MONTRÉAL – Mécontent de l’effort de ses joueurs après la contre-performance de mercredi dernier contre les Penguins de Pittsburgh, Michel Therrien s’est dit satisfait de la réponse provoquée par son message après que le Canadien eut récolté un troisième point en 24 heures dans une défaite en prolongation face aux Sabres de Buffalo.
« J’ai aimé notre match hier, bien entendu, et on a encore fait beaucoup de bonnes choses ce soir. Ce sont des pas dans la bonne direction », a commenté l’entraîneur.
« On a travaillé fort, c’est le genre de match qui aurait pu aller des deux côtés. Les deux équipes ont bien joué et en prolongation, c’est comme un pile ou face plus souvent qu’autrement », a renchéri Therrien.
« Ce n’est jamais agréable de perdre en prolongation, mais je suis assurément satisfait de cette récolte de trois points sur une possibilité de quatre, a chuchoté Carey Price. Je crois qu’on vient de répondre de très belle façon en jouant deux excellents matchs. »
Auteur de 35 arrêts, dont deux cruciaux et spectaculaires en fin de troisième période, Price a lui-même rebondi de belle façon après avoir obtenu une soirée de congé la veille au New Jersey. Contre les Penguins, il avait accordé quatre buts pour la quatrième fois à ses cinq dernières sorties.
« Je dois simplement continuer de travailler sur les détails. On n’a pas énormément de temps pour pratiquer, mais je dois me servir de performances comme celle-là pour tenter d’aller chercher un peu de constance. »
Price et Therrien ont chacun parlé des rigueurs d’un calendrier qui n’a pas donné beaucoup de répit au Canadien depuis le début de la nouvelle année. Le coach a même dû avoir recours à un peu d’aide pour calculer que son équipe venait de disputer un huitième match en treize jours.
Match excitant avec un résultat décevant pour le CH
« C’était une portion de calendrier qui était très difficile. Il nous reste maintenant deux matchs avant la pause des étoiles et je pense que le congé va faire du bien », anticipait Therrien.
Le Canadien reprendra l’entraînement lundi en préparation pour son match du lendemain contre les Flames de Calgary. Il affrontera ensuite les Islanders à New York jeudi.
« C’est un horaire qui ne pardonne pas et chaque moment de repos qu’on peut avoir est très important, a reconnu Price. Alors c’est bien de maximiser chaque instant qu’on passe sur la glace et d’essayer de transporter ça dans les matchs. »
Kirk Muller dans l'Antichambre