dimanche 8 janvier 2017

Le Canadien a raison des Leafs au terme d'un match musclé

http://www.lapresse.ca/sports/hockey

Publié le 07 janvier 2017 à 21h51 | Mis à jour le 08 janvier 2017 à 08h01
Artturi Lehkonen a marqué l'un des cinq buts... (Photo USA Today Sports)
Artturi Lehkonen a marqué l'un des cinq buts pour le Canadien.
PHOTO USA TODAY SPORTS
Richard Labbé
RICHARD LABBÉ
La Presse
(Toronto) C'est peut-être encore tôt pour le prétendre, mais s'il faut se fier à ce qu'on a vu samedi soir au Centre Air Canada de Toronto, on peut probablement l'avancer: la rivalité Canadien-Leafs est sur le point de reprendre de belle façon.
Du jeu intense, des bagarres et des buts, il y a eu un peu de tout dans ce match du samedi soir, qui s'est conclut par une victoire de 5-3 du Canadien sur les Maple Leafs.
Alex Radulov est celui qui a marqué le but de la victoire, en avantage numérique, et en début de deuxième période.
Ce résultat à Toronto permet ainsi au Canadien de boucler sa série de sept matchs de suite sur la route avec une fiche de 4-1-2, et une récolte inespérée de 10 points lors de ce long détour qui s'était amorcé le 23 décembre à Columbus.
«Nos joueurs ont démontré qu'ils sont déterminés, ça prend beaucoup de caractère pour ne pas se laisser abattre malgré toutes les blessures qui nous frappent. Si on regarde le voyage dans son ensemble, on est satisfaits du résultat», a expliqué l'entraîneur Michel Therrien.
Samedi soir, Max Pacioretty a été le premier à marquer, après seulement 20 secondes de jeu, suite à une belle passe de Radulov. Artturi Lehkonen a marqué lui aussi quelques instants plus tard, à 3:47, et à 2-0, avec deux buts en seulement trois tirs, le Canadien semblait parti pour une autre victoire facile contre les vieux rivaux à la feuille d'érable.
Eh bien non, puisque ces messieurs ont répliqué avec deux buts, ceux de Bozak et de Kadri, les deux en avantage numérique.
Mais en fin de période, avec seulement 1,6 seconde au cadran, Nikita Scherbak a étalé son grand talent avec un joli maniement du bâton
pour battre Frederik Andersen et faire 3-2. Un beau moment pour le jeune homme, qui en était à son premier match dans la Ligue nationale.
Radulov et Van Riemsdyk ont chacun échangé des buts lors d'une deuxième période disputée sous le signe de l'émotion. Même que deux bagarres ont éclaté en même temps, comme dans le bon vieux temps: McCarron face à Martin, puis Farnham contre Gauthier, ces deux derniers étant expulsés du match après avoir engagé le combat alors qu'un premier combat se déroulait déjà à ce moment-là.
Devant les filets, Carey Price a été bon, avec 32 arrêts, pendant qu'à l'autre bout, Andersen était ordinaire sur au moins deux buts ennemis, incluant celui accordée à Michael McCarron d'un angle impossible en début de troisième. Pour le gros attaquant du Canadien, il s'agissait d'un premier but cette saison.
Dans le camp montréalais, Chris Terry et Zach Redmond ont été laissés de côté. Paul Byron, frappé solidement à la tête mercredi soir à Dallas, n'a pas été en mesure de jouer.
Après tous ces matchs sur la route, le Canadien sera de retour au Centre Bell lundi soir, pour y accueillir les Capitals de Washington.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire