vendredi 25 novembre 2016

Le CH se venge avec une victoire de 2-1 face aux Hurricanes

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

Hurricanes 1 - Canadiens 2

Éric Leblanc

MONTRÉAL – Une semaine plus tard, ce fut au tour du Canadien de rendre la pareille aux Hurricanes de la Caroline alors que la formation montréalaise l’a emporté 2-1 grâce à un but libérateur pour le trio de Max Pacioretty, Tomas Plekanec et Brendan Gallagher en troisième période.

Vendredi dernier, le CH avait dominé les Canes pendant 40 minutes avant de concéder trois buts au dernier tiers pour s’incliner au compte de 3-2.
Cette fois, les Hurricanes ont davantage contrôlé les deux premiers engagements, mais les hommes de Michel Therrien ont décroché la victoire grâce au but gagnant Pacioretty.
Le capitaine a trouvé le fond du filet dès la 14e seconde de la dernière période aidant les siens qui avaient remporté un seul match depuis cinq sorties. 
« On a affronté un club qui va bien ces temps-ci. Ce n’est pas par hasard qu’ils ont gagné cinq matchs de suite. Il faut leur rendre crédit, mais je veux aussi en donner à mes joueurs qui ont trouvé une manière d’aller chercher le gros but », a commenté Therrien.
Nul doute, ce but a fait du bien à Pacioretty qui avait été limité à un point dans les cinq matchs précédents. C’est encore plus vrai pour ses complices puisque Plekanec a mis à une disette de sept rencontres alors que Gallagher n’avait amassé qu’un point depuis dix matchs.
Chose certaine, Pacioretty ne voulait rien savoir de parler de son but. Il désirait parler d’une seule chose. 
« C’est vraiment agréable de gagner le match », a-t-il d’abord sèchement répondu.
« Les deux points sont les bienvenus », a ajouté celui qui a l’épiderme sensible quand un autre journaliste a tenté de connaître son opinion sur son but décisif.
Par la suite, les spécialistes de l’infériorité numérique ont eu à jouer un rôle crucial. Ils ont tenu le coup pendant des punitions risquées de Plekanec et Mark Barberio.
« Les gars ont fait un excellent travail. Les Hurricanes ont imposé de la pression comme on l’avait fait contre eux au dernier match, mais la plupart de leurs chances venaient de l’extérieur, on a bien protégé la zone autour du filet », a exprimé l’entraîneur.
Andrew Shaw a été l’auteur de l’autre but montréalais contre Cam Ward et il pourra remercier le Québécois Charles Hudon qui a orchestré cette scène de belle manière en première période. 
« J’ai joué un match comme je les aime, j’ai pu garder la rondelle et avoir du temps pour patiner avec », a raconté Hudon qui ne voulait pas trop se réjouir avec son statut précaire.
Seulement 1:36 plus tôt, les Hurricanes avaient compté le premier but de la soirée via Elias Lindholm. C’est l’unique fois que Carey Price a cédé et il s’agissait d’un tir avec une trajectoire partiellement imprévisible.
« C’était un bon lancer, la rondelle n’était pas à plat et il a trouvé le moyen de toucher le haut du filet. Parfois, il faut lever son chapeau au joueur adverse », a jugé Price. 

Une victoire qui fait du bien
Les spectateurs n’ont certainement pas assisté au match le plus enlevant au Centre Bell cette saison. À titre d’exemple, le Canadien a lancé seulement cinq fois sur le filet adverse en deuxième période.
Tout de même, l’objectif a été accompli contre une équipe qui n’avait concédé que cinq buts durant une série victorieuse de cinq parties. Les visiteurs n’ont pas beaucoup de succès au Centre Bell où ils ont perdu leurs six dernières apparitions.
« Ils ont joué une partie très bien structurée, une bonne performance à l’étranger. On doit le souligné, ils ont compliqué notre vie pour sortir de notre territoire. Max a définitivement compté un gros but », a résumé Price.
Avec son 390e résultat positif en carrière, Therrien a rejoint Fred Shero au 36e rang pour le plus de gains à titre d’entraîneur-chef dans la LNH. 

« C'est un manque de respect »
Mark Barberio – rappelé des IceCaps -, Greg Pateryn et Hudon ont été insérés dans la formation à la place de Nathan Beaulieu (blessé), Joel Hanley et Daniel Carr.
« Ils ont bien fait ça, ils ont une certaine expérience dans la LNH. Ils ont été très responsables et ils ont bougé la rondelle. C’était un bon match de leur part », a indiqué Therrien à propos de Barberio et Pateryn qui étaient jumelés.
Toujours blessé, Artturi Lehkonen se rapproche d’un retour au jeu et il accompagnera ses coéquipiers pour le long périple. Par contre, Beaulieu et Brian Flynn ne seront pas du vol de vendredi. Quant à Zach Redmond, il a été envoyé aux IceCaps de St. John’s pour disputer deux parties et il retrouvera ensuite les joueurs du CH en Californie. 
Donc, dès samedi, le Canadien entamera une portion de cinq matchs sur des patinoires adverses avec des arrêts à Detroit, Anaheim, San Jose, Los Angeles et St. Louis. Il s’agit de sa deuxième plus longue séquence à l’étranger de la saison.

LHJMQ : Quatre de suite pour les Cataractes

http://www.rds.ca/hockey/lhjmq/

Cataractes 5 - Wildcats 1

JEUDI, 24 NOV. 2016. 22:10

MONCTON, N.-B. - Samuel Blier a obtenu un but et une passe pour aider les Cataractes de Shawinigan à remporter un quatrième match de suite, 5-1 aux dépens des Wildcats de Moncton.
Alexis d'Aoust, Dennis Yan, Nicholas Welsh et Charles Taillon ont signé les autres filets des vainqueurs, tandis que Mikhail Denisov a bloqué 22 tirs.

D'Aoust a fait 1-0 à 5:48 au premier vingt. Il a battu de vitesse Adam Holwell pour une percée au filet, déjouant ensuite Julian Galloway d'une belle manoeuvre du revers.
Yan a doublé le coussin en échappée, avec un tir dans le coin supérieur du but. Il a bloqué un tir d'Holwell et Justin Bernier lui a refilé sans tarder, pour une échappée qui a porté fruit à 10:08.
Welsh a porté le score à 3-0 avec un tir frappé de la ligne bleue, à 17:14 en première période. Au terme du premier vingt, Galloway a été remplacé par Alec MacDonald.
Ce dernier a bloqué 28 tirs sur 30 en relève à Galloway, qui a cédé trois fois en 14 tirs.
Au milieu du deuxième engagement, Taillon a complété un deux contre un avec Antoine Demers.
William Bower a été le seul marqueur du club local et ce en avantage numérique, en milieu de deuxième période. Il a converti le rebond après un tir de Manuel Wiederer, avec Samuel Guibault au cachot pour un bâton élevé.
Blier a mis la touche finale en début de troisième période.
L'ancien de la LNH Petr Klima, père de Kelly et Kevin, des Wildcats, était au Colisée pour assister au match. Résident de Detroit, le paternel a inscrit 313 buts dans la Ligue nationale, en un peu plus de 12 saisons. Il a remporté la coupe Stanley en 1990, avec les Oilers d'Edmonton.
C'était la soirée canine à l'aréna, en partenariat avec la SPA du Grand Moncton. Les partisans étaient invités à amener leur chien, avec une portion du prix de leur billet allant à la SPA.
Bourcier fait la différence en tirs de barrage
Sommaire
Au ScotiaBank Centre, Jonathan Bourcier a réussi le seul but en fusillade et les Remparts ont battu les Mooseheads, 6-5.

Remparts 6 - Mooseheads 5 (Fus.)
Il avait réussi un doublé et fourni une passe en temps régulier. Olivier Garneau, Matthew Boucher et Philippe Kurashev ont complété la marque. Callum Booth des visiteurs a été confronté à 47 tirs. Ross MacDougall a lui aussi brillé pour Québec, contribuant à quatre buts.
Cooper Jones, Nico Hischier, Bradley Kennedy et Jocktan Chainey ont tous récolté un but et une aide pour les Mooseheads tandis que Connor Moynihan a enregistré un but et deux aides. Alexis Gravel a réalisé 21 arrêts devant la cage des locaux.
Montcalm transporte l'Océanic
Sommaire
Au Colisée Financière Sun Life, Dylan Montcalm a récolté un but et trois aides et Antoine Dufort-Plante a ajouté un but et deux mentions d'assistance pour mener l'Océanic de Rimouski vers une victoire de 6-2 face aux Foreurs de Val-d'Or.

Foreurs 2 - Océanic 6
Tyler Boland et Simon Bourque ont récolté un but et une aide chacun tandis que Daniel Hardie et Carson MacKinnon ont aussi touché la cible. Alexandre Lagacé a repoussé 30 rondelles.
Ivan Kozlov et François Beauchemin ont assuré la timide réplique des Foreurs. Samuel Gagnon a cédé six fois sur 30 tirs.