jeudi 28 avril 2016

[Mise à jour] Qu’est-ce que Geoff Molson fait à Québec? / Spotted

http://25stanley.com/

 
Screen Shot 2016-04-23 at 2.32.23 PM
Geoff Molson, président des Canadiens,
Même si ce n’est pas grand-chose, je suis certain que beaucoup d’admirateurs des Nordiques vont s’énerver avec la présence de Geoff Molson, président des Canadiens, à Québec. Malgré qu’on ne sait même pas si le big boss des Canadiens est en voyage d’affaires ou personnel dans la vieille capitale? Impossible de savoir, mais sûrement que plusieurs personnes vont croire qu’il est là pour une rencontre top secrète afin de coordonner et d’aider le retour des Nordiques. En tout cas, je vous laisse spéculer. Il y a deux semaines, les gens croyaient au retour des Nordiques parce que la peinture de la couleur du logo de la NHL avait été commandée au Centre Vidéotron. LOL.
Bref, la chose que je retiens de cette photo? C’est que Geoff Molson est tellement un homme terre à terre. Il va souper dans un steakhouse bien relax. De par son habillement, ça parait qu’il n’est pas prétentieux. Il vient juste prendre sa bière, manger et relaxer. J’espère que les Nordiques vont avoir un président aussi authentique que Geoff Molson.
Mise à jour via puck-junkie Benoit: « M. Molson est a Québec pour accompagner son fils qui participe a la Coupe Dodge avec son équipe L’Arsenal midget espoir. »

Les Islanders refroidissent le Lightning

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Islanders 5 - Lightning 3


TAMPA, Fla. - Quelques heures à peine après avoir été confirmé à titre de finaliste au trophée Vézina, Ben Bishop a connu une soirée de travail plus courte que ce qu'il avait sans doute imaginé.
Les Islanders de New York ont marqué quatre buts consécutifs en moins de 30 minutes de jeu aux dépens de Bishop et ils ont ensuite résisté aux attaques répétées du Lightning de Tampa Bay dans un gain de 5-3 mercredi soir.
Les hommes de Jack Capuano ont ainsi pris les devants 1-0 dans leur série de deuxième tour, qui se poursuivra samedi après-midi à Tampa.
« Il aimerait sans doute revoir l'un de ces buts, mais en fin de compte, il va rebondir. Il s'agit d'un grand gardien. C'est une longue série, a rappelé Capuano.
Ce n'est qu'un match, a-t-il enchaîné. Mais peu importe le gardien, il nous faut continuer de faire ce que nous devons faire, tirer vers le filet et générer de la circulation devant le but. Certains de nos tirs avaient des yeux. Il faut un peu de chance pour gagner, et ce soir, nous en avons eu. »

Laissé seul devant Bishop, il a d'abord fait dévier une passe de Ryan Strome à 17:28 du premier vingt. Il a ensuite déjoué la vigilance de Bishop à l'aide d'un tir des poignets alors qu'il ne restait que 2,1 secondes au cadran.
Travis Hamonic, en première, et John Tavares, grâce à un vif tir des poignets à 8:59 de la deuxième période, en avantage numérique, ont également déjoué Bishop.
Superbe face aux Red Wings de Detroit, contre lesquels il n'a jamais concédé plus de deux buts lors du premier tour, Bishop a été victime de quatre buts sur seulement 13 tirs. Andrei Vasilevskiy a pris la relève après le filet de Tavares et a repoussé les huit tirs auxquels il a fait face.
Tavares a ajouté une mention d'aide sur le filet de Hamonic, tandis que Strome et Brock Nelson obtenaient des passes sur les deux buts de Prince.
« Je crois que notre groupe est dans un bon état d'esprit, a indiqué Tavares. Nous avons confiance en nous, c'est certain. Nous nous connaissons bien et nous voulons poursuivre sur notre lancée. »
Mais les hommes de Jon Cooper ont été tenus au silence jusqu'au sixième but des séries de Nikita Kucherov, à 7:41 de la troisième période. Près de dix minutes plus tard, le Lightning s'est approché à un but grâce à Valtteri Filppula, mais Cal Clutterbuck a scellé l'issue du match en marquant dans un filet désert, à 19:05.
Le gardien Thomas Greiss a continué son bon travail devant les filets des Islanders, réalisant 33 arrêts. Le Lightning a largement dominé la troisième période, amassant 17 tirs contre seulement quatre pour les visiteurs.
« Ce n'est pas de la façon dont nous voulions commencer, mais c'est une situation que nous avons déjà vécue et nous allons nous en remettre, a réagi le défenseur Victor Hedman.
« En troisième, nous avons joué beaucoup mieux et nous avons eu des occasions pour égaler le score. Mais nous nous sommes placés dans une position très précaire. Nous y sommes presque parvenus, mais un recul de trois buts, c'est difficile à combler. »
La rencontre a été marquée par un incident d'abord inquiétant, en troisième période, lorsque Capuano a été atteint au visage par une rondelle. Remplacé par Doug Weight pendant quelques minutes, il est revenu derrière le banc des siens avant la fin du temps réglementaire.