jeudi 1 juin 2017

« Pas une once de doute », dit Subban

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Une troisième qui coûte cher aux Predators


Les Penguins de Pittsburgh ont refait le coup aux Predators en les battant dans un match au cours duquel Nashville a mieux joué dans l'ensemble, mais n'allez pas croire que ces deux défaites ont fait perdre confiance aux Preds.
« Ce n'est pas de la frustration, nous sommes en apprentissage. Nous apprendrons de ces deux matchs. Il n'y a pas une seule once de doute dans ce vestiaire », a assuré P.K. Subban.

« Je crois que nous avons joué deux bonnes périodes, mais nous devrons évidemment être meilleurs en troisième, a admis Roman Josi. Nous avons fait quelques erreurs et ils nous ont fait payer. »
« Ils ont d'excellents joueurs et profitent de leurs occasions la plupart du temps. Dans l'ensemble, l'effort y était, mais pas le résultat », a résumé Ryan Ellis.
« Évidemment, nous devons être meilleurs défensivement et trouver le moyen de battre Murray. Nous y arriverons et nous serons meilleurs », a lancé le capitaine des Predators Mike Fisher.
Le parcours exceptionnel de Jake Guentzel ne semble pas terminé. Ses 12 buts le place tout juste derrière Dino Ciccarelli, meneur de tous les temps pour les recrues en séries avec 14. Guentzel est aussi devenu la toute première recrue de l'histoire à enregistrer cinq buts gagnants en séries.
« C'est fou! Les mots me manquent. Mais le but ultime est de gagner les deux prochains matchs et ce ne sera pas facile », a déclaré Guentzel.
« Il est un charme à diriger. [Avant qu'il commence à connaître autant de succès], nous lui disions de jouer de la bonne façon et de faire attention aux détails, sans se soucier de marquer ou non. S'il joue de la bonne façon, quand une opportunité se présentera, il saura en profiter. Il est si talentueux », a louangé l'entraîneur-chef Mike Sullivan.
« Nous avons les habiletés pour marquer des buts de plusieurs façons, s'est réjoui le gardien Matt Murray. Nous gagnons en confiance lorsque nous marquons. Nous avons démontré notre savoir-faire en troisième. »
C'est la première fois depuis le début des séries que les Predators s'inclinent deux fois de suite. Mais dans leur vestiaire personne n'a perdu confiance. Surtout que la série se transporte à Nashville, là où la troupe de Peter Laviolette n'a perdu qu'une seule partie depuis le début du tournoi printanier, 3-2 lors de la finale de l'Ouest face aux Ducks.

Predators 1 - Penguins 4