mercredi 8 mars 2017

Sixième gain de suite pour le Canadien

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/lnh

Canadiens 2 - Canucks 1 (Prol.)


VANCOUVER - Un tir d'Alex Galchenyuk a dévié sur Paul Byron avant de glisser derrière Ryan Miller après 73 secondes de jeu en prolongation et le Canadien de Montréal a arraché une victoire de 2-1 aux Canucks de Vancouver mardi soir.
Du coup, le Canadien a signé une sixième victoire d'affilée et une septième en neuf matchs depuis l'entrée en scène de Claude Julien derrière le banc de l'équipe.
Posté devant le filet, Byron a vu la rondelle frapper une partie de son équipement avant de bifurquer soudainement à la gauche de Miller. Ce dernier, qui avait amorcé son déplacement latéral vers sa droite, a tenté de récupérer la rondelle avant qu'elle ne glisse derrière la ligne rouge, mais sans succès.

Pour Byron, il s'agissait d'un 16e filet cette saison, et d'un deuxième but victorieux inscrit dans des circonstances dramatiques en trois matchs. Jeudi soir dernier, il avait procuré un gain de 2-1 contre les Predators de Nashville en marquant avec moins de neuf secondes à jouer au troisième vingt.
« L'équipe a joué un très bon match. On a commencé où on avait laissé à New York et on a bien commencé le match. On a bien joué défensivement en plus de gérer de bonnes opportunités en attaque et Carey a été excellent, sans oublier Miller, les gardiens ont été vraiment bons », a affirmé l'auteur du but vainqueur.
Torrey Mitchell avait permis au Canadien de prendre les devants à 3:57 de la première période grâce à son huitième filet de la saison, et son premier depuis le 8 décembre. L’attaquant a fait dévier un tir d’Andrei Markov lui qui n’avait pas marqué à ses 39 matchs précédents.
Blanchis par Carey Price lors de leur visite au Centre Bell au début du mois de novembre malgré une mitraille de 42 tirs, les Canucks ont finalement réussi à déjouer le gardien du Tricolore grâce au 4e de la saison de Michael Chaput, à 12:49 de la troisième période.
Laissé seul devant le filet, Chaput a fait dévier un tir des poignets du défenseur Alexander Edler dans la partie supérieure droite du filet.
Les Canucks sont venus bien près de gagner le match avant la prolongation lorsque Brandon Sutter a testé Price d'un tir du revers, décoché de l'enclave. Mais Price lui a fermé la porte alors qu'il restait moins de deux secondes à jouer au temps réglementaire.
« Nous sommes demeurés positifs lorsqu'ils ont marqué. Price a réalisé des arrêts importants. Cette victoire, nous l'avons méritée », a convenu le capitaine du CH, Max Pacioretty.
« Je disais ''wow'' quand je l'avais avec Équipe Canada et à la Coupe du monde et là, j'ai la chance de dire ''wow'' plus souvent, a mentionné l'entraîneur-chef du Tricolore, Claude Julien. C'est tellement un bon gardien, il donne tellement de confiance à son équipe et c'est important pour tout le monde. C'est bien de savoir qu'il va bien performer et que, quand tu fais une erreur, un bon gardien va à 99 % du temps arrêter la rondelle. »

Price brille dans un excellent match








Le Canadien a dirigé 38 tirs vers Miller, comparativement à 28 pour les Canucks en direction de Price.
Avec ce gain, le Canadien s'est redonné une avance de six points sur les Sénateurs d'Ottawa au premier rang du classement de la section Est. La formation montréalaise, qui disputait le deuxième d'une séquence de quatre rencontres à l'étranger, a joué 67 matchs, trois de plus que les Sénateurs.
Déjà privé d’Alexander Radulov et Tomas Plekanec, tous deux blessés, le Canadien a dû se débrouiller à 11 attaquants dès le premier vingt. Brian Flynn s’est blessé au haut du corps après avoir encaissé une mise en échec du défenseur Alex Biega et n’est pas revenu au jeu par la suite.
Radulov est toujours embêté par une blessure au bas du corps, tandis que Plekanec est blessé au bas du corps.
Le centre tchèque était l'homme de fer, lui qui n'avait raté aucun match depuis le mois de mars 2014. Il a mis fin à une séquence de 236 matchs consécutifs.

Un autre gain en prolongation








Dans les deux cas, on parle de blessures nécessitant un suivi quotidien.
Mitchell prenait la place de Plekanec au centre de Byron et Andrew Shaw sur la troisième unité offensive du Canadien. Flynn était inséré sur le quatrième trio à la droite d'Andreas Martinsen et Steve Ott.
En défense, Alexei Emelin et Nikita Nesterov étaient laissés de côté. Brandon Davidson, acquis des Oilers d'Edmonton le 28 février, effectuait ses débuts avec le CH.
« J'étais un peu anxieux au début du match. Mais la nervosité est vite disparue. Les partisans présents ici ont aidé à rendre ce moment spécial pour moi », a déclaré Davidson.
Il s'agissait du deuxième d'une série de quatre matchs à l'étranger pour le Tricolore. Le Canadien effectuera également des arrêts à Calgary, jeudi, et Edmonton, dimanche.