dimanche 15 janvier 2017

Les Red Wings plument les Penguins

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Penguins 3 - Red Wings 6


DETROIT - Andreas Athanasiou a donné les devants aux Red Wings pour une première fois dans le match, en troisième période, et ils ont défait les Penguins de Pittsburgh 6-3, samedi.
Quelques instants plus tard, l'entraîneur-chef des Red Wings, Jeff Blashill, a obtenu gain de cause en contestant ce qui serait devenu le but égalisateur pour les Penguins. Le but a été refusé parce que l'attaquant vedette des Penguins Evgeni Malkin a poussé Justin Abdelkader contre son gardien Jared Coreau.

Mike Green a ensuite enfilé l'aiguille en avantage numérique et Henrik Zetterberg a complété la marque dans un filet désert. Gustav Nyquist, Thomas Vanek et Frans Nielsen ont aussi touché la cible pour les Red Wings.
Kris Letang a rapidement procuré une avance de 1-0 aux Penguins, après seulement 27 secondes d'écoulées. Malkin a inscrit son 18e but de la campagne et Matt Cullen a ajouté un filet pour les champions en titre de la coupe Stanley.
Coreau a stoppé 28 lancers à son premier départ à domicile. À l'autre bout de la patinoire, Marc-André Fleury a repoussé 28 rondelles.
Un 1er jeu blanc cette saison pour Bernier
Sommaire
Jonathan Bernier a signé un premier jeu blanc cette saison et les Ducks d'Anaheim ont battu les Coyotes de l'Arizona 3-0.
Hampus Lindholm, Nick Ritchie et Ryan Kesler ont trouvé le fond du filet pour les Ducks.
Le deuxième but de la saison de Lindholm est survenu à 5:49 de la première période. Ritchie a touché la cible en troisième période et Kesler a complété la marque dans un filet désert.
Bernier, qui amorçait une partie pour une première fois depuis le 20 décembre, a réalisé 26 arrêts.
Louis Domingue a repoussé 19 rondelles pour les Coyotes, qui ont dominé les Ducks 26-22 au chapitre des tirs.
Les Ducks, les meneurs de la section Pacifique, ont remporté une troisième partie consécutive et six de leurs sept dernières.
McGinn s'illustre face aux Islanders
Sommaire
Brock McGinn a marqué un but et ajouté trois mentions d'aide et il a été le pilier d'une victoire de 7-4 des Hurricanes de la Caroline face aux Islanders de New York.
Jordan Staal et Elias Lindholm, les coéquipiers de trio de McGinn ont aussi contribué à cette quatrième victoire d'affilée des Hurricanes en obtenant un but et une aide chacun.
McGinn a fait vibrer les cordages dans un troisième match consécutif et il totalise sept points dans cet intervalle.

Islanders 4 - Hurricanes 7
Les Hurricanes ont effacé un déficit de 3-1 avec trois buts de suite en deuxième période et ils ont porté leur dossier à 14-1-1 lors de leurs 16 dernières rencontres à domicile.
Ils ont marqué trois autres buts en troisième, dont celui de Lee Stempniak qui a rompu l'égalité de 4-4 à 5:42 du dernier engagement.
Justin Faulk, Brett Pesce et Teuvo Teravainen ont également trouvé le fond du filet pour les vainqueurs. Cam Ward a réalisé 28 arrêts dans les buts des Hurricanes.
Vingt-quatre heures après avoir réalisé un tour du chapeau face aux Panthers de la Floride, John Tavares a inscrit deux des buts des Islanders.
Le gardien Thomas Greiss a donné les sept buts des Hurricanes, sur un total de 43 tirs.
Jagr guide les Panthers à la victoire
Sommaire
Jaromir Jagr a enfilé l'aiguille en début de troisième période, aidant les Panthers de la Floride à vaincre les Blue Jackets de Columbus 4-3.

Blue Jackets 3 - Panthers 4
Shawn Thornton, Vincent Trocheck et Jonathan Marchessault ont aussi inscrit un but pour les Panthers. Trocheck a ajouté une aide alors qu'Aaron Ekblad, Jason Demers et Jakub Kindl ont préparé des buts des siens. James Reimer a réalisé 30 arrêts.
Alors que les Panthers menaient 3-2, Jagr a poussé une rondelle libre derrière Joonas Korpisalo pour marquer son huitième but de la saison, à 1:27 du troisième vingt.
Boone Jenner, Scott Hartnell et Cam Atkinson ont fait bouger les cordages pour les Blue Jackets. Seth Jones s'est fait complice de deux réussites de sa troupe.
Korpisalo, qui disputait un deuxième match consécutif en remplacement du partant Sergei Bobrovsky, a bloqué 28 tirs.
Zucker gâche la remontée des Stars
Sommaire
Jason Zucker a inscrit le but vainqueur alors qu'il restait 6:45 à jouer et le Wild du Minnesota a défait les Stars de Dallas 5-4.

Wild 5 - Stars 4
Zucker a patiné dans la zone réservée au gardien au même moment que Kari Lehtonen bloquait un tir. La rondelle a dévié sur son corps et elle est entrée dans le filet juste avant qu'il quitte ses amarres. La reprisé vidéo a confirmé le but.
Trois joueurs du Wild ont touché la cible dans les quatre premières minutes du premier vingt et le Wild menait 4-0 après 20 minutes de jeu.
Mikko Koivu, Eric Staal et Matt Dumba ont chassé Antti Niemi de la rencontre sans qu'il ne puisse réaliser un seul arrêt. Chris Stewart a ensuite déjoué Lehtonen.
Les Stars sont venus de l'arrière grâce à Antoine Roussel, Jiri Hudler, Tyler Seguin et John Klingberg.
Les Blues rebondissent
Sommaire
Colton Parayko a récolté un but et une passe, Carter Hutton a obtenu son cinquième jeu blanc en carrière et les Blues de St Louis ont vaincu les Sharks de San Jose par la marque de 4-0.
Parayko a ouvert la marque avec un but en avantage numérique et a ajouté une passe sur le filet de David Perron pour aider les Blues à rebondir après des défaites face aux Bruins et aux Kings plus tôt cette semaine.

Blues 4 - Sharks 0
Jori Lehtera a aussi touché la cible et Alex Steen a complété la marque dans un filet désert.
Hutton - réserviste de Jake Allen, mais qui a été le gardien partant au cours des deux derniers matchs - a réalisé 23 arrêts dans la victoire.
Martin Jones a repoussé 22 rondelles pour San Jose qui a dû se débrouiller sans Joe Thornton à la suite de son expulsion. Ce dernier a obtenu une pénalité pour avoir dardé en deuxième période.
Les Sharks subissaient une deuxième défaite de suite et sont maintenant à quatre points des Ducks, meneurs de la division Pacifique.
Carter tranche en prolongation
Sommaire
Jeff Carter a marqué son 23e but de la saison à 1:36 de la prolongation et les Kings de Los Angeles ont remporté un cinquième match au cours de leurs sept derniers en défaisant les Jets de Winnipeg par la marque de 3-2.

Jets 2 - Kings 3
Carter a converti la passe de Jake Muzzin qui a obtenu sur le jeu la 100e mention d’aide de sa carrière. Dustin Brown avait créé l’égalité en récupérant un retour avec 5:08 à faire en troisième période.
Le capitaine Anze Kopitar a obtenu trois passes pour Los Angeles, qui a maintenant une fiche de 9-1 en prolongation cette saison.
Dustin Byfuglien a marqué le deuxième but en avantage numérique des Jets avec 12:22 à jouer en troisième période, mais les Jets ont subi la défaite pour la quatrième fois à leurs cinq dernières sorties.
Drew Stafford a aussi touché la cible lors d’une supériorité numérique et Mathieu Perreault a amassé deux passes pour Winnipeg.
Les Oilers l'emportent devant Wickenheiser
Sommaire
Leon Draisaitl et Mark Letestu ont marqué en fusillade et les Oilers d’Edmonton ont gagné un deuxième match de suite en défaisant les Flames de Calgary par la marque de 2-1.
Patrick Maroon a touché la cible en temps réglementaire pour les Oilers (23-15-7) qui ont remporté quatre de leurs six derniers matchs.

Flames 1 - Oilers 2
Sean Monahan a été l’unique marqueur des Flames (23-20-3) qui ont subi la défaite à leurs deux dernières sorties.
Cam Talbot a réalisé 24 arrêts en plus de repousser les deux joueurs à lui faire face en fusillade.
Brian Elliott a repoussé 26 rondelles dans la défaite.
Avant la rencontre, on a honoré Hayley Wickenheiser, qui a conduit le Canada à quatre médailles d’or et une d’argent en hockey féminin aux Jeux olympiques. Cette dernière a annoncé sa retraite vendredi.
Le centre des Flames, Matt Stajan, disputait son 900e match en carrière dans la LNH.




Le CH à travers vents et marées parvient à vaincre les Rangers 5-4

http://www.rds.ca/hockey/canadiens

Rangers 4 - Canadiens 5

Éric Leblanc

MONTRÉAL – Démoli à sa dernière sortie au Minnesota, le Canadien a surmonté plusieurs incidents pour venir à bout des Rangers de New York, au compte de 5 à 4, dans un match rocambolesque dont le déroulement a survolté la foule au Centre Bell.
Nul doute, le Tricolore a encore démontré sa force de caractère en plus d’exploiter le fait que les Rangers avaient joué la veille. Tirant de l’arrière 3-2 après 40 minutes d’action, le Canadien a explosé avec trois buts en seulement 62 secondes au dernier tiers pour triompher.
Le Canadien a certainement été fouetté par une décision sévère en deuxième période alors que les arbitres et la LNH ont accordé un but litigieux aux Rangers.

Filant seul vers Carey Price, Kevin Hayes a été stoppé par le gardien du Canadien qui se déportait vers l’extérieur de son demi-cercle. Le patin droit de Hayes s’est ensuite coincé entre le genou droit et la jambière de Price pour le déplacer encore plus loin de son filet. Rick Nash a donc profité d’un filet abandonné pour marquer.
Malgré la contestation du Canadien, le but a été alloué puisque le contact hors du demi-cercle aurait été « incidental » qui peut se traduire de façon approximative par accidentel ou par accident.  
Ce verdict est devenu encore plus difficile à accepter puisque le Canadien a vu un but lui être refusé au premier engagement en raison d’un contact d’Andrew Shaw avec Antti Raanta.

« L'arbitre a pris une mauvaise décision »
« Je suis en désaccord avec la décision. C’est tout ce que j’ai à dire à ce sujet », a lancé Price qui a préféré s’arrêter là.  
« C’est sûr que, de notre côté aussi, on n’était pas d’accord avec la décision. C’est une game qui va vite. Parfois, ce sont les joueurs qui ont des difficultés dans un match et ça peut également se produire pour un entraîneur. Mais, cette fois, je pense que l’arbitre a pris une mauvaise décision, ça arrive », a tranché Michel Therrien en pesant ses mots pour éviter une sanction.
Peu importe, ça n’a pas empêché Brian Flynn de niveler le pointage (2-2) avant la moitié de l’affrontement. Cependant, trois minutes plus tard, J.T. Miller a redonné la priorité aux siens en infériorité numérique et Max Pacioretty n’a pas tout tenté pour le rattraper.  
Le Canadien semblait dans le pétrin à ce moment, mais Alexei Emelin, Pacioretty et Paul Byron ont renversé la vapeur dans le temps de le dire.
Les Rangers ont ajouté un dernier but via Derek Stepan, mais ce fut insuffisant.

Une 3e période spectaculaire
« Il y avait beaucoup d’émotion dans l’air. Les partisans ont créé une ambiance extraordinaire, comme en séries et ç’a donné une énergie supplémentaire à nos joueurs qui ont démontré beaucoup de caractère pour revenir de l’arrière », a déterminé Therrien.  
« Le building a explosé, on se sentait comme dans un match de séries. C’était bien amusant avec une belle énergie dont on a pu se nourrir », a mentionné Pacioretty.
« On savait qu’ils avaient joué la veille et qu’on finirait par obtenir nos chances si on respectait notre structure de jeu. On ne sentait pas de panique en entamant la troisième période et je pense qu’on méritait les bonds favorables en troisième période », a ajouté le capitaine.  
​N’oublions pas qu’il s’agissait du retour au jeu d’Alex Galchenyuk et d’Andrew Shaw qui ont respectivement raté 18 et 14 parties. Galchenyuk a d’ailleurs marqué l’autre but de son clan sur son premier lancer.
Ce fut beaucoup moins concluant pour Shaw qui a dépassé les limites. D’un superbe tir, Brandon Pirri a réussi le premier but des Rangers dès la quatrième seconde de sa première pénalité. Libéré depuis seulement trois minutes, Shaw a inutilement frappé Jesper Fast et il a été expulsé du match pour cette obstruction majeure.
Poussé sur la touche par une commotion cérébrale, Shaw a poussé l’audace jusqu’à jeter les gants face à Miller avant de quitter la patinoire.
« Encore une fois, je ne suis pas tout à fait d’accord avec la décision de l’arbitre. C’est un gars qui vient de se faire arracher la tête et qui a été à l’écart pendant trois semaines à cause d’une commotion (cérébrale) et son adversaire n’avait pas été puni.
« Lui, il finit sa mise en échec un peu tardivement, mais sans frapper la tête et il est chassé pour cinq minutes. Quand je vous dis que ça peut arriver à tout le monde d’avoir une mauvaise soirée... », a argué Therrien.
Toute cette soirée aurait pu devenir encore plus étrange quand Price a semblé effectuer un mouvement inconfortable de sa jambe droite en voulant éviter Nash d’ajouter un but en troisième période. Heureusement pour le Tricolore, Price est demeuré dans la partie contrairement à Raanta qui a cédé sa place à Henrik Lundqvist après 20 minutes de jeu.
« Non », a répondu Price deux fois quand on lui a demandé s’il avait ressenti de la douleur.
Chose certaine, Therrien aurait préféré une victoire et un match plus calme pour sa 800e partie derrière un banc de la LNH comme entraîneur-chef.
Soulignons que Phillip Danault a conclu sa prestation avec trois mentions d’aide même s’il a redonné le poste de premier centre à Galchenyuk. Danault a amassé 10 points depuis 9 matchs et il ressemble à un joueur transformé. 
Dès lundi, le Canadien essaiera de se reprendre en croisant le fer avec les Red Wings, à Detroit, dans une rencontre disputée à 15 h dans le cadre du Martin Luther King Day.