samedi 2 avril 2016

Victoria Azarenka remporte le tournoi de Miami en battant Svetlana Kuznetsova en finale

http://www.rds.ca/tennis/

Azarenka championne à Miami

Deux semaines après son titre à Indian Wells, Victoria Azarenka a triomphé samedi à Miami, devenant seulement la troisième joueuse de l'histoire à réaliser la même année le « Sunshine double », le doublé du soleil.
Sous le soleil ardent de Key Biscayne, Vika a confirmé avec éclat son retour au plus haut niveau à 26 ans, après deux saisons médiocres.
La Bélarusse, ancienne no 1 mondiale retombée au-delà de la 35e place en 2014 en raison de pépins physiques et d'une méforme persistante, a dominé sans mal la Russe Svetlana Kuznetsova, 19e mondiale, 6-3, 6-2 et a empoché son troisième titre de l'année.
Elle a rejoint Steffi Graff (1994, 1996) et Kim Clijsters (2005), les deux seules joueuses jusque-là à avoir remporté Indian Wells et Miami la même année.
Plus encore que le soleil, le vent a joué les premiers rôles dans cette finale à sens unique et bouclée en 1 heure et 17 minutes de jeu.
Kuznetsova, qui s'était hissée en finale en remportant quatre de ses cinq matchs en trois sets, notamment contre la triple tenante du titre Serena Williams en 8e de finale 6-7 (3), 6-1, 6-2, n'a jamais réussi à trouver ses marques sur son service.
Elle a ainsi perdu ses cinq mises en jeu dans un premier set où Azarenka s'est appliquée à la mettre constamment sous pression.
« Le travail paye »
« Les conditions étaient difficiles avec la chaleur et le vent qui faisait voler les balles sur les services, j'ai essayé de ne pas lui laisser le temps de s'organiser en retournant dans ses pieds et en changeant régulièrement de rythme de jeu », a expliqué la désormais triple lauréate du tournoi floridien (2009, 2001, 2015).

Dans le second set, Kuznetsova, sacrée à Miami en 2006, a très briévement fait illusion en remportant son premier jeu de service (1-1), avant de retomber dans ses travers et laisser son adversaire s'envoler vers le 20e titre de sa carrière.
Grâce à cette victoire, Azarenka va passer de la 8e à la 5e place mondiale au classement WTA lundi.
La Bélarusse se présente désormais comme la plus grande rivale de Serena Williams et peut viser à terme la première place mondiale qu'elle a déjà occupée en 2012.
« Cela me donne encore plus envie de travailler. Réussir à jouer à ce niveau pendant un mois me montre que tout le travail accompli paye et les résultats viennent, mais il faut que je continue de m'améliorer et de travailler », a-elle prévenu.
Elle n'a perdu qu'un seul match en 2016, en quart de finale des Internationaux d'Australie en janvier face à l'Allemande Angelique Kerber qu'elle a punie en demi-finale à Miami (6-2, 7-5).