le match, je prendrais ce genre de match n'importe quel jour de la semaine. Il nous faut seulement peaufiner quelques aspects de notre jeu, et tout ira bien. »
Les Capitals ont de nouveau connu des ennuis en début de match, allouant le premier but pour la neuvième fois lors de leurs 11 dernières rencontres. La rondelle a rebondi dans tous les sens dans l'enclave à 5:47 avant de se retrouver sur la lame du bâton de Fast, qui n'a eu qu'à la pousser derrière Holtby.
Avant la fin de l'engagement, les Rangers menaient déjà 2-0. Tandis que les dernières secondes d'un avantage numérique s'écoulaient, deux tirs successifs se sont écrasés contre le poteau derrière Holtby avant que Yandle ne décoche un boulet de la pointe à 16:37.
À 11 minutes de la période médiane, le quatrième trio, formé de Daniel Winnik, Mike Richards et Beagle, a donné du fil à retordre aux Rangers avant de profiter d'une mêlée devant le filet pour réduire l'écart à 2-1. Après une reprise vidéo interminable visant à déterminer si le disque avait complètement franchi la ligne des buts ou non, on a accordé le septième but de la campagne de Beagle.
Raanta a ensuite réalisé l'un des ses plus beaux arrêts du match aux dépens de Nicklas Backstrom en supériorité numérique vers la fin de la deuxième période, mais Oshie s'est emparé du retour et a battu le gardien des Rangers avec seulement 38,9 secondes à faire au cadran.
Ç'a mis la table pour le filet victorieux de Stepan, dès les premiers instants du troisième tiers.
« Il est l'un des joueurs sur lequel nous comptons le plus, et il a participé à des matchs importants et il sait qu'il doit accélérer la cadence, a fait remarquer l'entraîneur-chef Alain Vigneault en parlant de Stepan. Les équipes qui gagnent obtiennent de bonnes performances de leurs gardiens et, bien sûr, du jeu solide de la part de leurs meilleurs joueurs. Et 'Step' est l'un d'eux dans notre équipe. »