mardi 24 janvier 2017

Redevenir Pascal Laberge

http://www.rds.ca/hockey/lhjmq/

Pascal Laberge
Pascal Laberge (Source d'image:Facebook des Tigres de Victoriaville)
Mikael Filion
MONTRÉAL – Pascal Laberge n’attend pas d’excuses. Il n’en recevra sans doute jamais.
Plus de trois mois ont passé depuis que la tête de l’attaquant des Tigres de Victoriaville s’est retrouvée dans la mire de Zachary Malatesta, et toujours rien. Pas de coup de téléphone, pas de poignée de main repentante.
« Je pense qu’il est peureux. Il pose des gestes comme ça, mais il n’est pas capable de répondre de ses gestes. »
Mais qu’importe, tout cela appartient au passé, insiste Laberge.
Si ce dernier dit avoir tourné la page sur l’incident qui a mis sa saison sur pause pendant 19 rencontres, il en traîne néanmoins toujours les conséquences.
 « Je travaille fort, mais c’est sûr que je ne suis pas comme si ça faisait deux mois que je joue », concédait-il récemment lors du passage des Tigres à Boisbriand.
Avec 3 buts et 10 passes en 16 rencontres jouées depuis son retour au jeu définitif le 8 décembre dernier, Laberge parvient certes à s’inscrire sur la feuille de pointage, mais un fait demeure, Pascal Laberge n’est pas encore redevenu Pascal Laberge.
« Les gars ont joué pendant deux mois, alors que moi je ne faisais que m’entraîner. C’est sûr que j’en ai perdu un peu sur le plan de l’exécution, mais je travaille fort à essayer de revenir à mon 100 % d’ici la fin de la saison », ambitionne-t-il.
« Sur le plan de la santé, il est à 100 %. Il continue de retrouver ses repères sur la patinoire », confirme son entraîneur-chef Louis Robitaille.
Un moindre mal, quand on considère la violence du choc dont a été victime Laberge le 15 octobre dernier.
Vicieux coup à la tête de Zachary Malatesta
« Ç’a fessé fort »
Visionner la reprise vidéo donne encore froid dans le dos.
Alors que Laberge s’apprêtait à récupérer une rondelle libre le long de la rampe pour amorcer une sortie de zone, il était loin de se douter que son assaillant des Wildcats de Moncton filait vers lui à vive allure, le coude bien haut.
« Ç’a fessé fort », résume Laberge, préférant ne pas trop s’étendre sur le sujet qui a déjà beaucoup fait jaser au fil d’une absence qui a duré près de deux mois.
« C’est sûr qu’il y a des endroits sur la glace où j’étais plus craintif [au début], mais ça va mieux », assure-t-il, déterminé à retrouver toute son aisance sur la patinoire.
« Après un traumatisme aussi sévère, c’est normal de jouer avec un petit peu de crainte », excuse Robitaille, qui tâche donc de placer son jeune protégé dans de meilleures dispositions afin de favoriser un retour en force.
« Ces temps-ci, on joue à deux lignes et demie en raison des blessures, alors il est utilisé à toutes les sauces. Mais je l’ai aussi remis au centre pour qu’il ait un peu plus de support en possession de rondelle et qu’il puisse se promener avec [la rondelle] un peu plus. On veut qu’il touche plus à la rondelle », explique l’entraîneur-chef recrue, nullement inquiet.
« Pour un joueur offensif comme lui, ça ne prend parfois qu’un petit déclic pour que ça aille encore mieux. »

Alexis D'Aoust, Matthew Welsh et Nico Hischier sont les 3 étoiles de la semaine

http://www.rds.ca/hockey/lhjmq/

Alexis D'Aoust
Alexis D'Aoust (Source d'image:Vincent Éthier, LHJMQ Media)
BOUCHERVILLE, Qc - L'attaquant Alexis D'Aoust des Cataractes de Shawinigan a totalisé trois buts et quatre mentions d'aide en seulement deux matchs et il a été récompensé de la première étoile de la semaine dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.
D'Aoust a notamment connu un match de cinq points (2-3-5) lors d'une victoire de 8-1 contre les Voltigeurs de Drummondville, mercredi. Il s'agissait de son 4e match de cinq points à vie dans la LHJMQ et de son 2e cette saison.
Le gardien Matthew Welsh des Islanders de Charlottetown, victorieux à ses deux départs, a mérité la deuxième étoile. Il a présenté une moyenne de buts alloués de 1,00 et un taux de tirs-arrêts de 96,4 pour cent.
La troisième étoile a été décernée à l'attaquant recrue de 17 ans Nico Hischier des Mooseheads de Halifax, qui a amassé trois buts et quatre passes en trois rencontres. Il a 33 buts et 67 points à sa fiche cette saison, ce qui le place à quatre points du premier rang des marqueurs détenu conjointement par Tyler Boland des Saguenéens de Chicoutimi et Maxime Fortier des Mooseheads de Halifax.

Les Huskies prennent la tête du classement général avec un gain à Rimouski

http://www.rds.ca/hockey/lhjmq/

Martin Dzierkals
Martin Dzierkals (Source d'image:Getty)
RIMOUSKI, Qc - Martin Dzierkals a touché la cible à 1:55 de la prolongation et les Huskies de Rouyn-Noranda ont défait l'Océanic de Rimouski 2-1, dimanche après-midi, au Colisée Financière Sun Life.
Les Huskies, qui n'ont perdu qu'un de leurs 10 derniers matchs, ont pris l'exclusivité du premier rang du classement général de la LHJMQ avec 64 points, un de plus que les Cataractes de Shawinigan.
Dzierkals a manoeuvré en zone adverse et il s'est amené vers l'enclave avant de battre le gardien Charles-Olivier Lévesque d'un bon tir des poignets dans la lucarne. À mi-chemin en première période, le Letton de 19 ans avait donné l'avance aux Huskies.
Dylan Montcalm a été l'unique marqueur de l'Océanic, qui s'est incliné pour une deuxième partie consécutive. Montcalm a créé l'égalité lors d'un avantage numérique, à 4:56 du troisième vingt.
L'ancien gardien de l'Océanic et des Tigres de Victoriaville Olivier Tremblay est demeuré invaincu en trois départs avec les Huskies. Il a repoussé 31 lancers. Lévesque a pour sa part réalisé 23 arrêts dans la défaite.
Le Phoenix garde le meilleur pour la fin
Sommaire
Le Phoenix de Sherbrooke a inscrit deux buts rapides dans les dernières minutes de la troisième période et il a battu l'Armada de Blainville-Boisbriand 4-3.
Phoenix 4 - Armada 3
Après qu'Alexandre Alain eut donné les devants 3-2 à l'Armada, à 15:26 du troisième tiers, Hugo Roy a créé l'égalité 10 secondes plus tard grâce à son deuxième filet de l'affrontement. Thomas Grégoire a ensuite enfilé l'aiguille 81 secondes plus tard pour permettre au Phoenix de mettre un terme à une séquence de deux revers. Félix Robert a aussi marqué pour les visiteurs.
Outre Alain, Alexander Katerinakis et Connor Bramwell ont trouvé le fond du filet pour l'Armada, qui a raté une belle occasion de partager le sommet du classement général avec les Huskies.
Evan Fitzpatrick a connu un bon match devant la cage du Phoenix et il a bloqué 35 lancers. Son vis-à-vis, Francis Leclerc, a cédé quatre fois sur 20 tirs.
Les Cataractes font tout le boulot en troisième
Sommaire
Les Cataractes de Shawinigan ont fait scintiller la lumière rouge trois fois sans riposte en troisième période et ils ont vaincu les Remparts de Québec 3-1.
Cataractes 3 - Remparts 1
Après 40 minutes sans but, Christian Huntley a ouvert le pointage dès la première minute du dernier engagement pour placer les Remparts en avant.
Les Cataractes ont cependant répliqué deux fois en 42 secondes grâce à Nicholas Welsh et Brandon Gignac. Cameron Askew, qui a également obtenu une aide, a complété la marque dans un filet désert.
Le gardien recrue Zachary Bouthillier n'a pas été très testé et il a effectué 18 arrêts pour les Cataractes. Malgré la défaite, Evgeny Kiselev a gardé le fort avec brio pour les Remparts et il a stoppé 31 rondelles.
William Bower transporte les Islanders
Sommaire
William Bower a marqué deux buts, dont le vainqueur, et les Islanders de Charlottetown ont signé une cinquième victoire de suite en l'emportant 5-2 contre les Voltigeurs de Drummondville.
Islanders 5 - Voltigeurs 2
Bower a enregistré le troisième but des siens, en fin de deuxième période, et il a ajouté un but dans un filet désert. Pierre-Olivier Joseph, Pascal Aquin et François Beauchemin ont aussi noirci la feuille de pointage pour les Islanders.
Nathan Hudgin et Mathieu Sévigny ont touché la cible pour les Voltigeurs tandis que Pavel Koltygin s'est fait complice des deux réussites.
Après avoir blanchi le Phoenix la veille, Matthew Welsh a signé un troisième gain de suite en réalisé 27 arrêts. Aussi solide samedi, contre les Huskies, Olivier Rodrigue a encaissé la défaite malgré ses 30 arrêts.
Le Titan torpille le Drakkar
Sommaire
L'espoir au prochain repêchage de la LNH Antoine Morand a amassé un but et une mention d'assistance et le Titan d'Acadie-Bathurst a eu le meilleur sur le Drakkar de Baie-Comeau au compte de 4-1.
Noah Corson a donné les devants au Drakkar, à 19:02 du premier vingt, mais l'avance n'aura été que de courte durée.
Christophe Boivin a répliqué 15 secondes plus tard et le Titan a ouvert les écluses en troisième période, faisant bouger les cordages à trois reprises. Cole Rafuse et Morand ont déjoué Antoine Samuel tandis que Jordan Maher a ajouté un but dans un filet désert.
Reilly Pickard s'est dressé devant les attaques du Drakkar et il a repoussé 35 lancers pour enregistrer une 13e victoire cette saison. Samuel a lui aussi bien fait devant la cage des visiteurs, mais ses 40 arrêts n'ont pas été suffisants.
Des Wildcats encore inoffensifs
Sommaire
Ross MacDougall a obtenu deux buts et une mention d'aide et les Screaming Eagles du Cap-Breton ont lessivé les pauvres Wildcats de Moncton 7-1.
MacDougall a mis le match hors de portée en frappant deux fois au second engagement pour procurer une avance de 4-1 à sa formation. Logan O'Neil, Peyton Hoyt, Vasily Glotov, Phélix Martineau et Olivier Bourret ont également joint la fête en trouvant le fond du filet pour les Screaming Eagles. Massimo Carozza a quant à lui amassé trois aides.
Julien Tessier a été l'unique marqueur des Wildcats, qui ont perdu leurs 12 dernières parties. Ils occupent le dernier rang du classement de la LHJMQ.
Kyle Jessiman a eu une journée facile au bureau et il n'a cédé qu'une fois sur 19 tirs. Dominik Tmej a pour sa part alloué six buts sur 24 lancers avant d'être remplacé en début de troisième période. Son remplaçant, Matthew Waite, a bloqué huit des neuf tirs dirigés vers lui.