mercredi 15 février 2017

Les réactions sont nombreuses au congédiement de Michel Therrien par le Canadien

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

« Un choc d'apprendre le congédiement de Michel »


Les réactions au congédiement de Michel Therrien comme entraîneur du  Canadien de Montréal ont été nombreuses, et ce, autant sur les réseaux sociaux que sur les ondes de RDS.
Voici quelques réactions.
Brendan Gallagher
« Nous sommes tous un peu surpris, surtout à la mi-saison. Vous ne voulez jamais changer quoi que ce soit au sein d’un groupe avec lequel vous avez vécu autant de choses, qui a été bâti dans un objectif commun. Dernièrement, les choses ne se passent pas comme on le souhaiterait. Pour les joueurs, c’est un peu décevant, parce que c’est en notre contrôle et que nous n’avons simplement pas été capables de faire le travail, et à cause de cela, il a perdu son boulot. En même temps, nous amenons un homme qualifié qui a remporté une coupe Stanley, remporté des championnats et qui a dirigé plusieurs bons joueurs. C’est quelque chose qu’il va apporter à notre groupe, nous allons pouvoir apprendre de lui.
« Je ne le connais pas tant que, je sais juste à quel point il est qualifié, il a eu beaucoup de bonnes équipes. Il a déjà dirigé dans ce marché, je suis certain qu’il est excité de revenir. Ce sera important pour nous de retrouver le droit chemin et de retrouver notre identité.
« Vous n’êtes jamais aussi bon que vous le croyez quand vous gagnez des matchs. Dans le même ordre d’idée, vous n’êtes jamais aussi mauvais que vous le pensez quand vous perdez des matchs. Nous n'avons pas su exploiter notre identité. Quand nous sommes à notre meilleur, c’est lorsque tout le monde contribue, nous devons revenir à ça. Si nous réussissons à le faire rapidement, nous allons commencer à gagner des matchs. »
Max Pacioretty
« En tant que joueur, particulièrement en tant que capitaine, vous vous sentez coupable, a déclaré l'attaquant Max Pacioretty au réseau Sportsnet. Si nous avions mieux joué, particulièrement lors des dernières semaines, la direction n'aurait pas ressenti le besoin de prendre une décision comme celle-là. Il est évident que nous n'étions pas à la hauteur lors des derniers matchs. Mais je crois que c'est la faute des joueurs.»
« Nous voyons à travers la ligue que c'est habituellement le résultat quand une équipe ne répond pas aux attentes. Je n'ai que des bonnes choses à dire au sujet de Michel et c'est ce qui rend la situation difficile. »

« Claude Julien est un entraîneur très structuré »
Steve Bégin
« Surpris? Oui et non. Surpris de l’embauche de Claude Julien? Non. Je pense que quand Bergevin a vu que Claude Julien avait perdu son poste à Boston, ça l’a peut-être fait réagir un petit peu plus rapidement qu’il avait l’intention de le faire.
« Claude Julien est un excellent entraîneur qui peut apporter tout ce qui peut, c’est un gagnant, c’est quelqu’un qui sait retirer le maximum de ses joueurs. C’est quelqu’un de structuré aussi.
« D’un autre côté, quand un entraîneur part, c’est toujours plus difficile. Moi je ne suis pas pour ça. Je ne pense pas que c’est la chose à faire, mais maintenant que c’est fait, il faut dire que Claude Julien, c’est un des meilleurs entraîneurs qui étaient disponibles. »
Mario Tremblay

« Price a donné un coup de poignard au coeur de Therrien »
« Moi je pense que s’il y avait un moment où il fallait que Marc Bergevin change d’entraîneur, c’est là, pendant les quatre jours de congé que le Canadien avait. C’est le meilleur temps pour le faire.
« Je reviens sur les propos de Carey Price après le dernier match contre Boston, quand Carey Price a mentionné : « On a perdu notre propre identité ». J’ai fait : « Wow! »
« Ça c’est un coup de poignard dans le cœur à Michel Therrien, parce qu’indirectement, à mon avis, cette déclaration-là va vers l’entraîneur. »
Philippe Cantin
« C’est certain que Michel Therrien n’était pas l’entraîneur attitré de Carey Price, on sait que c’est Stéphane Waite qui fait ce boulot-là, mais il n'en reste pas moins que Therrien est responsable de l’enthousiasme général de l’équipe, c’est-à-dire de garder une équipe qui a le goût de jouer chaque soir avec intensité, qui a le goût de se dépasser. On a vu ça en début de saison, mais manifestement, il y a eu une brisure quelque part. Est-ce que c’est en décembre la fois que Therrien a sorti Price du match au Centre Bell? Est-ce que Price lui en veut encore? Est-ce qu’il est encore secoué par ça?
« Toutes ces questions-là peuvent se poser aujourd’hui. »

Stéphane Leroux s'entretient avec André Savard

Marc Bergevin passe à l'action : Julien à la place de Therrien

« La surprise pour moi, c'est Claude Julien, pas Michel Therrien »

« Claude doit pouvoir amener cette équipe loin en séries »

« Claude a probablement informé les Bruins qu'il voulait aller à Montréal »

« La course dans l'Atlantique entre Montréal et Ottawa sera intéressante »

« La relation n'était pas optimale entre Carey et Michel »

« L'organisation des Bruins est très près de son argent »

« La disponibilité de Claude Julien a accéléré le processus »

« Y'a des joueurs qui sont contents de cette décision »

« La solution facile a été respectée »

« Bergevin a tout fait pour continuer avec Therrien »

« Tu es condamné à gagner à Montréal »

« Les joueurs doivent maintenant performer »