mardi 19 avril 2016

Le Wild remporte le troisième match face aux Stars

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Stars 3 - Wild 5


ST. PAUL, Minn. - Patrick Sharp a rapidement inscrit deux buts, puis les Stars de Dallas ont activé le pilote automatique.
Jason Pominville et le Wild du Minnesota sont venus de l'arrière et sont de retour dans cette série.
Pominville a marqué deux buts et récolté une mention d'assistance tandis que le Wild effaçait un déficit de deux buts tôt dans la rencontre pour prendre le mesure des Stars 5-3, lundi soir, réduisant l'écart à 2-1 dans cette série quarts de finale de l'Association Ouest.
« C'était une belle façon de répondre », a déclaré Pominville, qui a marqué son premier but alors qu'il restait 47 secondes à la période médiane. C'était d'ailleurs la première fois en sept matchs éliminatoires que le Wild prenait les devants, soit une séquence de 400 minutes.

Chris Porter a donné le ton pour le Wild pendant la dernière minute de jeu du premier vingt - il s'agissait du premier but à forces égales dans cette série. Erik Haula a ajouté un but et une passe à sa fiche, tandis que Mikko Koivu touchait la cible en avantage numérique en troisième période. Le Wild a ainsi mis un terme à une série de sept revers qui avait commencé le 31 mars.
« Nous étions carrément déchaînés », a lancé Haula.
Le match no 4 sera présenté au Minnesota mercredi soir, et le cinquième sera à Dallas vendredi.
« Ça pourrait devenir toute une série. La parité dans cette ligue est incroyable, et si vous ne jouez pas à votre plein potentiel, alors vous ne gagnerez pas », a expliqué l'entraîneur-chef des Stars Lindy Ruff.
Sharp a marqué dès la 26e seconde du match, et de nouveau moins de quatre minutes plus tard pour les Stars. Le Wild a cependant contrôlé le jeu par la suite et conclu la rencontre avec un avantage de 25-17 au chapitre des tirs au but.
Les Stars ont passé près de 50 minutes sans marquer avant que le disque ne ricoche plusieurs fois en direction du filet, avant de rebondir contre le torse de Colton Sceviour. Ce dernier n'a jamais vu le caoutchouc se diriger vers lui, mais le filet a été inscrit à sa fiche et portait la marque à 4-3, alors qu'il restait 6:15 au match.
« Ils ont exploité leur vitesse et ont marqué des buts très opportuns, a dit Sharp. Ils se nourrissaient de l'énergie de leurs partisans. C'était un match très excitant, donc nous tenterons de tirer des éléments positifs de cette rencontre. »
Pominville a toutefois scellé l'issue de la rencontre en tirant dans un filet déset, avec 1:14 à jouer.